Accueil > Les députés > Mme Virginie Duby-Muller

Mme Virginie Duby-Muller

Haute-Savoie (4e circonscription)

Mandat en cours

Commission
Biographie
  • Née le 16 août 1979 à Bonneville (Haute-Savoie)
  • Cadre du secteur privé
Suppléant
  • M. Claude Birraux
Contact
Déclaration d’intérêts et d’activités

Virginie Duby-Muller

Union pour un Mouvement Populaire

Navigation

Actualité

  • DERNIÈRES VIDÉOS

  • Séance publique

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Projet de loi de finances rectificative pour 2014 (vote solennel) ;  Projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 (suite) (articles 1 et 2)Voir la vidéo

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Projet de loi de finances rectificative pour 2014 (vote solennel) ; Projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 (suite) (articles 1 et 2)

  • Séance publique

    2ème séance : Projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 (suite)Voir la vidéo

    2ème séance : Projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 (suite)

  • Commission

    Commission des affaires culturelles : M. Benoît Hamon, ministreVoir la vidéo

    Commission des affaires culturelles : M. Benoît Hamon, ministre

  • Séance publique

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Suspension des poursuites engagées contre M. Henri Guaino ; Prévention de la récidive et individualisation des peinesVoir la vidéo

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Suspension des poursuites engagées contre M. Henri Guaino ; Prévention de la récidive et individualisation des peines

  • Commission

    Commission des affaires culturelles : M. Alain Boissinot, pdt Conseil supérieur des programmesVoir la vidéo

    Commission des affaires culturelles : M. Alain Boissinot, pdt Conseil supérieur des programmes

  • Toutes les vidéos de Virginie Duby-Muller
  • Travaux récents

  • Réponse à la question écrite n° 60773 publiée le 19 août 2014
    tourisme et loisirs - réglementation - taxe de séjour. augmentation. pertinence

    Suite à l'imbroglio gouvernemental concernant l'augmentation de la taxe de séjour, taxe payée par les touristes, Mme Virginie Duby-Muller attire l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargée du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l'étranger, sur le poids économique du tourisme et de la destination France. Aussi, elle lui demande de veiller à l'avenir à la préservation de cet atout touristique en évitant de toucher financièrement les touristes français (dont la hausse de cette taxe affaiblirait un peu plus le pouvoir d'achat) et ceux de l'étranger.

    Voir la réponse publiée le 19 août 2014
  • Réponse à la question écrite n° 49230 publiée le 19 août 2014
    énergie et carburants - énergies renouvelables - déchets agricoles. méthanisation. perspectives

    Mme Virginie Duby-Muller interroge M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt sur son projet de développement de la méthanisation, alors qu'elle est en train de décoller. Par conséquent, elle souhaiterait en savoir davantage sur le calendrier et les mesures envisagées.

    Voir la réponse publiée le 19 août 2014
  • Réponse à la question écrite n° 48311 publiée le 19 août 2014
    marchés publics - réglementation - commande publique. PME. accès

    Selon un récent rapport sur la commande publique intitulé « 150 milliards pour quoi faire », les PME françaises seraient les parents pauvres des commandes publiques. Sachant que ni le code des marchés publics, ni les directives européennes n'autorisent la discrimination positive, Mme Virginie Duby-Muller interroge M. le ministre du redressement productif sur les mesures prises ou qu'il envisage de mettre en place pour lutter contre cet état de fait.

    Voir la réponse publiée le 19 août 2014
  • Réponse à la question écrite n° 45858 publiée le 19 août 2014
    télécommunications - téléphone - portables. réseau 3G

    Mme Virginie Duby-Muller attire l'attention de Mme la ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif, chargée des petites et moyennes entreprises, de l'innovation et de l'économie numérique, sur les conclusions d'une récente étude d'UFC- Que Choisir concernant l'évolution de la qualité de la 3G. Il semblerait, en effet, que les résultats trahissent une dégradation de la 3G par les opérateurs qui semble avoir pour but de valoriser artificiellement la 4G et de pousser les consommateurs à souscrire de nouveaux abonnements. Aussi elle lui demande quelle est sa position sur cette question et si elle compte prendre des mesures pour garantir un Internet mobile de qualité aux consommateurs.

