24e séance

 

PLF 2019

 

Projet de loi de finances pour 2019

Texte du projet de loi – n° 1255

Article 4

I.  Le code général des impôts est ainsi modifié :

A.  Au 3 du I de l’article 197, les montants : « 5 100  » et « 6 700  » sont respectivement remplacés par les montants : « 2 450  » et « 4 050  » ;

B.  Au 1 du III de l’article 204 H, dans sa rédaction résultant de l’article 2 de la présente loi :

 À la première colonne du tableau du second alinéa du b, les montants : « 4 421 », « 5 733 », « 7 286 », « 8 018 », « 8 914 », « 10 646 », « 13 485 », « 17 830 », « 27 213 » et « 57 451 » sont respectivement remplacés par les montants : « 4 365 », « 4 910 », « 5 730 », « 6 855 », « 7 620 », « 9 070 », « 11 945 », « 16 230 », « 24 770 » et « 52 300 » ;

 À la première colonne du tableau du second alinéa du c, les montants : « 5 856 », « 7 249 », « 7 911 », « 8 706 », « 9 679 », « 11 366 », « 14 326 », « 18 773 », « 28 653 » et « 60 490 » sont respectivement remplacés par les montants : « 5 210 », « 5 860 », « 6 830 », « 7 520 », « 8 360 », « 10 050 », « 12 830 », « 17 150 », « 26 180 » et « 55 260 ».

II.  Le B du I s’applique aux revenus perçus ou réalisés à compter du 1er janvier 2019.

Amendements identiques :

Amendements n° 487 présenté par Mme Guion-Firmin,  701 présenté par Mme Dalloz, M. Straumann, M. Sermier, Mme Levy, M. Dive, M. Masson, M. Leclerc, M. de Ganay, M. Bony, M. Perrut, Mme Duby-Muller, M. Reda, M. Brun, Mme Poletti, M. Vialay, M. Viala, M. Emmanuel Maquet, M. Forissier, M. Aubert et M. Breton,  1064 présenté par M. Mathiasin et Mme Benin,  1116 présenté par Mme Bassire, M. Door, M. Lorion, M. Marlin, M. Serville, M. Lurton et M. Poudroux,  1323 présenté par Mme Bello, Mme Kéclard-Mondésir, M. Nilor, M. Dufrègne, M. Fabien Roussel, M. Bruneel, Mme Buffet, M. Chassaigne, M. Dharréville, Mme Faucillon, M. Jumel, M. Lecoq, M. Peu et M. Wulfranc,  1538 présenté par M. Serva,  1551 présenté par M. Letchimy,  1878 présenté par M. Ratenon, Mme Autain, M. Bernalicis, M. Coquerel, M. Corbière, Mme Fiat, M. Lachaud, M. Larive, M. Mélenchon, Mme Obono, Mme Panot, M. Prud'homme, M. Quatennens, Mme Ressiguier, Mme Rubin, M. Ruffin et Mme Taurine,  2079 présenté par Mme Vainqueur-Christophe, M. Pupponi, M. Faure, M. Garot, M. David Habib, M. Hutin, M. Juanico, Mme Karamanli et M. Jérôme Lambert,  2080 présenté par Mme Bareigts, M. Jean-Louis Bricout, M. Aviragnet, Mme Battistel, Mme Biémouret, M. Bouillon, M. Carvounas, M. Alain David et Mme Laurence Dumont et  2081 présenté par Mme Rabault, Mme Manin, Mme Pau-Langevin, Mme Pires Beaune, M. Potier, M. Pueyo, M. Saulignac, Mme Tolmont, Mme Untermaier, M. Vallaud et Mme Victory.

Supprimer cet article.

Amendements identiques :

Amendements n° 488 présenté par Mme Guion-Firmin,  699 présenté par Mme Dalloz, M. Straumann, M. Sermier, Mme Levy, M. Dive, M. Kamardine, M. Masson, M. Leclerc, M. de Ganay, M. Bony, Mme Anthoine, Mme Bazin-Malgras, M. Jean-Pierre Vigier, M. Abad, M. Hetzel, M. Lurton, M. Perrut, Mme Duby-Muller, M. Cinieri, M. Reda, M. Brun, M. Le Fur, Mme Poletti, M. Vialay, M. Viala, M. Emmanuel Maquet, M. Forissier, M. Aubert, Mme Ramassamy et M. Breton,  1113 présenté par Mme Bassire, M. Bazin, M. Lorion, M. Marlin, M. Door, M. Serville et M. Poudroux et  1563 présenté par M. Letchimy et Mme Manin.

Supprimer l’alinéa 2.

