CONNAISSANCE DE L’ASSEMBLÉE
N° 2
LES GOUVERNEMENTS
ET LES ASSEMBLÉES PARLEMENTAIRES
SOUS LA Ve RÉPUBLIQUE
1958-2009

AVERTISSEMENT :

Les informations de ce document présentent, à titre de référence historique, l'état du droit et des statistiques à la date indiquée en tête du document.

Les informations relatives à l'état actuel du droit sont disponibles dans la rubrique :

Connaissance de l'Assemblée nationale
 

(Données au 13 janvier 2009)

ASSEMBLÉE NATIONALE
TOUS DROITS RÉSERVÉS

La présente publication ne peut être fixée, par numérisation, mise en mémoire optique ou photocopie, ni reproduite ou transmise, par moyen électronique ou mécanique ou autres, sans l’autorisation préalable de l’Assemblée nationale.

 © Assemblée nationale - décembre 2005 et décembre 2008

La liste des ministères établie par la présente brochure fait suite à celles figurant :

1° dans le tome I du Dictionnaire des parlementaires français de 1871 à 1940 ;
2° dans la publication séparée, intitulée « Ministères de la France de 1944 à 1958 ».

Elle couvre la période du 8 janvier 1959 au 13 décembre 2008.

Outre la liste nominative des membres des Gouvernements, on trouvera les renseignements relatifs :  
- à l’élection des Présidents de la République ;        
- aux dates des élections aux Assemblées parlementaires et à la composition politique de celles-ci, ainsi qu’aux dates des sessions du Parlement ;         
- aux lois d’habilitation législative prises en application de l’article 38 de la Constitution ;
- à la mise en jeu de la responsabilité gouvernementale ;     
- aux réunions du Congrès ;

Dans les notes en bas de page de la liste nominative des membres des Gouvernements, les formules utilisées correspondent aux cas suivants :             
Devient : changement des fonctions gouvernementales        
Nommé : légère modification des fonctions gouvernementales et changement de titre
Prend le titre de : changement de titre sans changement des fonctions gouvernementales.

 

 Le texte de la présente brochure a été établi par le Secrétariat général de la Présidence et le service de la Communication.

 

 Sommaire de la première partie

 

CHARLES DE GAULLE, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Premier mandat (8 janvier 1959 - 8 janvier 1966)

CHARLES DE GAULLE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Second mandat (8 janvier 1966 - 28 avril 1969)

Gouvernement Maurice Couve de Murville (10 juillet 1968 - 20 juin 1969)

GEORGES POMPIDOU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE (19 juin 1969 - 2 avril 1974)

VALÉRY GISCARD D’ESTAING PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE (24 mai 1974-21 mai 1981)

____

Accès à la deuxième partie

 

François Mitterrand, PRÉSIDENT de la République
Premier mandat (21 mai 1981 - 20 mai 1988
)

Premier Gouvernement Pierre Mauroy
(21 mai 1981 - 22 juin 1981)

Deuxième Gouvernement Pierre Mauroy
(22 juin 1981 - 22 mars 1983)

Troisième Gouvernement Pierre Mauroy
(22 mars 1983 - 17 juillet 1984)

Gouvernement Laurent Fabius
(17 juillet 1984 - 20 mars 1986)

Gouvernement Jacques Chirac
(20 mars 1986 - 10 mai 1988)

Second mandat (21 mai 1988 - 17 mai 1995)

Premier Gouvernement Michel Rocard
(10 mai 1988 - 22 juin 1988)

Second Gouvernement Michel Rocard
(23 juin 1988 - 15 mai 1991)

Gouvernement Edith Cresson
(15 mai 1991 - 2 avril 1992)

Gouvernement Pierre Bérégovoy
(2 avril 1992 - 29 mars 1993)

Gouvernement Édouard Balladur
(29 mars 1993 - 11 mai 1995)

 JACQUES CHIRAC, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
Premier mandat (17 mai 1995 - 16 mai 2002)

Premier Gouvernement Alain Juppé
(17 mai 1995 - 7 novembre 1995)

Second Gouvernement Alain Juppé
(7 novembre 1995 - 2 juin 1997)

Gouvernement Lionel Jospin
(2 juin 1997 - 6 mai 2002)

Deuxième mandat (17 mai 2002 – 16 mai 2007)

Premier Gouvernement Jean-Pierre Raffarin
(6 mai 2002 - 17 juin 2002)

Deuxième Gouvernement Jean-Pierre Raffarin
(17 juin 2002 - 30 mars 2004)

Troisième Gouvernement Jean-Pierre Raffarin
(30 mars 2004 - 31 mai 2005)

Gouvernement Dominique de Villepin
(2 juin 2005 - 15 mai 2007)

ACCÈS A LA TROISIÈME PARTIE

 ASSEMBLÉE NATIONALE
(Élections, composition, sessions)

     Première législature (9 décembre 1958 - 9 octobre 1962)

     Deuxième législature (6 décembre 1962 - 2 avril 1967)

     Troisième législature (3 avril 1967 - 30 mai 1968)

     Quatrième législature (11 juillet 1968 - 1er avril 1973)

     Cinquième législature (2 avril 1973 - 2 avril 1978)

     Sixième législature (3 avril 1978 - 22 mai 1981)

     Septième législature (2 juillet 1981 - 1er avril 1986)

     Huitième législature (2 avril 1986 - 14 mai 1988)

     Neuvième législature (23 juin 1988 - 1er avril 1993)

     Dixième législature (2 avril 1993 - 21 avril 1997)

     Onzième législature (12 juin 1997 - 18 juin 2002)

     Douzième législature (19 juin 2002 - 19 juin 2007)

     Treizième législature (depuis le 20 juin 2007)

 SÉNAT

     Élections du 26 avril 1959

     Élections du 23 septembre 1962

     Élections du 26 septembre 1965

     Élections du 22 septembre 1968

     Élections du 26 septembre 1971

     Élections du 22 septembre 1974

     Élections du 25 septembre 1977

     Élections du 28 septembre 1980

     Élections du 25 septembre 1983

     Élections du 28 septembre 1986

     Élections du 24 septembre 1989

     Élections du 27 septembre 1992

     Élections du 24 septembre 1995

     Élections du 27 septembre 1998

     Élections du 23 septembre 2001

     Élections du 26 septembre 2004

     Élections du 21 septembre 2008

 

CHARLES DE GAULLE, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
Premier mandat (8 janvier 1959 – 8 janvier 1966)
______

Élection présidentielle[1] le 21 décembre 1958 

M. Charles de Gaulle

62 394 voix

M. Georges Marrane

10 355 voix

M. Albert Chatelet

6 721 voix


Proclamation et entrée en fonctions le 8 janvier 1959[2]

 

Gouvernement Michel Debré
(8 janvier 1959 - 14 avril 1962)
[3]
______

Premier ministre

M. Michel Debré

Ministres conseillers
(du 23 juillet 1959 – au 19 mai 1961)

M. Félix Houphouët-Boigny
M. Philibert Tsiranana
M. Gabriel Lisette
M. Léopold Sédar Senghor

Ministre délégué auprès du Premier ministre

M. Jacques Soustelle
(chargé du Sahara, des TOM, DOM et de l'Energie atomique le 13 février 1959).
(Jusqu'au 5 février 1960)

Ministre délégué auprès du Premier ministre

M. Roger Frey
(du 5 février 1960 au 6 mai 1961)[4]

Ministre délégué auprès du Premier ministre

M. Louis Terrenoire
(à compter du 24 août 1961)

Ministre délégué auprès du Premier ministre (énergie atomique)

M. Pierre Guillaumat
(à compter du 5 février 1960)
(chargé de la fonction publique le 19 mars 1960)

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre

M. Pierre Chatenet[5]
(jusqu'au 28 mai 1959)[6]

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre

Mlle Nafissa Sid Cara[7]

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la fonction publique

M. Louis Joxe
(du 24 juillet 1959 au 15 janvier 1960)[8]

Ministre d'État

M. Félix Houphouët-Boigny
(jusqu'au 20 mai 1959)[9]

Ministre d'État

M. Louis Jacquinot
(puis ministre d'État, chargé du Sahara, des TOM et DOM, à partir du 24 août 1961)

Ministre d'État

M. Robert Lecourt
(chargé de la coopération du 27 mars 1959 au 5 février 1960, puis du Sahara, des TOM et DOM du 5 février 1960 au 24 août 1961)a href="#_ftn10" name="_ftnref10" title style="color: blue; text-decoration: underline; text-underline: single">[10]

Secrétaire d'État, chargé du Sahara, des DOM et TOM

M. Jean de Broglie
(à compter du 24 août 1961)

Secrétaire d'État chargé des relations avec les États de la Communauté

M. Jean Foyer
(du 5 février 1960 au 18 mai 1961)[11]

Ministre d'État

M. André Malraux
(puis ministre d'État, chargé des affaires culturelles, à partir du 22 juillet 1959)

Ministre d'État, chargé des affaires algériennes

M. Louis Joxe
(à compter du 22 novembre 1960)

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. Edmond Michelet
(jusqu'au 24 août 1961) Bernard Chenot
(à compter du 24 août 1961)