    Voir la réponse publiée le 19 août 2014
  • Réponse à la question écrite n° 58383 publiée le 12 août 2014
    consommation - information des consommateurs - produits alimentaires. équilibre nutritionnel

    Mme Virginie Duby-Muller attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la nécessité de définir un modèle national d'étiquetage nutritionnel simplifié afin de lutter contre les maladies chroniques liées à une mauvaise alimentation. En France, 49 % des adultes et 18 % des enfants sont obèses ou en surpoids, 3 millions de personnes sont diabétiques, quant aux maladies cardiovasculaires elles représentent la deuxième cause de mortalité avec 147.000 décès annuels. Alors que les produits transformés constituent désormais la grande majorité des aliments consommés, l'observatoire de la qualité de l'alimentation (OQALI) a démontré que sur les dix dernières années, l'industrie alimentaire n'a pas été en mesure de diminuer les taux de matières grasses saturées, de sucre ou de sel dans les aliments. C'est donc intégralement sur les consommateurs que repose la responsabilité de construire une alimentation équilibrée dans la durée, mais de nombreuses études montrent leur incapacité à identifier la qualité nutritionnelle de ces aliments industriels. En effet, qu'il s'agisse de l'étiquetage défini par la réglementation européenne ou des étiquetages volontaires mis en oeuvre par les professionnels, leurs formats restent tous particulièrement complexes et donc inutilisables en pratique. C'est dans cette optique, qu'un rapport remis en janvier 2014 à la Ministre de la Santé propose une échelle nutritionnelle simple et compréhensible par tous, classant les aliments en 5 classes sous la forme d'une échelle coloriée afin de lui assurer une grande lisibilité. Alors que les divers formats nutritionnels existant, nuisent par leur diversité à la compréhension et à la comparaison entre produits, cette proposition a pour ambition de fournir un modèle national unique pour les étiquetages que les professionnels pourront mettre en place à titre volontaire. Cette mesure présente aussi un intérêt incitatif pour les industriels, car elle incitera à l'amélioration de la composition des produits en valorisant leurs efforts au travers d'un positionnement plus favorable sur l'échelle nutritionnelle visible par les consommateurs. Cette mesure est soutenue par trente et une sociétés savantes, organisations scientifiques, associations de malades et de consommateurs. Elle est également appuyée par une pétition ayant recueilli plus de 20 000 signatures de professionnels de la santé. Alors que l'obésité et le surpoids continuent à augmenter chez les adultes et les enfants des classes défavorisées, alors que les chiffres du diabète augmentent de 6 % chaque année, il est essentiel que la loi de santé publique qui donnera les grandes orientations de santé pour les 10 ans à venir comporte un volet nutritionnel à la hauteur des enjeux que représente l'alimentation. Compte tenu de ces éléments, elle lui demande donc de bien vouloir lui indiquer comment, à l'instar des réflexions qui ont lieu actuellement au vu du projet de Loi de santé publique de 2014, le Gouvernement entend encadrer les modalités de mise en œuvre de cet étiquetage nutritionnel nécessaire à la prévention de l'obésité et à l'information du consommateur.

    Voir la réponse publiée le 12 août 2014
  • Réponse à la question écrite n° 52449 publiée le 12 août 2014
    sports - femmes - laïcité. respect

    Mme Virginie Duby-Muller alerte Mme la ministre des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative sur la décision de <em>l'International football association board</em> (IFAB) qui a approuvé le port du voile et du turban sur les terrains de football. Tout comme le président de la ligue de football professionnel français, elle dénonce une décision qui va à l'encontre de la neutralité du sport. Rappelant que la charte olympique exclut tout signe politique et religieux pour les femmes comme pour les hommes, elle souhaiterait connaître la position du Gouvernement à ce sujet.