Amendement n° 1564 présenté par M. Letchimy et Mme Manin.

I.  À l’alinéa 2, substituer au montant :

« 2 450  »

le montant :

« 4 600 € »

II.  En conséquence, à la fin du même alinéa, substituer au montant :

« 4 050 € »

Le montant :

« 6 100 € ».

Amendements identiques :

Amendements n° 700 présenté par Mme Dalloz, M. Straumann, M. Sermier, Mme Levy, M. Kamardine, M. Masson, M. Leclerc, M. de Ganay, M. Bony, M. Jean-Pierre Vigier, M. Abad, M. Hetzel, M. Perrut, Mme Duby-Muller, M. Cinieri, M. Reda, M. Brun, M. Le Fur, Mme Poletti, M. Vialay, M. Viala, M. Emmanuel Maquet, M. Forissier, M. Aubert, Mme Ramassamy et M. Breton et  1117 présenté par Mme Bassire, Mme Anthoine, M. Bazin, Mme Bazin-Malgras, M. Door, M. Lurton, M. Marlin, M. Serville et M. Poudroux.

I.  À l’alinéa 2, substituer au montant :

« 2 450 »,

le montant :

« 4 500 ».

II.  En conséquence, à la fin du même alinéa, substituer au montant :

« 4 050 »,

le montant :

« 6 100 ».

Amendement n° 2237 présenté par Mme Vainqueur-Christophe et Mme Bareigts.

I.  Après le montant :

« 4 365 »,

rédiger ainsi la fin de l’alinéa 4 :

« « 5 733 », « 7 286 », 8 018 », « 8 914 », 10 646 », « 13 485 », « 17 830 », « 27 213 » et « 57 451 » ; ».

II.  En conséquence, après la seconde occurrence du mot :

« montants »,

rédiger ainsi la fin de l’alinéa 5 :

« « 5 856 », « 7 249 », « 7 911 », « 8 706 », « 9 679 », « 11 366 », « 14 326 », 18 773 », « 28 653 » et « 60 490 ». »

III.  Compléter cet article par l'alinéa suivant :

« III.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. »

Amendement n° 489 présenté par Mme Guion-Firmin.

À la fin l’alinéa 6, substituer à l’année :

« 2019 »

l’année :

« 2024 ».

Amendement n° 1552 présenté par M. Letchimy, Mme Manin, Mme Pau-Langevin et M. Pupponi.

À la fin de l’alinéa 6, substituer à l’année :

« 2019 »

l’année :

« 2021 ».

Amendement n° 1304 présenté par Mme Bassire.

À la fin de l’alinéa 6, substituer à l’année :

« 2019 »

l’année :

« 2020 ».

Après l'article 4

Amendement n° 1377 présenté par M. Le Fur, M. Abad, Mme Anthoine, M. Aubert, Mme Bazin-Malgras, Mme Bonnivard, M. Bony, Mme Valérie Boyer, M. Breton, M. Cattin, M. Cordier, Mme Dalloz, M. Descoeur, M. Dive, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Ferrara, M. Forissier, M. de Ganay, M. Hetzel, M. Kamardine, Mme Kuster, Mme Le Grip, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Marlin, M. Masson, M. Menuel, M. Parigi, M. Pauget, Mme Poletti, M. Quentin, M. Reda, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, Mme Valentin, M. Vialay, M. Jean-Pierre Vigier et M. Viry.

Après l'article 4, insérer l'article suivant :

I.  Le 3 du I de l’article 204 H du code général des impôts est ainsi modifié :

1° À la première phrase, après le mot : « la », est inséré le mot : « première » ;

2° À la seconde phrase, le nombre : « 0,50 » est remplacé par le nombre : « 0,05 » et le mot : « un » est remplacé par le nombre : « 0,1 ».

II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1051 présenté par M. Le Fur, M. Abad, Mme Anthoine, M. Aubert, Mme Bazin-Malgras, Mme Bonnivard, M. Bony, Mme Valérie Boyer, M. Breton, M. Cattin, M. Cordier, Mme Dalloz, M. Descoeur, M. Dive, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Ferrara, M. Forissier, M. de Ganay, M. Hetzel, M. Kamardine, Mme Kuster, Mme Le Grip, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Marlin, M. Masson, M. Menuel, M. Parigi, M. Pauget, Mme Poletti, M. Quentin, M. Reda, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, Mme Valentin, M. Vialay, M. Jean-Pierre Vigier et M. Viry.