Ministre des affaires étrangères

M. Maurice Couve de Murville

Secrétaire d'État aux affaires étrangères

M. Georges Gorse
(à compter du 18 mai 1961)

Ministre de l'intérieur

M. Jean Berthouin
(jusqu'au 27 mai 1959)[12]
M. Pierre Chatenet
(du 28 mai 1959 au 6 mai 1961)[13]
M. Roger Frey
(à compter du 6 mai 1961)

Secrétaire d'État à l'intérieur

M. Michel Maurice-Bokanowski (jusqu'au 5 février 1960)[14]

Secrétaire d'État aux rapatriés

M. Robert Boulin
(à compter du 24 août 1961)

Ministre des armées

M. Pierre Guillaumat
(du 8 janvier 1959 au 5 février 1960)[15]

Ministre des finances et des affaires économiques

M. Antoine Pinay
(jusqu'au 13 janvier 1960)
M. Wilfrid Baumgartner
(du 13 janvier 1960 au 18 janvier 1962)[16]
M. Valéry Giscard d'Estaing
(à compter du 18 janvier 1962)

Secrétaire d'État aux finances

M. Valéry Giscard d'Estaing
(jusqu'au 18 janvier 1962)

Secrétaire d'État aux affaires économiques

M. Max Fléchet
(puis secrétaire d'État aux affaires économiques extérieures, à compter du 17 novembre 1959),
(jusqu'au 19 janvier 1960)[17]

Ministre de l'éducation nationale

M. André Boulloche
(jusqu'au 23 décembre 1959)[18]
M. Louis Joxe
(du 15 janvier 1960 au 22 novembre 1960)[19]
M. Pierre Guillaumat
(par intérim, du 22 novembre 1960 au 20 février 1961)
M. Lucien Paye
(à compter du 20 février 1961)

Ministre des travaux publics et des transports

M. Robert Buron

Ministre de l’industrie et du commerce

M. Jean-Marcel Jeanneney[20]

Secrétaire d'État à l'industrie et au commerce

M. Joseph Fontanet (jusqu'au 17 novembre 1959)

Ministre de l'agriculture

M. Roger Houdet
(jusqu'au 27 mai 1959)[21]
M. Henri Rochereau
(du 28 mai 1959 au 24 août 1961)
M. Edgard Pisani
(à compter du 24 août 1961)

Ministre du travail

M. Paul Bacon

Ministre de la santé publique et de la population

 

M. Bernard Chenot
(jusqu'au 24 août 1961)[22]
M. Joseph Fontanet
(à compter du 24 août 1961)

Ministre de la construction

M. Pierre Sudreau

Ministre des anciens combattants

M. Raymond Triboulet

Ministre des postes et télécommunications

M. Bernard Cornut-Gentille
(jusqu'au 5 février 1960)
M. Michel Maurice- Bokanowski
(à compter du 5 février 1960)

Ministre de l'information

M. Roger Frey
(jusqu'au 5 février 1960)[23]
M. Louis Terrenoire
(du 5 février 1960 au 24 août 1961)[24]

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de l'information

M. Christian de la Malène
(à compter du 24 août 1961)

Ministre de la coopération

M. Jean Foyer
(à compter du 18 mai 1961)

 

 Premier Gouvernement Georges Pompidou
(14 avril 1962 - 28 novembre 1962)
[25]
______

Premier ministre

M. Georges Pompidou

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la fonction publique

M. Jean de Broglie

Ministre délégué auprès du Premier ministre pour les relations avec le Parlement

M. Roger Dusseaulx
(jusqu'au 16 mai 1962)[26]

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement

M. Pierre Dumas
(à partir 16 mai 1962)

Ministre délégué auprès du Premier ministre, pour l'aménagement du territoire

M. Maurice Schumann
(jusqu'au 16 mai 1962)[27]

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l'information

M. Christian Fouchet
(à compter du 11 septembre 1962)

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de l'information

M. Alain Peyrefitte
(jusqu'au 11 septembre 1962)

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des rapatriés

M. Alain Peyrefitte
(à compter du 11 septembre 1962)

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des rapatriés

M. Robert Boulin
(jusqu'au 11 septembre 1962)[28]

Ministre d'État, chargé des affaires culturelles

M. André Malraux

Ministre d'État, chargé de la coopération

M. Pierre Pflimlin
(jusqu'au 16 mai 1962)[29]

Ministre de la coopération

M. Georges Gorse
(à compter du 16 mai 1962)

Ministre d'État, chargé des DOM et TOM

M. Louis Jacquinot

Ministre d'État, chargé des affaires algériennes

M. Louis Joxe

Ministre d'État, chargé de la recherche scientifique et des questions atomiques et spatiales

M. Gaston Palewski

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. Jean Foyer

Ministre des affaires étrangères

M. Maurice Couve de Murville

Secrétaire d'État aux affaires étrangères

M. Georges Gorse
(jusqu'au 16 mai 1962)[30]

Ministre de l'intérieur

M. Roger Frey

Ministre des armées

M. Pierre Messmer

Ministre des finances et des affaires économiques

M. Valéry Giscard d'Estaing

Secrétaire d'État au budget

M. Robert Boulin
(à compter du 11 septembre 1962)

Secrétaire d'État au commerce intérieur

M. François Missoffe

Secrétaire d'État au commerce extérieur

M. Gilbert Grandval
(jusqu'au 16 mai 1962)[31]

Ministre de l'éducation nationale

M. Pierre Sudreau
(jusqu'au 15 octobre 1962)[32]
M. Louis Joxe (par intérim à compter du 15 octobre 1962)

Ministre des travaux publics et des transports

M. Robert Buron
(jusqu'au 16 mai 1962)[33]
M. Roger Dusseaulx
(à compter du 16 mai 1962)
 

Secrétaire d'État aux travaux publics

M. Pierre Dumas
(jusqu'au 16 mai 1962)[34]

Ministre de l'industrie

M. Michel Maurice- Bokanowski

Ministre de l'agriculture

M. Edgard Pisani

Ministre du travail

Paul Bacon
(jusqu'au 16 mai 1962)[35]
M. Gilbert Grandval
(à compter du 16 mai 1962)

Ministre de la santé publique et de la population

M. Joseph Fontanet
(jusqu'au 16 mai 1962)[36]
M. Raymond Marcellin
(à compter du 16 mai 1962)

Ministre de la construction

M. Jacques Maziol

Ministre des anciens combattants et victimes de guerre

M. Raymond Triboulet

Ministre des postes et télécommunications

M. Jacques Marette

 

Deuxième Gouvernement
Georges Pompidou
(28 novembre 1962 – 8 janvier 1966)
[37]
______

Premier ministre

M. Georges Pompidou

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des affaires algériennes

M. Jean de Broglie

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement

M. Pierre Dumas[38]

Ministre d'État, chargé des affaires culturelles

M. André Malraux

Ministre d'État, chargé des départements et territoires d'outre-mer

M. Louis Jacquinot

Ministre d'État, chargé de la réforme administrative

M. Louis Joxe

Ministre d'État, chargé de la recherche scientifique et des questions atomiques et spatiales

M. Gaston Palewski
(jusqu'au 22 février 1965)[39]

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la recherche scientifique et des questions atomiques et spatiales

M. Yvon Bourges
(à compter du 23 février 1965)

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. Jean Foyer

Ministre des affaires étrangères

M. Maurice Couve de Murville

Secrétaire d'État aux affaires étrangères

M. Michel Habib-Deloncle

Ministre de l'intérieur

M. Roger Frey[40]

Ministre des armées

M. Pierre Messmer

Ministre des finances et des affaires économiques

M. Valéry Giscard d'Estaing

Secrétaire d'État au budget

M. Robert Boulin

Ministre délégué chargé de la coopération

M. Raymond Triboulet

Ministre de l'éducation nationale

M. Christian Fouchet

Ministre des travaux publics et des transports

M. Marc Jacquet

Ministre de l'industrie

M. Michel Maurice- Bokanowski

Ministre de l'agriculture

M. Edgard Pisani

Ministre du travail

M. Gilbert Grandval

Ministre de la santé publique et de la population

M. Raymond Marcellin

Ministre de la construction

M. Jacques Maziol

Ministre des anciens combattants et victimes de guerre

M. Jean Sainteny

Ministre des postes et télécommunications

M. Jacques Marette

Ministre de l'information

M. Alain Peyrefitte

Ministre des rapatriés

M. François Missoffe
(jusqu'au 23 juillet 1964)[41]

Secrétaire d'État à la jeunesse et aux sports

M. Maurice Herzog
(à compter du 11 juin 1963)[42]

 

 

CHARLES DE GAULLE
PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
Second mandat
(8 janvier 1966 – 28 avril 1969)

______

Élection présidentielle[43] :

 

Premier tour : 5 décembre 1965

 

