Accueil > Dossiers

Liens entre santé et environnement, notamment chez l'enfant


Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques


- Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques
La Mission d'information a nommé M. Jean-François Mattei rapporteur le 22 février 1996
Rapport sur les liens entre la santé et l'environnement notamment chez l'enfant n° 2588 déposé le 22 février 1996 par M. Jean-François Mattei

Lire le texte intégral du rapport (au format PDF) : tome 1 - tome 2


En savoir plus
Summary
Résumé

Summary



The links between health and the environment, particularly in children
Mr. Jean-François Mattéi, M.P. (1996)
One knows intuitively that there is a link between health and the environment: when living conditions are poor, there is a greater risk of developing certain diseases.
However this report goes beyond this routine view and adopts an essentially humanist approach.
It sees the human being as an entity in which body and mind are irretrievably bound up together: indeed it does not only consider the physical attacks from which the body suffers but also seeks to denounce the ugliness or infinite depression of many environments, that can be regarded as real attacks on the mind.
It also pushes back the boundaries of the definitions of disease by considering social practices such as violence or drug taking to be morbid symptoms.
Producing this survey focused on the children - the men and women of tomorrow - required interviews with several dozen specialists. This report attempts a synthesis of a large number of specialities that are still far too compartmentalised.
It concludes that there is a need to formulate a system of eco-ethics which - together with bio-ethics - could be the basis for the political action of tomorrow.

Résumé



Les liens entre la santé et l'environnement, notamment chez l'enfant.
M. Jean-François Mattéi, député (1996)
De façon intuitive on sait que l'environnement et la santé sont liés. Lorsque l'on a de mauvaises conditions de vie, le risque est en effet plus grand de développer un certain nombre d'affections.
Mais le rapport dépasse ce constat habituel en adoptant une démarche fondamentalement humaniste.
Considérant que l'être humain est un, corps et esprit indissolublement liés, ce rapport n'envisage pas seulement les agressions physiques dont le corps est victime, il s'attache aussi à dénoncer les véritables attaques contre l'esprit que constituent la laideur ou l'infinie tristesse de beaucoup d'environnements.
Il repousse aussi les limites de la définition de la maladie en considérant comme de véritables symptômes morbides les comportements sociaux tels que les manifestations violentes ou la consommation de stupéfiants.
La réalisation de cette enquête centrée sur l'enfant - 'homme et la femme de demain - a nécessité l'audition de plusieurs dizaines de spécialistes. Elle esquisse une synthèse d'un nombre important de spécialités restant encore trop compartimentées.
Elle débouche enfin sur la nécessité de l'élaboration d'une éco-éthique qui pourrait être, avec la bioéthique, le fondement de l'action politique de demain.


© Assemblée nationale