Accueil > Dossiers

Génomique et informatique : l'impact sur les thérapies et l'industrie pharmaceutique


Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques


- Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques
La Mission d'information a nommé M. Franck Sérusclat rapporteur le 15 octobre 1999
Rapport Génomique et informatique : l'impact sur les thérapies et sur l'industrie pharmaceutique n° 1871 déposé le 15 octobre 1999 par M. Franck Sérusclat


En savoir plus
Liens utiles
Summary
Résumé

Liens utiles



Texte du rapport (site du Sénat)

Summary



Genomics and information technology : The impact on therapy and on the pharmaceuticals industry
Mr Franck Sérusclat, Senator (1999)
The science of genomics – the exhaustive investigation of genomes and indeed of all genes – will play an essential role in the 21st century.
Based upon biological information technology, it offers a wide range of possibilities in medicine and pharmacology; the use of proteins in pharmaceutical research; gene therapy; genic vaccination; pharmaco-genomics (adapting treatment to the genetic characteristics of the patient); molecular diagnostics of infectious diseases and of genetic predispositions, using "biochips", and so on.
The present report describes all these new technologies that should make it possible to treat the causes of diseases rather than their symptoms.
It also lists the choices that will have to be made if France is to benefit from the genomic revolution, while controlling its consequences.
As far as research is concerned, it stresses the need very rapidly to develop the study of proteins and to bring about the production of French biochips.
In the industrial field, it reviews the aid available to new businesses in biotechnology concerned with bio-incubators and biological research centres; it also tackles the strategic problem of patents.
Finally, examining the problems that biology in the 21st century will put before our society, it sets out ambitious recommendations for the professional training that will have to be provided.
As far as predictive medicine is concerned, it calls for caution and suggests preserving the right not to know and the right not to pass on knowledge.
During the 20th century France was able to mobilise its resources so as successfully to take up the scientific, technical and industrial challenges of power and speed. The issues in the life sciences are of equal importance; within this vast field the questions of health and therapeutics will occupy a major place in our society.
Those with political responsibility, at every level, must encourage genomics in order to provide our country with the resources it needs to find its place in this sector.

Résumé



Génomique et informatique : l’impact sur les thérapies et sur l’industrie pharmaceutique
M. Franck Sérusclat, sénateur (1999)
La génomique, étude exhaustive des génomes et en particulier de l'ensemble des gènes, jouera un rôle essentiel au XXIe siècle.
Fondée sur la bio-informatique, elle offre un large éventail de possibilités à la médecine et à la pharmacologie ; l'utilisation de protéines pour la recherche pharmaceutique ; la thérapie génique ; la vaccination génique; la pharmacogénomique (adaptation des traitements en fonction des caractéristiques génétiques des patients) ; le diagnostic moléculaire des maladies infectieuses aussi bien que des prédispositions génétiques, grâce à des " biopuces "...
Le présent rapport décrit toutes ces nouvelles technologies, qui devront permettre de soigner la cause des maladies et non plus leurs symptômes.
Il recense, par ailleurs, les choix qui devront être opérés pour que la France profite de la révolution génomique, tout en maîtrisant ses conséquences.
En ce qui concerne la recherche, il insiste sur la nécessité de développer très rapidement la protéomique (étude des protéines) et d'assurer la production de biopuces françaises.
Dans le domaine industriel, il fait le point sur l'aide aux jeunes entreprises de biotechnologie, sur les bio-incubateurs et les biopôles ; il aborde également le problème stratégique des brevets.
Enfin, analysant les problèmes que la biologie du XXIe siècle posera à notre société, il formule des recommandations ambitieuses pour la formation professionnelle qu'il sera nécessaire d'assurer.
En ce qui concerne la médecine prédictive, il invite à la prudence et propose de préserver le droit de ne pas savoir et celui de ne pas faire connaître.
La France a su, au cours du XXe siècle mobiliser ses moyens pour relever avec succès les défis scientifiques, techniques et industriels que représentaient l'énergie et la vitesse. Les enjeux des sciences de la vie sont de même importance; au sein de ce vaste domaine, ceux de la santé et de la thérapeutique vont occuper une place majeure dans notre société.
Les responsables politiques, à tous les niveaux, doivent favoriser la génomique pour donner à notre pays les moyens de retrouver sa place dans ce secteur.


© Assemblée nationale