Électeurs inscrits

28 910 581

Votants

24 502 916

Suffrages exprimés

24 254 556

Majorité absolue

12 127 279

M. Charles de Gaulle

10 828 521 voix

M. François Mitterrand

7 694 005 voix

M. Jean Lecanuet

3 777 120 voix

M. Jean-Louis Tixier-Vignancour

1 260 208 voix

M. Pierre Marcilhacy

415 017 voix

M. Marcel Barbu

279 685 voix

Second tour : 19 décembre 1965

 

Électeurs inscrits

28 902 704

Votants

24 371 647

Suffrages exprimés

23 703 434

M. Charles de Gaulle

13 083 699 voix

M. François Mitterrand

10 619 735 voix

Proclamation le 28 décembre 1965

 

Entrée en fonctions le 8 janvier 1966

 

Démission le 28 avril 1969[44]

 

 
Intérim du Président du Sénat, M. Alain Poher,
du 28 avril au 19 juin 1969[45]
 

 

Troisième Gouvernement
Georges Pompidou
(8 janvier 1966 - 1
er avril 1967)[46]
______ 

Premier ministre

M. Georges Pompidou

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement

M. Pierre Dumas

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de l'information

M. Yvon Bourges

Ministre d'État, chargé des affaires culturelles

M. André Malraux

Ministre d'État, chargé de la réforme administrative

M. Louis Joxe

Ministre d'État, chargé des départements et territoires d'outre-mer

M. Pierre Billotte

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. Jean Foyer

Ministre des affaires étrangères

M. Maurice Couve de Murville

Secrétaire d'État aux affaires étrangères

M. Jean de Broglie

Secrétaire d'État aux affaires étrangères, chargé de la coopération

M. Jean Charbonnel

Ministre de l'intérieur

M. Roger Frey

Secrétaire d'État à l'intérieur

M. André Bord

Ministre des armées

M. Pierre Messmer

Ministre de l'économie et des finances

M. Michel Debré

Secrétaire d'État au budget

M. Robert Boulin

Secrétaire d'État au commerce extérieur

M. Charles de Chambrun

Ministre de l'éducation nationale

M. Christian Fouchet

Secrétaire d'État à l'éducation nationale

M. Michel Habib-Deloncle

Ministre de l'équipement

M. Edgard Pisani

Secrétaire d'État au logement

M. Roland Nungesser

Secrétaire d'État aux transports

M. André Bettencourt

Ministre de l'agriculture

M. Edgar Faure

Ministre de l'industrie

M. Raymond Marcellin

Ministre des affaires sociales

M. Jean-Marcel Jeanneney

Ministre délégué, chargé de la recherche scientifique et des questions atomiques et spatiales

M. Alain Peyrefitte

Ministre des anciens combattants et victimes de guerre

M. Alexandre Sanguinetti

Ministre des postes et télécommunications

M. Jacques Marette

Ministre de la jeunesse et des sports

M. François Missoffe

 

 

Quatrième Gouvernement
Georges Pompidou
(6 avril 1967 – 31 mai 1968)
[47]
______ 

Premier ministre

M. Georges Pompidou

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé du tourisme

M. Pierre Dumas

Ministre d'État, chargé des affaires culturelles

M. André Malraux

Ministre d'État, chargé de la fonction publique

M. Edmond Michelet

Ministre d'État, chargé des départements et territoires d'outre-mer

M. Pierre Billotte

Ministre d'État, chargé de la recherche scientifique et des questions atomiques et spatiales

M. Maurice Schumann

Ministre d'État, chargé des Relations avec le Parlement

M. Roger Frey

Ministre délégué, auprès du Premier ministre, chargé du Plan et de l'aménagement du territoire

M. Raymond Marcellin

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. Louis Joxe

Ministre des affaires étrangères

M. Maurice Couve de Murville

Secrétaire d'État aux affaires étrangères, chargé de la coopération

M. André Bettencourt

Ministre des armées

M. Pierre Messmer

Ministre de l'intérieur

M. Christian Fouchet

Secrétaire d'État à l'intérieur

M. André Bord

Ministre de l'économie et des finances

M. Michel Debré

Secrétaire d'État à l'économie et aux finances

M. Robert Boulin

Secrétaire d'État à l'économie et aux finances

M. Roland Nungesser

Ministre de l'éducation nationale

M. Alain Peyrefitte
(jusqu'au 28 mai 1968)[48]

Ministre de l'équipement et du logement

M. Edgard Pisani
(jusqu'au 28 avril 1967)[49]
M. François Ortoli
(à compter du 29 avril 1967)

Ministre de l'agriculture

M. Edgar Faure

Ministre de l'industrie

M. Olivier Guichardd

Ministre des affaires sociales

M. Jean-Marcel Jeanneney

Secrétaire d'État aux affaires sociales, chargé des problèmes de l'emploi

M. Jacques Chirac

Ministre des transports

M. Jean Chamant

Ministre des anciens combattants et victimes de guerre

M. Henri Duvillard

Ministre des postes et télécommunications

M. Yves Guéna

Ministre de la jeunesse et des sports

M. François Missoffe

Ministre de l'information

M. Georges Gorse

 

Quatrième Gouvernement
Georges Pompidou
(remanié)
(31 mai 1968 – 10 juillet 1968)
[50]
______ 

Premier ministre

M. Georges Pompidou

Ministre d'État, chargé des affaires culturelles

M. André Malraux

Ministre d'État,

M. Edmond Michelet

Ministre d'État, chargé des affaires sociales

M. Maurice Schumann

Secrétaire d'État aux affaires sociales, chargé des problèmes d'emploi

M. Yvon Morandat

Ministre d'État

M. Henry Rey[51]

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé du Plan et de l'aménagement du territoire

M. Olivier Guichard

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. René Capitant

Ministre des affaires étrangères

M. Michel Debré

Secrétaire d'État aux affaires étrangères, chargé de la coopération

M. Yvon Bourges

Ministre des armées

M. Pierre Messmer

Ministre de l'intérieur

M. Raymond Marcellin

Secrétaire d'État à l'intérieur

M. André Bord

Ministre de l'économie et des finances

M. Maurice Couve de Murville

Secrétaire d'État à l'économie et aux finances

M. Jacques Chirac

Ministre de l'éducation nationale

M. François Ortoli

Secrétaire d'État à l'éducation nationale

Mlle Marie-Madeleine Dienesch

Ministre de l'équipement et du logement

M. Robert Galley

Secrétaire d'État à l'équipement et au logement, chargé des problèmes du logement

M. Philippe Dechartre

Ministre de l'agriculture

M. Edgar Faure

Ministre de l'industrie

M. Albin Chalandon

Ministre des transports

M. Jean Chamant

Ministre des anciens combattants et victimes de guerre

M. Henri Duvillard

Ministre des postes et télécommunications

M. André Bettencourt

Ministre de la jeunesse et des sports

M. Roland Nungesser

Ministre de l'information

M. Yves Guéna

Ministre des départements et territoires d'outre-mer

M. Joël le Theule

Ministre de la fonction publique

M. Robert Boulin

Ministre chargé de la recherche scientifique et des questions atomiques et spatiales

M. Christian de la Malène

 

Gouvernement Maurice Couve de Murville
 
(10 juillet 1968 – 20 juin 1969)[52]
______

Premier ministre

M. Maurice Couve de Murville

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de l'information

M. Joël le Theule

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la fonction publique

M. Philippe Malaud

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la jeunesse et des sports

M. Joseph Comiti

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des départements et territoires d'outre-mer

M. Michel Inchauspé

Ministre d'État, chargé des affaires culturelles

M. André Malraux

Ministre d'État, chargé des affaires sociales

M. Maurice Schumann

Secrétaire d'État aux affaires sociales

Mlle Marie-Madeleine Dienesch

Secrétaire d'État aux affaires sociales

M. Pierre Dumas

Ministre d'État, chargé des relations avec le Parlement

M. Roger Frey

Ministre d'État

M. Jean-Marcel Jeanneney

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. René Capitant
(jusqu'au 28 avril 1969)[53]
M. Jean-Marcel Jeanneney
(par intérim, à compter du 28 avril 1969)
 

Ministre des affaires étrangères

M. Michel Debré

Secrétaire d'État aux affaires étrangères

M. Yvon Bourges

Secrétaire d'État aux affaires étrangères

M. Jean de Lipkowski

Ministre de l'intérieur

M. Raymond Marcellin

Secrétaire d'État à l'intérieur

M. André Bord

Ministre des armées

M. Pierre Messmer

Ministre de l'économie et des finances

M. François Ortoli

Secrétaire d'État à l'économie et aux finances

M. Jacques Chirac

Ministre de l'éducation nationale

M. Edgar Faure

Secrétaire d'État à l'éducation nationale

M. Jacques Trorial

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé du Plan et de l'aménagement du territoire

M. Olivier Guichard

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la recherche scientifique et des questions atomiques et spatiales

M. Robert Galley

Ministre de l'équipement et du logement

M. Albin Chalandon

Secrétaire d'État à l'équipement et au logement

M. Philippe Dechartre

Ministre de l'industrie

M. André Bettencourt

Ministre de l'agriculture

M. Robert Boulin

Ministre des transports

M. Jean Chamant

Ministre des anciens combattants et victimes de guerre

M. Henri Duvillard

Ministre des postes et télécommunications

M. Yves Guéna

 

GEORGES POMPIDOU
PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
(19 juin 1969 - 2 avril 1974)

______

Élection présidentielle :

Premier tour :  1er juin 1969

Électeurs inscrits

29 513 361

Votants.

