Accueil> Dossiers

politique spatiale française

( 1er avril 2005 )


Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques


- Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques
La Mission d'information a nommé M. Henri Revol rapporteur le 3 mai 2001
Rapport sur la politique spatiale française : bilan et perspectives n° 3033 déposé le 3 mai 2001 par M. Henri Revol


En savoir plus
Liens utiles
Summary
Résumé

Liens utiles



Texte du rapport (site du Sénat)

Summary



Space : A political and strategic goal for Europe
By Mr. Henri Revol, senator (2001)
If Europe is to maintain its strategic independence, it must master space technology. Moving towards such a situation should be the unifying principle of space policy.
The services made available by space techniques in telecommunications, television, navigation, meteorology and earth observation have penetrated all the major sectors of human activities. Their presence in daily life is now completely routine.
As a result the developed countries are in a situation of profound, diverse and absolute dependency on space services, the availability of which is regarded as a matter of fact despite being the product of enormous efforts.
A situation of this kind is dangerous in that it conceals, behind the daily routine, the political and global strategic issues involved in the control of space. It leads to mistaken analyses that dissimulate the global nature of the issue and the responsibility of the public authorities behind sectoral considerations that have now become necessary. In this way we tend to lose sight of a fact which must be affirmed with determination: the mastery of space is one of the bases of the information society and the decisions that affect it are political; they concern the future of Europe, its economic, cultural and political power and, ultimately, its place in the world.
Making permanent the independent access to space that Ariane has given us, acquiring European independence in the field of satellite navigation with the Galileo programme, consolidating the institutional structures of European space, agreeing or refusing to open the Kourou base to foreign launchers - these are some of the major strategic decisions where space confronts the political authorities and that should be clarified by taking a global view of the issues.
It is essential to formulate an energetic space policy and to submit the relevant political decisions for parliamentary discussion, for these choices are important to the national interest in the medium and long term.

Résumé



La politique spatiale française : bilan et perspectives
M. Henri REVOL, sénateur (2001)
La maîtrise de la technique spatiale est indispensable pour la préservation de l'autonomie stratégique de l'Europe. La recherche de cette maîtrise doit être le principe unificateur de la politique spatiale.
Les services qu'offrent les techniques spatiales dans le domaine des télécommunications, de la télévision, de la navigation, de la météorologie et de l'observation de la terre ont pénétré tous les grands secteurs de l'activité humaine. Leur présence dans la vie quotidienne s'est totalement banalisée.
Les sociétés développées sont donc dans une situation de dépendance profonde, diverse et absolue à l'égard des services spatiaux. Or, la disponibilité de ceux-ci est tenue pour acquise alors qu'elle est le fruit d'un long effort.
Une telle situation est dangereuse parce qu'elle masque, derrière la banalité du quotidien, l'enjeu politique et stratégique global qui s'attache à la maîtrise de l'espace. Elle conduit à des analyses erronées qui dissimulent, derrière des considérations sectorielles au demeurant nécessaires, la nature globale de l'enjeu et la responsabilité de la puissance publique. Ainsi tend à s'occulter ce qu'il faut au contraire affirmer avec force : la maîtrise de l'espace est l'un des fondements de la société de l'information et les décisions la concernant sont politiques ; elles touchent à l'avenir de l'Europe, de sa puissance économique, culturelle, politique et, en définitive, de sa place dans le monde.
Pérenniser l'accès indépendant à l'espace que nous a ouvert Ariane, acquérir une autonomie européenne dans le domaine de la navigation par satellite avec le programme Galileo, consolider les structures institutionnelles de l'Europe spatiale, accepter ou refuser l'ouverture de la base de Kourou à des lanceurs étrangers, tels sont, parmi d'autres, certains des choix stratégiques majeurs auxquels l'espace confronte le pouvoir politique et qu'une vision globale des enjeux doit éclairer.
Il est nécessaire de formuler une politique spatiale énergique et de soumettre au débat parlementaire les choix politiques correspondants, choix qui engagent substantiellement, dans le moyen et le long terme, l'intérêt national.


© Assemblée nationale