Accueil> Dossiers

très grands équipements dans la recherche en France et en Europe

( 1er avril 2005 )


Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques


- Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques
Rapport sur les conditions d'implantation d'un nouveau synchrotron et le rôle des très grands équipements dans la recherche publique ou privée, en France et en Europe - Tome II : le rôle des très grands équipements dans la recherche publique ou privée en France et en Europe n° 2821 déposé le 19 décembre 2000 par MM. Christian Cuvilliez et René Trégouët


En savoir plus
Summary
Résumé

Summary



The conditions governing the installation of a new synchrotron and the role of very large state and private research facilities, both in France and in Europe.
Book II: The role of very large state and private research facilities, in France and in Europe.
By Messrs Christian Cuvilliez, Deputy, and René Trégouët, Senator (2000)
Which are the very large scientific research facilities (VLRF) and what role do they play in state and private research in France and in Europe? What are the foreseeable needs in this field? What are the present decision-making and funding procedures and how can they be improved? In what way could their construction and operation be given enhanced support by business undertakings and the European Union?
These are some of the questions answered by Mr Christian CUVILLIEZ, Deputy and Mr René TRÉGOUËT, Senator, following their earlier study on the conditions governing the installation of a new synchrotron published in March 2000.
The reader is first given an introduction to large research facilities: there is a presentation – that does not claim to be exhaustive – covering first a number of large facilities already in service, some of which appear in the current list and, secondly, some of the schemes drawn up by the researchers themselves.
The Rapporteurs then suggest that the various large facilities should be subdivided into three categories they devise for the purpose: very large facilities intended to advance a particular subject, those concerned with infrastructure, and those concerned with major programmes.
This classification is used to define ways and means of decision-making and funding adapted to each particular case, since all the major facilities currently necessitate a policy of close co-operation with the scientific community and continuous action over time.
Pointing out the need to elucidate prospects for future schemes not only for reasons of the necessary capital expenditure but also with a view to recruiting young researchers, Messrs Christian CUVILLIEZ and René TRÉGOUËT call for an overall review of the status of research at the opening of the 21st century, encompassing the public, the scientific community and elected representatives, in order to identify the plans and organisation of French research over the coming decades, the proposals of which could form part of a planning law reflecting the Contract of Objectives for French research at the beginning of the 21st century.

Résumé



Les conditions d'implantation d'un nouveau synchrotron et le rôle des très grands équipements dans la recherche publique ou privée, en France et en Europe – Tome II : Le rôle des très grands équipements dans la recherche publique ou privée en France et en Europe
MM. Christian CUVILLIEZ, député, et René TREGOUET, sénateur (2000)
Que sont les très grands équipements scientifiques (TGE) et quel rôle jouent-ils dans la recherche publique et privée en France et en Europe ? Quels sont les besoins prévisibles dans ce domaine ? Quelles sont les procédures de décision et de financement actuelles et comment peut-on les améliorer ? Quelles pourraient être les modalités d'un soutien accru des entreprises et de l'Union européenne à leur construction et à leur mise en œuvre ?
Telles sont quelques-unes des questions auxquelles M. Christian CUVILLIEZ, Député, et M. René TRÉGOUËT, Sénateur, répondent, après leur précédente étude sur les conditions d’implantation d’un nouveau synchrotron publiée en mars 2000.
C'est à un voyage au « pays des TGE » qu'est d'abord invité le lecteur, à qui sont présentés, sans prétendre à l’exhaustivité, d’une part de nombreux grands équipements actuellement en service, répertoriés ou non dans la nomenclature actuelle, et, d'autre part, quelques-uns des projets formulés par les chercheurs eux-mêmes.
Les Rapporteurs proposent ensuite de distinguer les divers TGE selon leur finalité et établissent trois catégories à cet effet : les TGE de percée thématique, les TGE d'infrastructure et les TGE de grand programme.
Cette classification permet de définir des modes de décision et de financement adaptés à chaque cas concret, l’ensemble des TGE nécessitant au demeurant une politique de concertation étroite avec la communauté scientifique et une action continue dans le temps.
Faisant le constat que des perspectives doivent être tracées non seulement pour les investissements mais aussi pour les recrutements de jeunes chercheurs, M. Christian CUVILLIEZ et M. René TRÉGOUËT appellent à l’organisation des Etats généraux de la recherche du début du XXIe siècle réunissant les populations, la communauté scientifique et les élus, dont l'objectif serait de définir la vision et l'organisation de la recherche française pour les prochaines décennies et dont les propositions pourraient être reprises dans une loi de programmation traduisant le Contrat d'objectifs de la recherche française du début du XXIe siècle.


© Assemblée nationale