22 898 960

Suffrages exprimés

22 603 924

Majorité absolue

11 301 963

 

M. Georges Pompidou

10 051 783 voix

M. Alain Poher

5 268 613 voix

M. Jacques Duclos

4 808 285 voix

M. Gaston Defferre 

1 133 222 voix

M. Michel Rocard

816 470 voix

M. Louis Ducatel

286 447 voix

M. Alain Krivine

239 104 voix

Second tour : 15 juin 1969

Électeurs inscrits

29 500 334

Votants

20 311 2877

Suffrages exprimés

19 007 4899

M. Georges Pompidou

11 064 371 voixx

M. Alain Poher

7 943 118 voix/td>

Proclamation et entrée en fonctions le 19 juin 1969
Décès de M. Georges Pompidou le 2 avril 1974

______ 

Intérim du Président du Sénat, M. Alain Poher,
du 2 avril au 24 mai 1974[54]

Gouvernement Jacques Chaban-Delmas
(20 juin 1969 – 5 juillet 1972)
[55]
______
 

Premier ministre

M. Jacques Chaban-Delmas

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre

M. Léo Hamon
(chargé de la participation et de l'intéressement le 15 mai 1972)

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre

M. Joseph Comiti[56]

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre

M. Philippe Malaud
(chargé de la fonction publique le 7 janvier 1971)

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre

M. Jacques Baumel

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre

M. Jean-Philippe Lecat
(à compter du 15 mai 1972)[57]

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé du Plan et de l'aménagement du territoire

M. André Bettencourt

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la protection de la nature et de l'environnement

M. Robert Poujade
(à compter du 7 janvier 1971)

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des départements et des territoires d'outre-mer

M. Henri Rey
(jusqu'au 25 février 1971)[58]

Ministre d'État, chargé des DOM et TOM

M. Pierre Messmer
(à compter du 25 février 1971)

Ministre d'État, chargé de la défense nationale

M. Michel Debré

Secrétaire d'État auprès du ministre d'État, chargé de la défense nationale

M. André Fanton

Ministre d'État, chargé des affaires culturelles

M. Edmond Michelet
(jusqu'au 9 octobre 1970)[59]

Ministre des affaires culturelles

M. André Bettencourt (par intérim, du 19 octobre 1970 au 7 janvier 1971)
M. Jacques Duhamel
(à compter du 7 janvier 1971)

Ministre d'État, chargé des relations avec le Parlement

M. Roger Frey
(jusqu'au 7 janvier 1971)[60]

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement

M. Jacques Chirac
(à compter du 7 janvier 1971)

Secrétaire d'État auprès du ministre chargé des relations avec le Parlement

M. Jean-Louis Tinaud

Secrétaire d'État auprès du ministre chargé des relations avec le Parlement

M. Jacques Limouzy

Ministre d'État, chargé des réformes administratives

M. Roger Frey
(à compter du 7 janvier 1971)

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. René Pleven

Ministre des affaires étrangères

M. Maurice Schumann

Secrétaire d'État auprès du ministre des affaires étrangères

M. Yvon Bourges

Secrétaire d'État auprès du ministre des  affaires étrangères

M. Jean de Lipkowski

Ministre de l'intérieur

M. Raymond Marcellin

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'intérieur

M. André Bord

Ministre de l'économie et des finances

M. Valéry Giscard d'Estaing

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie et des finances

M. Jacques Chirac
(jusqu'au 7 janvier 1971)[61]
M. Jean Taittinger
(à compter du 7 janvier 1971)

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie et des finances

M. Jean Bailly
(puis secrétaire d'État au commerce à compter du 3 juillet 1969)

Ministre de l'éducation nationale

M. Olivier Guichard

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation nationale

M. Pierre Billecocq

Ministre du développement industriel et scientifique

M. François Ortoli

Secrétaire d'État auprès du ministre du développement industriel et scientifique

M. Gabriel Kaspereit
(puis secrétaire d'État à la moyenne et petite industrie et à l'artisanat à compter du 23 juillet 1969)

Secrétaire d'État auprès du ministre du développement industriel et scientifique

M. Bernard Lafay

Ministre de l'équipement et du logement

M. Albin Chalandon

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'équipement et du logement

M. Marcel Anthonioz[62]

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'équipement et du logement

M. Robert-André Vivien[63]

Ministre des postes et télécommunications

M. Robert Galley

Ministre de l'agriculture

M. Jacques Duhamel
(jusqu'au 7 janvier 1971)[64]
M. Michel Cointat
(à compter du 7 janvier 1971)

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'agriculture

M. Bernard Pons

Ministre des transports

M. Raymond Mondon
(jusqu'au 31 décembre 1970)[65]
M. Jean Chamant
(à compter du 7 janvier 1971)

Ministre du travail, de l'emploi et de la population

M. Joseph Fontanet

Secrétaire d'État auprès du ministre du travail, de l'emploi et de la population

M. Philippe Dechartre
(jusqu'au 15 mai 1972)[66]

Ministre de la santé publique et de la sécurité sociale

M. Robert Boulin

Secrétaire d'État auprès du ministre de la santé et de la sécurité sociale

Mlle Marie-Madeleine Dienesch
(puis secrétaire d'État à l'action sociale et à la réadaptation à compter du 18 juillet 1969)

Ministre des anciens combattants et victimes de guerre

M. Henri Duvillard

 

Premier Gouvernement
Pierre Messmer
(5 juillet 1972 - 28 mars 1973)
[67]

______

 

 

Premier ministre

M. Pierre Messmer

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la fonction publique et des services de l'information

M. Philippe Malaud

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la jeunesse, des sports et des loisirs

M. Joseph Comiti

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, porte-parole du Gouvernement

M. Jean-Philippe Lecat

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des départements et territoires d'outre-mer

M. Xavier Deniau

Ministre d'État, chargé de la défense nationale

M. Michel Debré

Ministre d'État, chargé des affaires sociales

M. Edgar Faure

Secrétaire d'État auprès du ministre d'État, chargé des affaires sociales

M. Christian Poncelet

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. René Pleven
(jusqu'au 15 mars 1973)[68]

Ministre des affaires étrangères

M. Maurice Schumann
(jusqu'au 15 mars 1973)[69]
M. André Bettencourt
(par intérim, à compter du 1er mars 1973)

Secrétaire d'État auprès du ministre des affaires étrangères, chargé de la coopération

M. Pierre Billecocq

Ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères

M. André Bettencourt

Ministre de l'intérieur

M. Raymond Marcellin

Ministre de l'économie et des finances

M. Valéry Giscard d'Estaing

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget

M. Jean Taittinger

Ministre de l'éducation nationale

M. Joseph Fontanet

Ministre de l'équipement, du logement et de l'aménagement du territoire

M. Olivier Guichard
(puis ministre de l'Aménagement du territoire, de l'équipement, du logement et du tourisme à partir du 12 juillet 1972)

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'équipement, du logement et de l'aménagement du territoire

M. Christian Bonnet

Ministre des affaires culturelles

M. Jacques Duhamel

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement

M. Robert Boulin

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la protection de la nature et de l'environnement

M. Robert Poujade

Ministre de l'agriculture et du développement rural

M. Jacques Chirac

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'agriculture et du développement rural

M. Bernard Pons

Ministre du développement industriel et scientifique

M. Jean Charbonnel

Ministre de la santé publique

M. Jean Foyer

Secrétaire d'État auprès du ministre de la santé publique chargée de l'action sociale et de la réadaptation

Mlle Marie-Madeleine Dienesch

Ministre des transports

M. Robert Galley

Ministre des postes et télécommunications

M. Hubert Germain

Ministre des anciens combattants

M. André Bord

Ministre du commerce et de l'artisanat

M. Yvon Bourges

 

 

Deuxième Gouvernement
Pierre Messmer
(2 avril 1973 - 27 février 1974)
[70]
______ 

 

Premier ministre

M. Pierre Messmer

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre

M. Paul Dijoud[71]

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre

M. Pierre Mazeaud[72]

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. Jean Taittinger

Ministre des affaires étrangères

M. Michel Jobert

Secrétaire d'État auprès du ministre des affaires étrangères

M. Jean de Lipkowski

Secrétaire d'État auprès du ministre des affaires étrangères

M. Jean-François Deniau

Ministre de l'intérieur

M. Raymond Marcellin

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'intérieur

M. Pierre Vertadier

Ministre des armées

M. Robert Galley

Secrétaire d'État auprès du ministre des armées

M. Aymar Achille-Fould

Ministre de l'économie et des finances

M. Valéry Giscard d'Estaing

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie et des finances

M. Jean-Philippe Lecat
(jusqu'au 23 octobre 1973)[73]
M. Henri Torre
(à compter du 23 octobre 1973)

Ministre de l'éducation nationale

M. Joseph Fontanet

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation nationale

Mme Suzanne Ploux

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation nationale

M. Jacques Limouzy

Ministre de l'aménagement du territoire,de l'équipement, du logement et du tourisme