    Voir la réponse publiée le 12 août 2014
  • Réponse à la question écrite n° 46833 publiée le 12 août 2014
    étrangers - immigration - intégration. préconisations

    Mme Virginie Duby-Muller interroge M. le ministre de l'intérieur sur les suites qu'il entend donner aux cinq rapports qui viennent d'être remis par des groupes de travail et qui sont tellement controversés qu'ils viennent d'être enlevés du site de Matignon. Alors qu'un premier rapport avait déjà été remis le 1er février 2013 intitulé "La grande Nation : pour une société inclusive" et qu'a été exprimée une volonté de refondation de la politique de l'intégration en France, elle souhaiterait savoir dans quelles directions s'oriente la réflexion du Gouvernement.

    Voir la réponse publiée le 12 août 2014
  • Question écrite n° 62821 publiée le 5 août 2014
    transports routiers - transport de marchandises - péage transit poids lourds. modalités

    Mme Virginie Duby-Muller appelle l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès de la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche, sur la déception qu'a entrainée chez les professionnels de la filière industrielle du transport routier la présentation du nouveau dispositif de remplacement de l'écotaxe. En effet ceux-ci déplorent que les propositions faites par la mission d'information sur l'écotaxe ayant trait au fonds de modernisation du parc poids lourd, à la stabilité de la tarification et à l'exonération des poids lourds immatriculés en "W garage" n'aient pas été retenues. Aussi elle lui demande de prendre en considération les préoccupations de ce secteur au moment de la mise en place du nouveau péage transit poids lourds.

    Voir la question
  • Question écrite n° 62770 publiée le 5 août 2014
    santé - politique de la santé - sédentarité. lutte et prévention

    Mme Virginie Duby-Muller alerte M. le secrétaire d'État, auprès de la ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports, chargé des sports, sur l'étude rendue publique le 12 juin par l'IRMES (Institut de recherche biomédicale et d'épidémiologie du sport). De ces recherches menées auprès de 1 100 personnes équipées d'un podomètre, il ressort que les 18-24 ans effectuent 7 277 pas contre une moyenne de 8 184 pour l'ensemble de la population. Le niveau d'activité reculant pour toutes les générations et 75 % des Français n'atteignant pas les 10 000 pas par jour - seuil jugé souhaitable - elle lui demande quelles mesures il compte mettre en place afin de stimuler la société française toute entière et diminuer la sédentarité notamment chez les plus jeunes.

    Voir la question
  • Question écrite n° 62702 publiée le 5 août 2014
    presse et livres - presse - diffuseurs. revendications

    Alertée par l'Union nationale des diffuseurs de presse et par son président départemental de Haute-Savoie, Mme Virginie Duby-Muller attire l'attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur les difficultés que rencontrent les commerces de presse. Aussi, elle lui demande de lui faire connaître l'état du dossier de la rémunération des marchands de journaux sachant qu'à travers leurs difficultés se profile le risque sérieux de voir disparaître massivement un réseau de commerces de proximité qui non seulement répond à la diffusion des idées mais qui participe à la qualité de vie et assure un lien social indispensable dans les quartiers et communes de France.

    Voir la question
  • Question écrite n° 62691 publiée le 5 août 2014
    politique extérieure - Pakistan - situation. violences. attitude de la France

    Alertée par l'association Reporters sans frontières (RSF), Mme Virginie Duby-Muller attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur la situation des journalistes au Pakistan. En effet, alors qu'une tentative d'assassinat contre un journaliste célèbre a échoué en juin dernier, peu de medias l'ont relaté. Aussi, devant le manque de couverture voire la banalisation de la violence au Pakistan, elle lui demande quelles actions la France peut entreprendre afin de lutter contre cet état de fait.