Après l'article 4, insérer l'article suivant :

I.  Après le 3 du I de l’article 204 H du code général des impôts, dans sa rédaction issue de la loi n° 20171775 du 28 décembre 2017 de finances pour 2018, il est inséré un 3 bis ainsi rédigé :

« 3 bis Le taux est diminué de 20 % les deux premières années au titre desquelles le contribuable est redevable de l’impôt sur le revenu. »

II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1079 rectifié présenté par M. Le Fur, M. Abad, Mme Anthoine, M. Aubert, Mme Bazin-Malgras, Mme Bonnivard, M. Bony, Mme Valérie Boyer, M. Breton, M. Cattin, M. Cordier, Mme Dalloz, M. Descoeur, M. Dive, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Ferrara, M. Forissier, M. de Ganay, M. Hetzel, M. Kamardine, Mme Kuster, Mme Le Grip, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Marlin, M. Masson, M. Menuel, M. Parigi, M. Pauget, Mme Poletti, M. Quentin, M. Reda, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, Mme Valentin, M. Vialay, M. Jean-Pierre Vigier et M. Viry.

Après l'article 4, insérer l'article suivant :

I. –Le 1 du III de l’article 204 H du code général des impôts est ainsi modifié :

1° Le tableau du a est ainsi rédigé :

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 2 815 

0%

De 2 816 € à 2 955 

1%

De 2 956 € à 3 111 

2%

De 3 112 € à 3 291 

3%

De 3 292 € à 3 724 

4%

De 3 725 € à 4 470 

5%

De 4 471 € à 4 966 

7%

De 4 967 € à 5 587 

9%

De 5 588 € à 6 781 

11%

De 6 782 € à 7 803 

14%

De 7 804 € à 9 188 

17%

De 9 189 € à 12 303 

20%

De 12 304 € à 16 775 

25%

De 16 776 € à 27 953 

30%

De 27 954 € à 125 542 

36%

Supérieure à 125 542 

43%

 »

2° Le tableau du b est ainsi rédigé :

«

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 3 076 

0%

De 3 077 € à 3 304 

1%

De 3 305 € à 3 570 

2%

De 3 571 € à 4 109 

3%

De 4 110 € à 4 501 

4%

De 4 502 € à 5 258 

5%

De 5 259 € à 6 319 

7%

De 6 320 € à 7 329 

9%

De 7 330 € à 8 637 

11%

De 8 638 € à 9 938 

14%

De 9 939 € à 11 398 

17%

De 11 399 € à 14 708 

20%

De 14 709 € à 19 608 

25%

De 19 609 € à 32 672 

30%

De 32 673 € à 146 738 

36%

Supérieure à 146 738 

43%

 »

3° Le tableau du c est ainsi rédigé :

«

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 3 225 

0%

De 3 226 € à 3 511 

1%

De 3 512 € à 3 853 

2%

De 3 854 € à 4 395 

3%

De 4 396 € à 4 788 

4%

De 4 789 € à 5 828 

5%

De 5 829 € à 7 090 

7%

De 7 091 € à 8 152 

9%

De 8 153 € à 9 219 

11%

De 9 220 € à 10 528 

14%

De 10 529 € à 12 033 

17%

De 12 034 € à 15 373 

20%

De 15 474 € à 20 497 

25%

De 20 498 € à 34 153 

30%

De 34 153 € à 153 388 

36%

Supérieure à 153 388 

43%

 »

II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1119 présenté par M. Le Fur, M. Abad, Mme Anthoine, M. Aubert, Mme Bazin-Malgras, Mme Bonnivard, M. Bony, Mme Valérie Boyer, M. Breton, M. Cattin, M. Cordier, Mme Dalloz, M. Descoeur, M. Dive, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Ferrara, M. Forissier, M. de Ganay, M. Hetzel, M. Kamardine, Mme Kuster, Mme Le Grip, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Marlin, M. Masson, M. Menuel, M. Parigi, M. Pauget, Mme Poletti, M. Quentin, M. Reda, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, Mme Valentin, M. Vialay, M. Jean-Pierre Vigier et M. Viry.