M. Olivier Guichard

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'aménagement du territoire, de l'équipement, du logement et du tourisme

M. Christian Bonnet
(chargé de la construction et de l'habitat, le 26 avril 1973)

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'aménagement du territoire, de l'équipement, du logement et du tourisme

M. Aimé Paquet
(chargé du tourisme, le 26 avril 1973)

Ministre chargé des réformes administratives

M. Alain Peyrefitte

Ministre de la protection de la nature et de l'environnement

M. Robert Poujade

Ministre des affaires culturelles

M. Maurice Druon

Ministre de l'agriculture et du développement rural

M. Jacques Chirac

Ministre du développement industriel et scientifique

M. Jean Charbonnel

Secrétaire d'État auprès du ministre du développement industriel et scientifique

M. Henri Torre
(jusqu'au 23 octobre 1973)[74]

Ministre du commerce et de l'artisanat

M. Jean Royer

Ministre chargé des relations avec le Parlement

M. Joseph Comiti

Secrétaire d'État auprès du ministre chargé des relations avec le Parlement

M. Olivier Stirn

Ministre du travail, de l'emploi et de la population

M. Georges Gorse

Secrétaire d'État auprès du ministre du travail, de l'emploi et de la population

M. Christian Poncelet

Ministre de la santé publique et de la sécurité sociale

M. Michel Poniatowski

Secrétaire d'État auprès du ministre de la santé publique et de la sécurité sociale

Mlle Marie-Madeleine Dienesch

Ministre des transports

M. Yves Guéna

Secrétaire d'État auprès du ministre des transports

M. Pierre Billecocq

Ministre de l'information

M. Philippe Malaud
(jusqu'au 23 octobre 1973)[75]
M. Jean-Philippe Lecat
(à compter du 23 octobre 1973)

Ministre des postes et télécommunications

M. Hubert Germain

Ministre des départements et territoires d'outre-mer

M. Bernard Stasi

Ministre des anciens combattants et victimes de guerre

M. André Bord

Ministre de la fonction publique

M. Philippe Malaud
(à compter du 23 octobre 1973)

 

Troisième Gouvernement
Pierre Messmer
(27 février 1974 - 27 mai 1974)
[76]
______

 

Premier ministre

M. Pierre Messmer

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des départements et territoires d'outre- mer

M. Joseph Comiti

Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la fonction publique

M. Christian Poncelet

Ministre d'État, garde des sceaux, ministre de la justice

M. Jean Taittinger

Ministre d'État, ministre de l'économie et des finances

M. Valéry Giscard d'Estaing

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget

M. Henri Torre

Ministre d'État, ministre de l'aménagement du territoire, de l'équipement et des transports

M. Olivier Guichard

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'aménagement du territoire, de l'équipement et des transports, chargé du logement

M. Christian Bonnet

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'aménagement du territoire, de l'équipement et des transports, chargé des transports

M. Aymar Achille-Fould

Ministre des affaires étrangères

M. Michel Jobert

Secrétaire d'État auprès du ministre des affaires étrangères

M. Jean de Lipkowski

Ministre de l'intérieur

M. Jacques Chirac

Ministre des armées

M. Robert Galley

Secrétaire d'État auprès du ministre des armées, chargé des anciens combattants et victimes de guerre

M. André Bord

Ministre de l'éducation nationale

M. Joseph Fontanet

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation nationale, chargé de la jeunesse et des sports

M. Pierre Mazeaud

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation nationale

M. Jacques Limouzy

Ministre de l'agriculture et du développement rural

M. Raymond Marcellin

Secrétaire d'État auprès du ministre de l'agriculture et du développement rural

M. Jean-François Deniau

Ministre des affaires culturelles et de l'environnement

M. Alain Peyrefitte

Secrétaire d'État auprès du ministre des  affaires culturelles et de l'environnement,  chargé de l'environnement

M. Paul Dijoud

Ministre de l'industrie, du commerce et de l'artisanat

M. Yves Guéna

Ministre chargé des relations avec le Parlement

M. Hubert Germain

Secrétaire d'État auprès du ministre chargé des relations avec le Parlement

M. Olivier Stirn

Ministre du travail, de l'emploi et de la population

M. Georges Gorse

Ministre de la santé publique et de la  sécurité sociale

M. Michel Poniatowksi

Secrétaire d'État auprès du ministre de la santé publique et de la sécurité sociale

Mlle Marie-Madeleine Dienesch

Ministre des postes et télécommunications

M. Jean Royer
(jusqu'au 11 avril 1974)[77]
M. Hubert Germain
(par intérim, à compter du 11 avril 1974)

Ministre de l'information

M. Jean-Philippe Lecat

 

ValÉry Giscard d’Estaing
PrÉsident de la RÉpublique
(24 mai 1974 - 21 mai 1981)

_______ 

Élection présidentielle :

 

Premier tour : 5 mai 19744

 

Électeurs inscrits

30 602 953

Votants

25 775 743

Suffrages exprimés

25 538 636

Majorité absolue

12 769 319

M. François Mitterrand

11 044.373 voix

M. Valéry Giscard d’Estaing

8 326 774 voix

M. Jacques Chaban‑Delmas

3 857 728 voix

M. Jean Royer

810 540 voix

Mlle Arlette Laguiller

595 247 voix

M. René Dumont

337 800 voix

M. Jean-Marie Le  Pen

190 921 voix

M. Emile Muller

176 279 voix

M. Alain Krivine

93 990 voix

M. Bertrand Renouvin

43 722 voix

M. Jean-Claude Sebag

42 007 voix

M. Guy Héraud

19 255 voix

Second tour : 19 mai 1974

 

Électeurs inscrits

30 600 775

Votants

26 724 595

Suffrages exprimés

26 367 807

M. Valéry Giscard d’Estaing

13 396 203 voix

M. François Mitterrand

12 971 604 voix

Proclamation et entrée en fonctions le 24 mai 1974

 

 

Gouvernement Jacques Chirac
(27 mai 1974 - 25 août 1976)
[78]
____

 

Premier ministree

M. Jacques Chirac
 

Ministre d’État, ministre de l’intérieur

M. Michel Poniatowski

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. Jean Lecanuet[79]

Ministre de la défensed>

M. Jacques Soufflet!--[if supportFields]> XE "Soufflet"  (jusqu’au 31 janvier 1975)r> M. Yvon Bourges 
(à compter du 31 janvier 1975)

Ministre des réformes

M. Jean-Jacques Servan‑Schreiber (jusqu’au 9 juin 1974)

Ministre des affaires étrangères

M. Jean Sauvagnargues

Ministre de l’économie et des finances

M. Jean-Pierre Fourcade

Ministre de l’éducation

M. René Haby

Ministre de la coopération

M. Pierre belin  
(jusqu’au 12 janvier 1976)
M. Jean de Lipkowski 
(à compter du 12 janvier 1976)

Ministre de l’équipement

M. Robert Galley

Ministre de l’agriculture

M. Christian Bonnet

Ministre de la qualité de la vie

M. André Jarrot  
(jusqu’au 12 janvier 1976)
M. André Fosset 
(à compter du 12 janvier 1976)
 

Ministre du travail

M. Michel Durafour

Ministre de la santé

Mme Simone Veil

Ministre de l’industrie et de la recherche

M. Michel d’Ornano

Ministre du commerce et de l’artisanat

M. Vincent Ansquer  
M. Norbert Ségard  
(du 31 janvier 1975 au 12 janvier 1976)

Ministre du commerce extérieur

M. Raymond Barre
(à compter du 12 janvier 1976)

Secrétaire d’État aux anciens combattants

M. André Bord

Secrétaire d’État aux postes et télécommunications

M. Pierre Lelong  
(jusqu’au 31 janvier 1975)
M. Aymar Achille‑Fould
(du 31 janvier 1975 au 12 janvier 1976)
M. Norbert Ségard
(à compter du 12 janvier 1976)

Secrétaire d’État aux transports

M. Marcel Cavaillé

Secrétaire d’État à la culture

M. Michel Guy

Secrétaire d’État au commerce extérieur

M. Norbert Ségard [80] (jusqu’au 31 janvier 1975)

Secrétaire d’État aux universités

M. Jean-Pierre Soisson  (jusqu’au 12 janvier 1976)
Mme Alice Saunier-Seïté
(à compter du 12 janvier 1976)

Secrétaire d’État aux départements et territoires d’outre-mer

M. Olivier Stirn

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (relations avec le Parlement)

M. René Tomasini

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (fonction publique)