    Voir la question
  • Question écrite n° 62690 publiée le 5 août 2014
    politique extérieure - Nigeria - sécurité des populations. attitude de la France

    Alors que le centième jour de l'enlèvement des 200 lycéennes nigérianes vient d'être tristement marqué, Mme Virginie Duby-Muller rappelle à M. le ministre des affaires étrangères et du développement international le hashtag relayé avec force par les réseaux sociaux <em>"bring back our girls"</em>. Plus qu'un slogan, il doit susciter une obligation morale pour chaque pays. Aussi elle lui demande quelles actions ont été entreprises par la France pour demander la libération des jeunes filles et quelles mesures il compte prendre pour intensifier l'engagement de notre pays tant au plan national qu'international afin d'obtenir leur libération.

    Voir la question
  • Question écrite n° 62622 publiée le 5 août 2014
    logement - politique du logement - logements étudiants

    Mme Virginie Duby-Muller alerte Mme la secrétaire d'État, auprès du ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, chargée de l'enseignement supérieur et de la recherche, sur le problème majeur du logement étudiant. En effet, le Gouvernement s'est engagé à créer 40 000 logements étudiants d'ici 2017 en plus des 165 000 logements déjà gérés par le CROUS. Mais à ce jour seuls 8 500 logements ont été bâtis et la construction du reste des logements a été programmée mais ne sera pas effective en 2017. Aussi elle lui demande, à la veille d'une nouvelle rentrée universitaire, quelles solutions elle compte mettre en place pour résoudre la question cruciale du logement étudiant.

    Voir la question
  • Question écrite n° 62498 publiée le 5 août 2014
    jeunes - politique à l'égard des jeunes - perspectives

    Mme Virginie Duby-Muller alerte M. le Premier ministre sur la jeunesse française. En effet, alors que la jeunesse était censée être au cœur du programme de François Hollande et devait se voir doter d'un grand ministère d'État "de l'éducation, de la jeunesse, de l'avenir", elle se voit reléguée au sein d'un ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports, 11e dans l'ordre protocolaire sur un Gouvernement de 16 ministres. De même, les chiffres du chômage des jeunes sont révélateurs : le taux de chômage des 15-24 ans était au premier trimestre 2012 de 22,5 % et est de 23 % au premier trimestre 2014. Aussi, elle lui demande de faire en sorte que la jeunesse ne soit pas la grande oubliée du quinquennat.

    Voir la question
  • Question écrite n° 62489 publiée le 5 août 2014
    impôts et taxes - politique fiscale - perspectives

    Mme Virginie Duby-Muller interroge M. le ministre des finances et des comptes publics sur le dérapage des comptes publics. En effet, en un an, les français ont dû travailler deux jours de plus pour financer les dépenses publiques du pays. Sachant qu'en 2014, le salarié moyen français a travaillé jusqu'au 28 juillet pour financer les dépenses publiques selon une étude portant sur le jour de libération fiscale et sociale des 28 pays de l'Union européenne, elle lui demande à quelle date à laquelle la "pause fiscale" demandée par tous sera effective afin de faire en sorte que la France cesse d'être dans le duo des pays taxant le plus leurs salariés, tout juste derrière la Belgique.

    Voir la question
  • Question écrite n° 62435 publiée le 5 août 2014
    enseignement - politique de l'éducation - rapport. CGSP. recommandations

    Mme Virginie Duby-Muller attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le dernier rapport du Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) intitulé "augmenter aussi le nombre de bons élèves? Une lecture complémentaire de l'enquête Pisa 2012". Dans ce rapport est, en effet, préconisé non seulement de baisser le nombre des "décrocheurs" mais aussi d'augmenter le nombre de "bons élèves" pour atteindre le nombre de 17 % à 20 % dans 10 ans - au lieu des 12,9 % actuels, contre 17,5 % en Allemagne, 21,4 % en Suisse, 23,7 % au Japon et 30,9 % en Corée. Par conséquent, elle lui demande quelles suites il entend donner aux préconisations du CGSP demandant d'inclure, dans le cadre de la démarche en cours de refonte des programmes, une réflexion sur les niveaux d'exigence dans diverses disciplines ainsi que la mise en place de parcours différenciés dès le collège avec l'introduction d'approfondissements optionnels en langue, technologie, art ou sport mais aussi en mathématiques, sciences et français.