Après l'article 4, insérer l'article suivant :

I.  Le 1 du III de l’article 204 H du code général des impôts est ainsi modifié:

1° Le tableau du a est ainsi rédigé :

«

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 2 344 

0%

De 2 345 € à 2 463 

1%

De 2 464 € à 2 590 

2%

De 2 591 € à 2 734 

3%

De 2 735 € à 2 979 

4%

De 2 980 € à 3 840 

5%

De 3 841 € à 4 266 

7%

De 4 267 € à 4 799 

9%

De 4 800 € à 5 907 

11%

De 5 908 € à 7 170 

14%

De 7 171 € à 8 443 

17%

De 8 444 € à 11 516 

20%

De 11 517 € à 15 936 

25%

De 15 937 € à 26 553 

30%

De 26 554 € à 119 257 

36%

Supérieure à 119 257 

43%

 » ;

2° Le tableau du b est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 2 594 

0%

De 2 595 € à 2 789 

1%

De 2 790 € à 3 013 

2%

De 3 014 € à 3 289 

3%

De 3 290 € à 3 867 

4%

De 3 868 € à 4 516 

5%

De 4 517 € à 5 428 

7%

De 5 429 € à 6 735 

9%

De 6 736 € à 8 087 

11%

De 8 088 € à 9 305 

14%

De 9 306 € à 10 798 

17%

De 10 799 € à 14 078 

20%

De 14 079 € à 18 768 

25%

De 18 769 € à 31 273 

30%

De 31 274 € à 140 453 

36%

Supérieure à 140 453 

43%

 » ;

3° Le tableau du c est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 2 738 

0%

De 2 739 € à 2 982 

1%

De 2 983 € à 3 273 

2%

De 3 274 € à 3 777 

3%

De 3 778 € à 4 113 

4%

De 4 114 € à 5 007 

5%

De 5 008 € à 6 396 

7%

De 6 397 € à 7 665 

9%

De 7 666 € à 8 669 

11%

De 8 670 € à 9 976 

14%

De 9 977 € à 11 433 

17%

De 11 434 € à 14 744 

20%

De 14 745 € à 19 657 

25%

De 19 658 € à 32 753 

30%

De 32 754 € à 147 103 

36%

Supérieure à 147 103 

43%

 ».

II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1184 présenté par M. Le Fur, M. Abad, Mme Anthoine, M. Aubert, Mme Bazin-Malgras, Mme Bonnivard, M. Bony, Mme Valérie Boyer, M. Breton, M. Cattin, M. Cordier, Mme Dalloz, M. Descoeur, M. Dive, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Ferrara, M. Forissier, M. de Ganay, M. Hetzel, M. Kamardine, Mme Kuster, Mme Le Grip, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Marlin, M. Masson, M. Menuel, M. Parigi, M. Pauget, Mme Poletti, M. Quentin, M. Reda, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, Mme Valentin, M. Vialay, M. Jean-Pierre Vigier et M. Viry.

Après l'article 4, insérer l'article suivant :

I.  Le 1 du III de l’article 204 H du code général des impôts est ainsi modifié:

1° Le tableau du a est ainsi rédigé:

«

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 2 263 

0%

De 2 264 € à 2 376 

1%

De 2 377 € à 2 502 

2%

De 2 503 € à 2 639 

3%

De 2 640 € à 2 979 

4%

De 2 980 € à 3 614 

5%

De 3 615 € à 4 015 

7%

De 4 016 € à 4 518 

9%

De 4 519 € à 5 559 

11%

De 5 560 € à 6 943 

14%

De 6 944 € à 8 176 

17%

De 8 177 € à 11 233 

20%

De 11 234 € à 15 635 

25%

De 15 636 € à 26 052 

30%

De 26 053 € à 117 003 

36%

Supérieure à 117 003 

43%

 » ;

2° Le tableau du b est ainsi rédigé:

«

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 2 477 

0%

De 2 478 € à 2 661 

1%

De 2 662 € à 2 875 

2%

De 2 876 € à 3 288 

3%

De 3 289 € à 3 640 

4%

De 3 641 € à 4 251 

5%

De 4 252 € à 5 109 

7%

De 5 110 € à 5 845 

9%

De 5 846 € à 6 962 

11%

De 6 963 € à 8 011 

14%

De 8 012 € à 9 433 

17%

De 9 434 € à 12 561 

20%

De 12 562 € à 17 051 

25%

De 17 052 € à 28 412 

30%

De 28 413 € à 127 603 

36%

Supérieure à 127 603 

43%

 » ;

3° Le tableau du c est ainsi rédigé:

«

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 2 598 

0%

De 2 599 € à 2 830 

1%

De 2 831 € à 3 106 

2%

De 3 107 € à 3 554 

3%

De 3 555 € à 3 872 

4%

De 3 873 € à 4 713 

5%

De 4 714 € à 5 566 

7%

De 5 567 € à 6 262 

9%

De 6 263 € à 7 253 

11%

De 7 254 € à 8 346 

14%

De 8 347 € à 9 827 

17%

De 9 828 € à 12 978 

20%

De 12 979 € à 17 495 

25%

De 17 496 € à 29 152 

30%

De 29 153 € à 130 928 

36%

Supérieure à 130 928 

43%

 ».