M. Roger Poudonson [81] (jusqu’au 29 octobre 1974)
M. Gabriel Péronnet
(à compter du 29 octobre 1974)

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (formation professionnelle)

M. Paul Granet
(jusqu’au 12 janvier 1976)
M. Jean-Pierre Soisson  
(à compter du 12 janvier 1976)

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (porte-parole du Gouvernement)

M. André Rossi 

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (condition féminine)

Mme Françoise Giroud
 
(à compter du 16 juillet 1974)

Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de l’intérieur

M. Pierre-Christian Taittinger
(à compter du 12 janvier 1976)

Secrétaire d’État auprès du garde des sceaux, ministre de la justice (condition pénitentiaire)

Mme Hélène Dorlhac

Secrétaire d’État auprès du ministre des affaires étrangères

M. Bernard Destrémeau

Secrétaire d’État auprès du ministre des affaires étrangères

M. Jean François‑Poncet
(du 12 janvier 1976 au 27 juillet 1976)

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie et des finances (budget)

M. Christian Poncelet

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie et des finances (consommation)

Mme Christiane Scrivener
(à compter du 12 janvier 1976)

Secrétaire d’État auprès du ministre de la défense

M. Marcel Bigeard
(du 31 janvier 1975 au 4 août 1976)

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’éducation  (enseignement préscolaire)

Mme Annie Lesur
(jusqu’au 12 janvier 1976)

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’équipement (logement)

M. Jacques Barrot

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’agriculture

M. Jean-François Deniau  (du 31 janvier 1975 au 12 janvier 1976)r> M. Pierre Méhaignerie (à compter du 12 janvier 1976)

Secrétaire d’État auprès du ministre de la qualité de la vie (environnement)

M. Gabriel Péronnet  (jusqu’au 29 octobre 1974)r> M. Paul Granet  
(à compter du 12 janvier 1976)

Secrétaire d’État auprès du ministre de la qualité de la vie (jeunesse et sports)

M. Pierre Mazeaud

Secrétaire d’État auprès du ministre de la qualité de la vie (tourisme)

M. Gérard Ducray  
(jusqu’au 12 janvier 1976)
M .Jacques Médecin  
(à compter du 12 janvier 1976)

Secrétaire d’État auprès du ministre du travail (travailleurs immigrés)

M. André Postel‑Vinay (jusqu’au 22 juillet 1974)[82]
M. Paul Dijoud  
(à compter du 22 juillet 1974)

Secrétaire d’État auprès du ministre du travail (condition des travailleurs manuels)

M. Lionel Stoléru  
(à compter du 12 janvier 1976)

Secrétaire d’État auprès du ministre de la santé (action sociale)

M. René Lenoir

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’agriculture et du ministre de l’industrie et de la recherche (industries alimentaires)

M. Jean Tiberi  
(à compter du 12 janvier 1976)

 

Premier Gouvernement Raymond Barre
(25 août 1976 - 29 mars 1977)[83]
______

 

Premier ministre, Ministre de l’économie et des finances

M. Raymond Barre

Ministre d’État, garde des sceaux, ministre de la justice

M. Olivier Guichard

Ministre d’État, ministre de l’intérieur

M. Michel Poniatowski

Ministre d’État, chargé du Plan et de l’aménagement du territoire

M. Jean Lecanuet

Ministre des affaires étrangères

M. Louis de Guiringaud

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l’économie et des finances

M. Michel Durafour

Ministre de la défense

M. Yvon Bourges

Ministre de l’éducation

M. René Haby

Ministre de la coopération

M. Robert Galley

Ministre de l’équipement

M. Jean-Pierre Fourcade

Ministre chargé des relations avec le Parlement

M. Robert Boulin

Ministre de l’agriculture

M. Christian Bonnet

Ministre du travail

M. Christian Beullac

Ministre de la santé

Mme Simone Veil

Ministre de l’industrie et de la recherche

M. Michel d’Ornano

Ministre de la qualité de la vie

M. Vincent Ansquer

Ministre du commerce et de l’artisanat

M. Pierre Brousse

Ministre du commerce extérieur

M. André Rossi 

Secrétaire d’État aux postes et télécommunications

M. Norbert Ségard

Secrétaire d’État aux anciens combattants

M. André Bord

Secrétaire d’État à la culture

Mme Françoise Giroud

Secrétaire d’État aux universités

Mme Alice Saunier-Séïté

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé de la fonction publique

M. Maurice Ligot

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre

M. Antoine Rufenacht

Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de l’intérieur (départements et territoires d’outre-mer)

M. Olivier Stirn

Secrétaire d’État auprès du ministre des affaires étrangères

M. Pierre-Christian Taittinger

Secrétaire d’État auprès du ministre délégué à l’économie et aux finances (budget)

M. Christian Poncelet

Secrétaire d’État auprès du ministre délégué à l’économie et aux finances (consommation)

Mme Christiane Scrivener

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’équipement (transports)

M. Marcel Cavaillé

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’équipement (logement)

M. Jacques Barrot

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’agriculture

M. Pierre Méhaignerie

Secrétaire d’État auprès du ministre du travail (travailleurs immigrés)

M. Paul Dijoud

Secrétaire d’État auprès du ministre du travail (condition des travailleurs manuels)

M. Lionel Stoléru

Secrétaire d’État auprès du ministre de la santé (action sociale)

M. René Lenoir

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’industrie et de la recherche

M. Claude Coulais  
(à compter du 20 décembre 1976)

Secrétaire d’État auprès du ministre de la qualité de la vie (jeunesse et sports)

M. Jean-Pierre Soisson

Secrétaire d’État auprès du ministre de la qualité de la vie (tourisme)

M. Jacques Médecin

 

Deuxième Gouvernement Raymond Barre
(29 mars 1977 – 31 mars 1978)
[84]
______ 

Premier ministre,
ministre de l’économie et des finances

M. Raymond Barre 

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. Alain Peyrefitte

Ministre des affaires étrangères

M. Louis de Guiringaud

Ministre de l’intérieur

M. Christian Bonnet

Ministre de la défense

M. Yvon Bourges

Ministre de la coopération

M. Robert Galley

Ministre de la culture et de l’environnement

M. Michel d’Ornano

Ministre délégué à l’économie et aux finances

M. Robert Boulin

Ministre de l’équipement et de l’aménagement du territoire

M. Jean-Pierre Fourcade  (jusqu’au 26 septembre 1977)
[85]M. Fernand Icart
(à compter du 26 septembre 1977)

Ministre de l’éducation

M. René Haby

Ministre de l’agriculture

M. Pierre Méhaignerie

Ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat

M. René Monory

Ministre du travail

M. Christian Beullac

Ministre de la santé et de la sécurité sociale

Mme Simone Veil

Ministre du commerce extérieur

M. André Rossi

Secrétaire d’État aux postes et télécommunications

M. Norbert Ségard

Secrétaire d’État aux anciens combattants

M. André Bord  
(jusqu’au 26 septembre 1977)[86]
M. Jean-Jacques Beucler
(à compter du 26 septembre 1977)

Secrétaire d’État aux universités

Mme Alice Saunier-Séïté [87]

Secrétaire d’État à la jeunesse et aux sports

M. Jean-Pierre Soisson  (jusqu’au 1er juin 1977)
M. Paul Dijoud
(à compter du 8 juin 1977)
 

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (relations avec le Parlement)

M. Christian Poncelet  (jusqu’au 26 septembre 1977)[88]
M. André Bord
(à compter du 26 septembre 1977)

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (fonction publique)

M. Maurice Ligot

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (recherche)

M. Jacques Sourdille

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre

M. Jacques Dominati

Secrétaire d’État auprès du garde des sceaux, ministre de la justice

Mme Monique Pelletier 
(à compter du 10 janvier 1978)

Secrétaire d’État auprès du ministre des affaires étrangères

M. Pierre-Christian Taittinger
(jusqu’au 26 septembre 1977)[89]
M. Jean-François Deniau 
(à compter du 26 septembre 1977)

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’intérieur (départements et territoires d’outre-mer)

M. Olivier Stirn

Secrétaire d’État auprès d’État auprès du ministre de l’intérieur (collectivités locales) Secrétaire d’État auprès du ministre de la défense

M. Marc Bécam  
M. Jean-Jacques Beucler

(jusqu’au 26 septembre 1977)[90]

Secrétaire d’État auprès du ministre de la culture et de l’environnement (tourisme)

M. Jacques Médecin

Secrétaire d’État auprès du ministre délégué à l’économie et aux finances (budget)

M. Pierre Bernard‑Reymond

Secrétaire d’État auprès du  ministre délégué à l’économie et aux finances (consommation)

Mme Christiane Scrivener

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’équipement et de l’aménagement du territoire (logement)

M. Jacques Barrot

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’équipement et de l’aménagement du territoire (transports)

M. Marcel Cavaillé

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’équipement et de l’aménagement du territoire (aménagement du territoire)

