Accueil > Dossiers

Semi-conducteurs - Tome I


Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques


- Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques
La Mission d'information a nommé M. Claude Saunier rapporteur le 22 janvier 2003
Rapport sur l'évolution du secteur des semi-conducteurs et ses liens avec les micro et nanotechnologies n° 566 déposé le 22 janvier 2003 par M. Claude Saunier


En savoir plus
Liens utiles
Summary
Résumé

Liens utiles



Texte du rapport (site du Sénat) - Tome 1 


Texte du rapport (site du Sénat) - Tome 2

Summary



Developments in semiconductors and the link with micro- and nanotechnologies
By Mr Claude Saunier, Senator
For more than 30 years, the microelectronics sector has made a substantial contribution to the growth of the world economy. It has enriched our daily existence with many new inventions such as computers, mobile phones, DVD players, and so on, which have profoundly changed the way we live.
The microsystems these inventions already employ, together with the nanosystems of the future, are poised to enhance the role of the sector even further.
This means that an opportunity is there to be grasped.
As competition in these essential markets emerges around the world, the leading competitors of France and Europe are demonstrating levels of government enthusiasm that stand in sharp contrast to our own response.
For this reason Claude Saunier, drawing on the lessons that stem from this study, is putting forward proposals for appropriate support for our high-tech industries, upon which, in the final analysis, our economic future depends.

Résumé



Rapport de M. Claude Saunier, rapporteur, déposé le 22 janvier 2003
Depuis plus de trente ans, la microélectronique a porté une grande part de la croissance de l’économie mondiale ; elle a irrigué notre quotidien d’objets nouveaux : ordinateurs, téléphones portables, lecteurs de DVD, etc., qui ont profondément modifié nos usages sociaux. Les microsystèmes qui y sont, dès à présent, associés et les futurs nanosystèmes vont encore accroître le rôle de ce secteur.
Il s’agit donc d’une chance à saisir. Dans la compétition mondiale qui s’annonce sur ces marchés essentiels, les principaux concurrents de la France et de l’Europe font preuve d’un volontarisme d’État qui contraste avec la timidité de nos propres réponses.
C’est pourquoi Claude Saunier, tirant les leçons du constat effectué dans cette étude, avance des propositions permettant de soutenir nos filières de haute technologie, dont dépend, en définitive, notre avenir économique.


© Assemblée nationale