II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1230 présenté par M. Le Fur, M. Abad, Mme Anthoine, M. Aubert, Mme Bazin-Malgras, Mme Bonnivard, M. Bony, Mme Valérie Boyer, M. Breton, M. Cattin, M. Cordier, Mme Dalloz, M. Descoeur, M. Dive, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Ferrara, M. Forissier, M. de Ganay, M. Hetzel, M. Kamardine, Mme Kuster, Mme Le Grip, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Marlin, M. Masson, M. Menuel, M. Parigi, M. Pauget, Mme Poletti, M. Quentin, M. Reda, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, Mme Valentin, M. Vialay, M. Jean-Pierre Vigier et M. Viry.

Après l'article 4, insérer l'article suivant :

I.  Le 1 du III de l’article 204 H du code général des impôts est ainsi modifié :

 Le tableau du a est ainsi rédigé :

«

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 1 793 

0%

De 1 794 € à 1 883 

1%

De 1 884 € à 1 981 

2%

De 1 982 € à 2 091 

3%

De 2 092 € à 2 234 

4%

De 2 235 € à 2 984 

5%

De 2 985 € à 3 316 

7%

De 3 317 € à 3 730 

9%

De 3 731 € à 4 590 

11%

De 4 591 € à 5 966 

14%

De 5 967 € à 7 430 

17%

De 7 431 € à 10 446 

20%

De 10 447 € à 14 795 

25%

De 14 796 € à 24 653 

30%

De 24 654 € à 110 720 

36%

Supérieure à 110 720 

43%

                                                           ».

2° Le tableau du b est ainsi rédigé :

«

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 1 997 

0%

De 1 998 € à 2 144 

1%

De 2 145 € à 2 317 

2%

De 2 318 € à 2 519 

3%

De 2 520 € à 3 006 

4%

De 3 007 € à 3 510 

5%

De 3 511 € à 4 218 

7%

De 4 219 € à 5 058 

9%

De 5 059 € à 6 224 

11%

De 6 225 € à 7 378 

14%

De 7 379 € à 8 687 

17%

De 8 688 € à 11 773 

20%

De 11 774 € à 16 212 

25%

De 16 213 € à 27 013 

30%

De 27 014 € à 121 318 

36%

Supérieure à 121 318 

43%

                                                          ».

 Le tableau du c est ainsi rédigé :

«

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 2 113 

0%

De 2 114 € à 2 301 

1%

De 2 302 € à 2 525 

2%

De 2 526 € à 2 861 

3%

De 2 862 € à 3 197 

4%

De 3 198 € à 3 891 

5%

De 3 892 € à 4 866 

7%

De 4 867 € à 5 474 

9%

De 5 475 € à 6 703 

11%

De 6 704 € à 7 713 

14%

De 7 714 € à 9 082 

17%

De 9 083 € à 12 190 

20%

De 12 191 € à 16 656 

25%

De 16 657 € à 27 753 

30%

De 27 754 € à 124 643 

36%

Supérieure à 124 643 

43%

                                                            ».

II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1293 présenté par M. Le Fur, M. Abad, Mme Anthoine, M. Aubert, Mme Bazin-Malgras, Mme Bonnivard, M. Bony, Mme Valérie Boyer, M. Breton, M. Cattin, M. Cordier, Mme Dalloz, M. Descoeur, M. Dive, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Ferrara, M. Forissier, M. de Ganay, M. Hetzel, M. Kamardine, Mme Kuster, Mme Le Grip, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Marlin, M. Masson, M. Menuel, M. Parigi, M. Pauget, Mme Poletti, M. Quentin, M. Reda, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, Mme Valentin, M. Vialay, M. Jean-Pierre Vigier et M. Viry.

Après l'article 4, insérer l'article suivant :

I.  Le 1 du III de l’article 204 H du code général des impôts est ainsi modifié:

 Le tableau du a est ainsi rédigé:

«

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 1 558 

0%

De 1 559 € à 1 635 

1%

De 1 636 € à 1 721 

2%

De 1 722 € à 1 816 

3%

De 1 817 € à 1 923 

4%

De 1 924 € à 2 527 

5%

De 2 528 € à 2 966 

7%

De 2 967 € à 3 337 

9%

De 3 338 € à 4 106 

11%

De 4 107 € à 5 337 

14%

De 5 338 € à 7 058 

17%

De 7 059 € à 10 022 

20%

De 10 023 € à 14 375 

25%

De 14 376 € à 23 953 

30%

De 23 954 € à 107 578 

36%

Supérieure à 107 578 

43%

                                                                                           ».