M. Paul Dijoud
(jusqu’au 8 juin 1977)[91]

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’agriculture

M. Jacques Blanc

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat

M. Antoine Rufenacht

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat

M. Claude Coulais

Secrétaire d’État auprès du ministre du travail

M. Lionel Stoléru

Secrétaire d’État auprès du ministre du travail

M. Jacques Legendre

Secrétaire d’État auprès du ministre du travail chargé de l’emploi féminin

Mme Nicole Pasquier
(à compter du 10 janvier 1978)

Secrétaire d’État auprès du ministre de la santé et de la sécurité sociale

M. René Lenoir

Secrétaire d’État auprès du ministre de la santé et de la sécurité sociale

Mme Hélène Missoffe

 

Troisième Gouvernement Raymond Barre  
(3 avril 1978 – 13 mai 1981)
[92]
_________ 

Premier ministre

M. Raymond Barre [93]

Garde des sceaux, ministre de la justice

M. Alain Peyrefitte

Ministre de la santé et de la famille

Mme Simone Veil
(jusqu’au 4 juillet 1979)[94]

Ministre de l’intérieur

M. Christian Bonnet

Ministre des affaires étrangères

M. Louis de Guiringaud  (jusqu’au 29 novembre 1978 )
M. Jean François‑Poncet
(à compter du 29 novembre 1978)

Ministre de la défense

M. Yvon Bourges  
(jusqu’au 2 octobre 1980)[95]
M. Joël Le Theule
(du 2 octobre 1980 au 14 décembre 1980)[96]
M. Robert Galley
(à compter du 22 décembre 1980)[97]

Ministre du travail et de la participation

M. Robert Boulin
(jusqu’au 29 octobre 1979)[98]
M. Jean Mattéoli

(à compter du 8 novembre 1979)

Ministre de la coopération

M. Robert Galley[99]

Ministre de l’économie

M. René Monory

Ministre du budget

M. Maurice Papon

Ministre de l’environnement et du cadre de vie

M. Michel d’Ornano [100]

Ministre de l’éducation

M. Christian Beullac

Ministre des universités

Mme Alice Saunier-Séïté [101]

Ministre de la santé et de la sécurité sociale

M. Jacques Barrot  
(à compter du 4 juillet 1979)

Ministre de l’agriculturee

M. Pierre Méhaignerie

Ministre de l’industrie

M. Giraud André  

Ministre des transportss

M. Joël Le Theule
(jusqu’au 2 octobre 1980)[102]
M. Daniel Hoeffel
(à compter du 2 octobre 1980)

Ministre du commerce et de l’artisanat

M. Jacques Barrot
(jusqu’au 4 juillet 1979)[103]
M. Maurice Charretier
(à compter du 4 juillet 1979)

Ministre du commerce extérieur

M. Jean-François Deniau  (jusqu’au 2 octobre 1980)[104]
M. Michel Cointat  
(à compter du 2 octobre 1980)

Ministre de la jeunesse, des sports et des loisirs

M. Jean-Pierre Soisson

Ministre de la culture et de la communication

M. Jean-Philippe Lecat
(jusqu’au 4 mars 1981)[105]

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la condition féminine

Mme Monique Pelletier  [106]
(du 11 septembre 1978 au 4 mars 1981)[107]

Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des réformes administratives

M. Jean-François Deniau
(du 2 octobre 1980 au 4 mars 1981)[108]

Ministre délégué auprès du Premier ministre

M. Norbert Ségard
(du 5 novembre 1980 au 1er février 1981)[109]

Secrétaire d’État aux postes et télécommunications

M. Norbert Ségard  
(jusqu’au 5 novembre 1980)

Secrétaire d’État aux postes et télécommunications et à la télédiffusion

M. Pierre Ribes
(à compter du 5 novembre 1980)

Secrétaire d’État aux anciens combattants

M. Maurice Plantier

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre

M. Jacques Dominatii

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (relations avec le Parlement)

M. Jacques Limouzy

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (recherche)

M. Pierre Aigrain

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé des industries agricoles et alimentaires

M. Michel Debatisse
(à compter du 22 octobre 1979)

Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (formation professionnelle))

M. Jacques Legendre  
(à compter du 2 octobre 1980)

Secrétaire d’État auprès du garde des sceaux, ministre de la justicee

Mme Monique Pelletier 
(jusqu’au 11 septembre 1978)[110]
M. Jean-Paul Mourot
(à compter du 11 septembre 1978)

Secrétaire d’État auprès du ministre de la santé et de la famille

M. Daniel Hoeffel [111]
(jusqu’au 2 octobre 1980)[112]

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’intérieur  (départements et territoires d’outre-mer)

M. Paul Dijoud

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’intérieur (collectivités locales)

M. Marc Bécam
(jusqu’au 2 octobre 1980)[113]

Secrétaire d’État auprès du ministre des affaires étrangères

M. Olivier Stirn

Secrétaire d’État auprès du ministre des affaires étrangèress

M. Pierre Bernard‑Reymond
(à compter du 11 septembre 1978)

Secrétaire d’État auprès du ministre du travail et de la participation (formation professionnelle))

M. Jacques Legendre[114]

Secrétaire d’État auprès du ministre du travail et de la participation (travailleurs manuels et immigrés))

M. Lionel Stoléru

Secrétaire d’État auprès du ministre du travail et de la participation (emploi féminin))

Mme Nicole Pasquier

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’environnement et du cadre de vie (logement))

M. Marcel Cavaillé
(jusqu’au 2 octobre 1980)[115]

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’environnement et du cadre de vie (environnement))

M. François Delmas

Secrétaire d’État auprès du ministre de la santé et de la sécurité socialee

M. Jean Farge  
(du 4 juillet 1979 au 12 mai 1981)[116]

Secrétaire d’État auprès du ministre de la santé et de la sécurité sociale

M. Rémy Montagne
(à compter du 2 octobre 1980)

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’éducationn

M. Jacques Pelletier 
(jusqu’au 2 octobre 1980)[117]

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’agriculturee

M. Jacques Fouchier

Secrétaire d’État auprès du ministre de l’industrie (petite et moyenne industrie)

M. Jean-Pierre Prouteau


[1] Selon les modalités prévues par le texte initial des articles 6 et 7 de la Constitution du 4 octobre 1958 (Collège électoral restreint).

[2] En application de l'article 91 de la Constitution du 4 octobre 1958, les pouvoirs de M. René Coty, Président de la République, entré en fonctions le 16 janvier 1954, sont venus à expiration le 8 janvier 1959.

[3] Nomination du Premier ministre et des membres du Gouvernement : J.O. du 9 janvier 1959.

- Affectation des secrétaires d'État : J.O. du 21 janvier 1959.

- Modifications au sein du Gouvernement : J.O. des 21, 29 et 30 mai 1959, 24 et 28 juillet 1959, 25 décembre 1959, 14 et 20 janvier 1960, 6 février 1960, 23 novembre 1960, 20 février 1961, 9 et 19 mai 1961, 25 août 1961, 19 janvier 1962.

- Démission du Gouvernement : J.O. du 16 avril 1962.

[4] Devient ministre de l'intérieur.

[5] Chargé des problèmes d'administration générale et de la mise en place des institutions (décret n° 59-186 du 24 janvier 1959, publié au J.O. du 25 janvier 1959).

[6] Devient ministre de l'intérieur.

[7] Chargée des questions sociales en Algérie et de l'évolution du statut personnel de droit musulman (décret n° 59-181 du 23 janvier 1959, publié au J.O. du 24 janvier 1959).

[8] Devient ministre de l'éducation nationale.

[9] Démissionne.

[10] Démissionne.

[11] Devient ministre de la coopération.

[12] Démissionne.

[13] Démissionne.

[14] Devient ministre des PTT.

[15] Devient ministre délégué auprès du Premier ministre.

[16] Démissionne.

[17] Démissionne.

[18] Démissionne, intérim assuré par le Premier ministre du 23 déc. 1959 au 15 janvier 1960

[19] Devient ministre d'État (affaires algériennes).

[20] Prend le titre de ministre de l'industrie le 17 novembre 1959.

[21] Démissionne.

[22] Devient ministre de la justice

[23] Devient ministre délégué auprès du Premier ministre.

[24] Devient ministre délégué auprès du Premier ministre.

[25] Nomination du Gouvernement : J. O. du 16 avril 1962.

- Modifications au sein du gouvernement : J.O. des 17 mai, 12 septembre et 16 octobre 1962.

- Démission du Gouvernement : le 6 octobre (après adoption d'une motion de censure, le 4 octobre 1962).

- Acceptation de la démission le 28 novembre 1962 (J.O. du 29), (après dissolution de l'Assemblée nationale le 9 octobre et élections législatives des 18 et 25 novembre 1962).

[26] Devient ministre des travaux publics et des transports.

[27] Démissionne.

[28] Devient secrétaire d'État au budget.

[29] Démissionne.

[30] Devient ministre de la coopération.

[31] Devient ministre du travail.

[32] Démissionne.

[33] Démissionne.

[34] Devient secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement.

[35] Démissionne.

[36] Démissionne.