    Voir la question
  • Question écrite n° 62433 publiée le 5 août 2014
    enseignement - politique de l'éducation - éducation civique. innovations. perspectives

    Alors que le Conseil supérieur des programmes (CSP) a présenté ses propositions concernant l'enseignement moral et civique, initialement appelé "morale laïque", Mme Virginie Duby-Muller interroge M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur les modalités de la mise en place de cet enseignement à la rentrée 2016 du CP à la troisième. Elle souhaiterait, en effet, savoir quel horaire lui sera dédié, si une formation initiale ou continue sera dispensée aux enseignants qui auront en charge cet enseignement - en élémentaire comme au collège - et sous quelle forme cette matière sera évaluée.

    Voir la question
  • Question écrite n° 62328 publiée le 5 août 2014
    audiovisuel et communication - télévision - publicité. annonces. niveau sonore

    Suite à la remise au Parlement du rapport du CSA sur le respect par les chaines de télévision de l'obligation de respecter un volume sonore égal qu'il s'agisse des programmes télévisés ou des pages d'écrans publicitaires, Mme Virginie Duby-Muller interroge Mme la ministre de la culture et de la communication sur les mesures qu'elle entend mettre en place afin d'obtenir - comme le préconise le CSA - la communication par les chaines de leurs valeurs d'intensité sonore ce qui lui faciliterait le travail de contrôle du Conseil supérieur de l'audiovisuel.

    Voir la question
  • Question écrite n° 62318 publiée le 5 août 2014
    agroalimentaire - boissons et alcools - filière brassicole. revendications

    Mme Virginie Duby-Muller appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, sur la situation des brasseurs de France. Par conséquent, elle lui demande quelles suites le Gouvernement entend donner aux 20 propositions du livre blanc de la filière brassicole et plus particulièrement à celles demandant un moratoire fiscal, la promotion de l'image de la bière française à l'international et la reconnaissance du statut d'interprofession aux brasseurs dans le cadre de la filière.

    Voir la question
  • Réponse à la question écrite n° 27151 publiée le 5 août 2014
    assurance maladie maternité : généralités - assurance complémentaire - adhésion obligatoire. généralisation

    Mme Virginie Duby-Muller attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur les conséquences néfastes que le projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi transposant l'accord national interprofessionnel signé le 11 janvier 2013 entraînerait. Ce projet de loi suscite, en effet, l'inquiétude et l'incompréhension des agents généraux d'assurance, des employeurs et salariés qui ne comprennent pas la distorsion entre l'accord national interprofessionnel signé le 11 janvier 2013 et ce projet de loi. L'accord énonçait un principe de liberté contractuelle pour la généralisation de la complémentaire santé alors que paradoxalement le projet de loi du 6 mars 2013 transposant cet accord consacre la possibilité de prévoir des clauses de désignation désignant nommément un organisme assureur pour la gestion du régime de prévoyance ou de santé avec obligation pour les entreprises relevant de cette convention d'adhérer à ce régime. À l'heure de la protection du consommateur et du salarié, de la libre concurrence pourquoi ériger en principe l'absence de concurrence et donc des monopoles de fait pouvant entraîner des dérives excessives en termes de prix, une inadaptation des besoins et des réalités des entreprises et salariés et une violation du principe de liberté contractuelle (principe à valeur constitutionnelle). Pour cette raison, elle souhaiterait son sentiment et ses réponses à ses interrogations.

    Voir la réponse publiée le 5 août 2014

Fonctions

  • Fonctions dans les instances internationales ou judiciaires

    • Vice-Présidente du Groupe français de l'Union interparlementaire
  • Mandats locaux en cours

    • Membre du conseil régional (Rhône-Alpes)

Contact

Historique

  • Anciens mandats et fonctions à l'Assemblée nationale

    • Commission permanente
      • Commission des affaires culturelles et de l'éducation
        • du 28/06/2012 au 18/02/2014 (Membre)
      • Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République
        • du 19/02/2014 au 18/04/2014 (Membre)

Retour haut de pageImprimer