 Le tableau du b est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 1 756 

0%

De 1 757 € à 1 886 

1%

De 1 887 € à 2 038 

2%

De 2 039 € à 2 216 

3%

De 2 217 € à 2 593 

4%

De 2 594 € à 3 140 

5%

De 3 141 € à 3 773 

7%

De 3 774 € à 4 664 

9%

De 4 665 € à 5 740 

11%

De 5 741 € à 7 062 

14%

De 7 063 € à 8 315 

17%

De 8 316 € à 11 380 

20%

De 11 381 € à 15 792 

25%

De 15 793 € à 26 313 

30%

De 26 314 € à 118 177 

36%

Supérieure à 118 177 

43%

                                                                                         ».

 Le tableau du c est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 1 870 

0%

De 1 871 € à 2 036 

1%

De 2 037 € à 2 234 

2%

De 2 235 € à 2 477 

3%

De 2 478 € à 2 859 

4%

De 2 860 € à 3 481 

5%

De 3 482 € à 4 446 

7%

De 4 447 € à 5 081 

9%

De 5 082 € à 6 253 

11%

De 6 254 € à 7 397 

14%

De 7 398 € à 8 708 

17%

De 8 709 € à 11 797 

20%

De 11 798 € à 16 236 

25%

De 16 237 € à 27 053 

30%

De 27 054 € à 121 502 

36%

Supérieure à 121 502 

43%

                                                                                          ».

II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1322 présenté par M. Le Fur, M. Abad, Mme Anthoine, M. Aubert, Mme Bazin-Malgras, Mme Bonnivard, M. Bony, Mme Valérie Boyer, M. Breton, M. Cattin, M. Cordier, Mme Dalloz, M. Descoeur, M. Dive, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Ferrara, M. Forissier, M. de Ganay, M. Hetzel, M. Kamardine, Mme Kuster, Mme Le Grip, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Marlin, M. Masson, M. Menuel, M. Parigi, M. Pauget, Mme Poletti, M. Quentin, M. Reda, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, Mme Valentin, M. Vialay, M. Jean-Pierre Vigier et M. Viry.

Après l'article 4, insérer l'article suivant :

I.  Le 1 du III de l’article 204 H du code général des impôts est ainsi modifié :

1° Le tableau du a est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 1 322 

0%

De 1 323 € à 1 388 

1%

De 1 389 € à 1 461 

2%

De 1 462 € à 1 541 

3%

De 1 542 € à 1 632 

4%

De 1 633 € à 2 021 

5%

De 2 022 € à 2 616 

7%

De 2 617 € à 2 943 

9%

De 2 944 € à 3 621 

11%

De 3 622 € à 4 706 

14%

De 4 707 € à 6 684 

17%

De 6 685 € à 9 492 

20%

De 9 493 € à 13 955 

25%

De 13 956 € à 23 253 

30%

De 23 254 € à 104 434 

36%

Supérieure à 104 434 

43%

                                                                                      ».

2° Le tableau du b est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 1 516 

0%

De 1 517 € à 1 628 

1%

De 1 629 € à 1 759 

2%

De 1 760 € à 1 913 

3%

De 1 914 € à 2 096 

4%

De 2 097 € à 2 769 

5%

De 2 097 € à 2 769 

7%

De 3 329 € à 4 170 

9%

De 4 171 € à 5 256 

11%

De 5 257 € à 6 745 

14%

De 6 746 € à 7 942 

17%

De 7 943 € à 10 986 

20%

De 10 987 € à 15 372 

25%

De 15 373 € à 25 613 

30%

De 25 614 € à 115 033 

36%

Supérieure à 115 033 

43%

                                                                                     ».

3° Le tableau du c est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 1 627 

0%

De 1 628 € à 1 771 

1%

De 1 772 € à 1 944 

2%

De 1 945 € à 2 154 

3%

De 2 155 € à 2 522 

4%

De 2 523 € à 3 069 

5%

De 3 070 € à 3 922 

7%

De 3 923 € à 4 687 

9%

De 4 688 € à 5 768 

11%

De 5 769 € à 7 079 

14%

De 7 080 € à 8 336 

17%

De 8 337 € à 11 403 

20%

De 11 404 € à 15 816 

25%

De 15 817 € à 26 353 

30%

De 26 354 € à 118 358 

36%

Supérieure à 118 358 

43%

                                                                                    ».