[37] Nomination du Premier ministre : J.O. du 29 novembre 1962.

- Nomination des membres du Gouvernement : J.O. du 7 décembre 1962.

- Modifications au sein du Gouvernement : J.O. des 12 juin 1963, 24 juillet 1964, 23 février 1965 et 24 février 1966.

- Démission du Gouvernement à la suite de la réélection du Général de Gaulle à la Présidence de la République : J.O. du 9 janvier 1966.

[38] Exerce les attributions concernant le tourisme, précédemment dévolues au Premier ministre (décret n° 63-265 du 20 mars 1963).

[39] Nommé membre du Conseil constitutionnel.

[40] Décret n° 64-743 du 23 juillet 1964 : transfert au ministre de l'intérieur des attributions du ministre des rapatriés.

[41] Ministère supprimé ; ses attributions ont été transférées au ministère de l'intérieur.

[42] Secrétariat d'État créé à cette date.

[43] Au suffrage universel, conformément aux articles 6 et 7 de la Constitution tels qu'ils résultent des articles premier et 2 de la loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962.

[44] A la suite du rejet, par voie de référendum, le 27 avril 1969, du projet de loi relatif à la création de régions et à la rénovation du Sénat.

[45] En application de l'article 7 de la Constitution.

[46] Nomination du Premier ministre et des membres du Gouvernement : J.O. du 9 janvier 1966.

- Démission du Gouvernement à la suite du renouvellement de l'Assemblée nationale : J.O. du 1er avril 1967.

[47] Nomination du Premier ministre : J.O. du 6 avril 1967.

- Nomination des membres du Gouvernement : J.O. du 7 avril 1967.

- Modifications au sein du Gouvernement : J.O. des 29 avril et 29 mai 1968.

- Remaniement du Gouvernement : J.O. du 31 mai ; (voir p. 33)

[48] Démissionne. L'intérim est assuré par le Premier ministre.

[49] Démissionne.

[50] Remaniement du Gouvernement : J.O. du 31 mai 1968.

Démission du Gouvernement, à la suite du renouvellement de l'Assemblée nationale : J.O. du 11 juillet 1968.

[51] Chargé du tourisme (décret n° 68-509 du 4 juin 1969, publié au J.O. du 5 juin 1969).

[52] Nomination du Premier ministre : J.O. du 11 juillet 1968.

- Nomination des membres du Gouvernement : J.O. du 13 juillet 1968.

- Démission du Gouvernement, à la suite de l'élection de M. Georges Pompidou à la Présidence de la République : J.O. du 20 juin 1969.

[53] Démissionne.

[54] En application de l'article 7 de la Constitution.

[55] Nomination du Premier ministre : J.O. du 21 juin 1969.

- Nomination des membres du Gouvernement : J.O. du 23 juin 1969.

- Modifications au sein du Gouvernement : J.O. des 8 janvier 1971, 26 février 1971 et 16 mai 1972.

- Démission du Gouvernement : J.O. du 6 juillet 1972.

[56] Chargé de la jeunesse, des sports et des loisirs (décret n° 69-701 du 30 juin 1969, publié au J.O. du 1er juillet 1969)

[57] Remplace M. Léo Hamon en qualité de porte-parole du Gouvernement.

[58] Nommé membre du Conseil constitutionnel.

[59] Décédé.

[60] Nommé ministre d'État chargé des réformes administratives.

[61] Nommé ministre délégué chargé des relations avec le Parlement.

[62] Secrétaire d'État au tourisme.

[63] Secrétaire d'État au logement.

[64] Devient ministre des affaires culturelles.

[65] Décédé.

[66] Démissionne.

[67] Nomination du Premier ministre : J.O. du 6 juillet 1972.

- Nomination des membres du Gouvernement : J.O. du 7 juillet 1972.

- Démission du Gouvernement, à la suite du renouvellement de l'Assemblée nationale : J.O. du 29 mars 1973.

[68] Démissionne. L'intérim est assuré par le Premier ministre.

[69] Démissionne.

[70] Nomination du Premier ministre : J.O. du 3 avril 1973.

- Nomination des ministres : J.O. du 6 avril 1973.

- Nomination des secrétaires d'État : J.O. du 13 avril 1973.

- Modifications au sein du Gouvernement : J.O. du 24 octobre 1973.

- Démission du Gouvernement : J.O. du 28 février 1974.

[71] Chargé de la fonction publique ; (décret n° 73-442 du 20 avril 1973, publié au J.O. du 22 avril).

[72] Chargé de la jeunesse, des sports et des loisirs ; (décret n° 73-443 du 20 avril 1973, publié au J.O. du 22 avril).

[73] Devient ministre de l'information.

[74] Devient secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie et des finances.

[75] Devient ministre de la fonction publique.

[76] Nomination du Premier ministre : J.O. du 28 février 1974.

- Nomination des membres du Gouvernement : J.O. du 2 mars 1974.

- Modification au sein du Gouvernement : J.O. du 12 avril 1974.

- Démission du Gouvernement, à la suite de l'élection de M. Valéry Giscard d'Estaing à la Présidence de la République : J.O. du 27-28 mai 1974.

[77] Démissionne pour faire acte de candidature à la Présidence de la République.

[78] Nomination du Premier ministre : J.O. du 28 mai 1974.

- Nomination des membres du Gouvernement : ministres : J.O. du 29 mai 1974 ; secrétaires

d’État : J.O. du 9 juin 1974.

- Modifications  à la composition du Gouvernement : J.O. des 11 juin, 17, 23 juillet et

30 octobre 1974, 1er février 1975, 13 janvier, 28 juillet et 5 août 1976.

- Démission du Gouvernement : J.O. du 26 août 1976.

[79] Prend le titre de ministre d’État, Garde des sceaux, ministre de la justice, par décret du 12 janvier 1976.

[80] Prend le titre de ministre du commerce extérieur par décret du 31 janvier 1975.

[81] Démissionne.

[82] Démissionne.

[83] Nomination du Premier ministre : J.O. du 26 août 1976.

- Nomination des membres du Gouvernement : J.O. du 28 août 1976.

- Modification à la composition du Gouvernement : J.O. du 21 décembre 1976.

- Démission du Gouvernement : J.O. du 30 mars 1977.

[84] Nomination du Premier ministre : J.O. du 30 mars 1977.

- Nomination des membres du Gouvernement : ministres : J.O. du 31 mars 1977 ; secrétaires d’État : J.O. du 2 avril 1977.

- Modifications à la composition du Gouvernement : J.O. des 2, 9 juin, 27 septembre 1977 et du 11 janvier 1978.

- Démission du Gouvernement : J.O. du 1er avril 1978.

[85] Démissionne.

[86] Devient secrétaire d’État auprès du Premier ministre (relations avec le Parlement).

[87] Prend le titre de ministre des universités par décret du 10 janvier 1978.

[88] Démissionne.

[89] Démissionne.

[90] Devient secrétaire d’État aux anciens combattants

[91] Devient secrétaire d’État à la jeunesse et aux sports

[92] Nomination du Premier ministre : J.O. du 4 avril 1978.

- Nomination des membres du Gouvernement : ministres : J.O. du 6 avril 1978 ;

secrétaires d’État : J.O. du 7 avril 1978.

- Modifications à la composition du Gouvernement : J.O. des 12 septembre, 30 novembre

1978, 5 juillet, 23 octobre, 9 novembre 1979, 3 octobre, 6 novembre, 23 décembre 1980,

5 mars et 13 mai 1981.

- Démission du Gouvernement : J.O. du 14 mai 1981.

[93] Reprend par le décret du 4 mars 1981 les attributions qu’il a déléguées par décret du 23 octobre 1980 au ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des réformes administratives.

[94] Démissionne.

[95] Démissionne.

[96] Date de son décès.

[97] Devient ministre de la défense et ministre de la coopération par décret du 22 décembre 1980.

[98] Date de son décès.

[99] Devient ministre de la défense et ministre de la coopération par décret du  22 décembre 1980.

[100] Chargé par décret du 4 mars 1981 d’exercer les fonctions de ministre de la culture.

[101] Chargée par décret du 4 mars 1981 d’exercer les attributions déléguées à Mme Monique Pelletier, par le décret du 18 février 1980, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la famille, et de la condition féminine.

[102] Devient ministre de la défense.

[103] Devient ministre de la santé et de la Sécurité sociale.

[104] Devient ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des réformes administratives.

[105] Démissionne.

[106] Devient ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la famille et de la condition féminine, par décret du 18 février 1980.

[107] Démissionne

[108] Démissionne

[109] Date de son décès.

[110] Devient ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la condition féminine.

[111] Prend le titre de secrétaire d’État auprès du ministre de la santé et de la sécurité sociale à compter du 4 juillet 1979.

[112] Devient ministre des transports.

[113] Démissionne.

[114] Prend le titre de secrétaire d’État auprès du Premier ministre (formation professionnelle) par décret du 2 octobre 1980.

[115] Démissionne.

[116] Démissionne.

[117] Démissionne.