II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1354 présenté par M. Le Fur, M. Abad, Mme Anthoine, M. Aubert, Mme Bazin-Malgras, Mme Bonnivard, M. Bony, Mme Valérie Boyer, M. Breton, M. Cattin, M. Cordier, Mme Dalloz, M. Descoeur, M. Dive, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Ferrara, M. Forissier, M. de Ganay, M. Hetzel, M. Kamardine, Mme Kuster, Mme Le Grip, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Marlin, M. Masson, M. Menuel, M. Parigi, M. Pauget, Mme Poletti, M. Quentin, M. Reda, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, Mme Valentin, M. Vialay, M. Jean-Pierre Vigier et M. Viry.

Après l'article 4, insérer l'article suivant :

I.  Le 1 du III de l’article 204 H du code général des impôts est ainsi modifié :

1° Le tableau du a est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 3 758 €

0%

De 3 759 € à 3 945 €

1%

De 3 946 € à 4 151 €

2%

De 4 152 € à 4 607 €

3%

De 4 608 € à 5 208 €

4%

De 5 209 € à 5 729 €

5%

De 5 730 € à 6 366 €

7%

De 6 367 € à 6 969 €

9%

De 6 970 € à 7 882 €

11%

De 7 883 € à 9 069 €

14%

De 9 070 € à 10 574 €

17%

De 10 575 € à 13 843 €

20%

De 13 844 € à 18 455 €

25%

De 18 456 € à 30 752 €

30%

De 30 753 € à 138 110 €

36%

Supérieure à 138 110 €

43%

 

2° Le tableau du b est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 4 035 

0%

De 4 036 € à 4 336 €

1%

De 4 337 € à 4 764 €

2%

De 4 765 € à 5 383 €

3%

De 5 384 € à 5 770 €

4%

De 5 771 € à 6 709 €

5%

De 6 710 € à 7 506 €

7%

De 7 507 € à 8 518 €

9%

De 8 519 € à 9 737 €

11%

De 9 738 € à 11 023 €

14%

De 11 024 € à 12 598 €

17%

De 12 599 € à 15 967 €

20%

De 15 968 € à 21 288 €

25%

De 21 289 € à 35 471 €

30%

De 35 472 € à 159 307 €

36%

Supérieure à 159 307 €

43%

 »

3° Le tableau du c est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieure ou égale à 4 198 €

0%

De 4 199 € à 4 570 €

1%

De 4 571 € à 5 208 €

2%

De 5 209 € à 5 635 €

3%

De 5 636 € à 6 138 €

4%

De 6 139 € à 7 152 €

5%

De 7 153 € à 8 240 €

7%

De 8 241 € à 9 124 €

9%

De 9 125 € à 10 293 €

11%

De 10 294 € à 11 578 €

14%

De 11 579 € à 13 233 €

17%

De 13 234 € à 16 633 €

20%

De 16 634 € à 22 176 €

25%

De 22 177 € à 36 952 €

30%

De 36 953 € à 165 957 €

36%

Supérieure à 165 957 €

43%

  »

II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. 

Amendement n° 1362 présenté par M. Le Fur, M. Abad, Mme Anthoine, M. Aubert, Mme Bazin-Malgras, Mme Bonnivard, M. Bony, Mme Valérie Boyer, M. Breton, M. Cattin, M. Cordier, Mme Dalloz, M. Descoeur, M. Dive, M. Door, M. Pierre-Henri Dumont, M. Ferrara, M. Forissier, M. de Ganay, M. Hetzel, M. Kamardine, Mme Kuster, Mme Le Grip, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Marlin, M. Masson, M. Menuel, M. Parigi, M. Pauget, Mme Poletti, M. Quentin, M. Reda, M. Reiss, M. Sermier, M. Straumann, Mme Valentin, M. Vialay, M. Jean-Pierre Vigier et M. Viry.

Après l'article 4, insérer l'article suivant :

I.  Le 1 du III de l’article 204 H du code général des impôts est ainsi modifié :

1° Le tableau du a est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieur ou égale à 1 403 

0 %

De 1 404 € à 1 473 

1 %

De 1 474 € à 1 551 

2 %

De 1 552 € à 1 636 

3 %

De 1 637 € à 1 732 

4 %

De 1 733 € à 2 022 

5 %

De 2 023 € à 2 616 

7 %

De 2 617 € à 2 943 

9 %

De 2 944 € à 3 621 

11 %

De 3 622 € à 4 707 

14 %

De 4 708 € à 6 684 

17 %

De 6 685 € à 9 492 

20 %

De 9 493 € à 13 955 

25 %

De 13 956 € à 23 253 

30 %

De 23 254 € à 104 437 

36 %

Supérieure à 104 437 

43 %

 »

2° Le tableau du b est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieur ou égale à 1 634 

0 %

De 1 635 € à 1 755 

1 %

De 1 756 € à 1 897 

2 %

De 1 898 € à 2 062 

3 %

De 2 063 € à 2 260 

4 %

De 2 261 € à 2 769 

5 %

De 2 770 € à 3 328 

7 %

De 3 329 € à 4 170 

9 %

De 4 171 € à 6 683 

11 %

De 6 684 € à 7 813 

14 %

De 7 814 € à 9 199 

17 %

De 9 200 € à 12 314 

20 %

De 12 315 € à 16 788 

25 %

De 16 789 € à 27 973 

30 %

De 27 974 € à 125 633 

36 %

Supérieure à 125 633 

43 %

 »

3° Le tableau du c est ainsi rédigé :

« 

Base mensuelle du prélèvement

Taux proportionnel

Inférieur ou égale à 1 766 

0 %

De 1 767 € à 1 923 

1 %

De 1 924 € à 2 112 

2 %

De 2 113 € à 2 338 

3 %

De 2 339 € à 2 533 

4 %

De 2 534 € à 3 070 

5 %

De 3 071 € à 3 923 

7 %

De 3 924 € à 5 429 

9 %

De 5 430 € à 7 372 

11 %

De 7 373 € à 8 483 

14 %

De 8 484 € à 9 988 

17 %

De 9 989 € à 13 148 

20 %

De 13 149 € à 17 677 

25 %

De 17 678 € à 29 453 

30 %

De 29 454 € à 132 283 

36 %

Supérieure à 132 283 

43 %

»II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Article 5

I.  L’article 295 A du code général des impôts est abrogé.

II.  Le I s’applique aux livraisons et importations pour lesquelles l’exigibilité de la taxe sur la valeur ajoutée intervient à compter du 1er janvier 2019.

Amendements identiques :

Amendements n° 1135 présenté par Mme Bassire,  1324 présenté par Mme Bello, M. Brotherson, Mme Kéclard-Mondésir, M. Nilor, M. Serville, M. Bruneel, Mme Buffet, M. Chassaigne, M. Dharréville, M. Dufrègne, Mme Faucillon, M. Jumel, M. Lecoq, M. Peu, M. Fabien Roussel et M. Wulfranc,  1553 présenté par M. Letchimy,  1882 présenté par M. Ratenon, Mme Autain, M. Bernalicis, M. Coquerel, M. Corbière, Mme Fiat, M. Lachaud, M. Larive, M. Mélenchon, Mme Obono, Mme Panot, M. Prud'homme, M. Quatennens, Mme Ressiguier, Mme Rubin, M. Ruffin et Mme Taurine,  2008 présenté par Mme Ménard,  2085 présenté par Mme Bareigts, M. Jean-Louis Bricout, M. Aviragnet, Mme Battistel, Mme Biémouret, M. Bouillon, M. Carvounas, M. Alain David et Mme Laurence Dumont,  2155 présenté par Mme Vainqueur-Christophe, M. Pupponi, M. Faure, M. Garot, M. David Habib, M. Hutin, M. Juanico, Mme Karamanli et M. Jérôme Lambert et  2156 présenté par Mme Rabault, Mme Manin, Mme Pau-Langevin, Mme Pires Beaune, M. Potier, M. Pueyo, M. Saulignac, Mme Tolmont, Mme Untermaier, M. Vallaud et Mme Victory.

Supprimer cet article.

Amendements identiques :

Amendements n° 575 présenté par M. Gomès, M. Dunoyer, Mme Auconie, M. Demilly, M. Lagarde, M. Leroy, M. Naegelen, Mme Sage, Mme Sanquer, M. Vercamer, M. Philippe Vigier, M. Zumkeller, M. Kamardine, Mme Ramassamy, M. Benoit, Mme Descamps, M. Herth, M. Gosselin et M. Serville,  1308 présenté par M. Mathiasin,  1528 présenté par M. Serva,  1555 présenté par M. Letchimy et M. Pupponi,  2052 présenté par Mme Bareigts,  2086 présenté par Mme Vainqueur-Christophe, Mme Pires Beaune, M. Jean-Louis Bricout, Mme Rabault, M. Aviragnet, Mme Battistel, Mme Biémouret, M. Bouillon, M. Carvounas, M. Alain David, Mme Laurence Dumont, M. Faure, M. Garot, M. David Habib, M. Hutin, M. Juanico, Mme Karamanli, M. Jérôme Lambert, M. Potier, M. Pueyo, M. Saulignac, Mme Tolmont, Mme Untermaier, M. Vallaud et Mme Victory et  2360 présenté par M. Lorion, Mme Anthoine, Mme Bazin-Malgras, M. Bazin, Mme Louwagie, M. Le Fur, M. Reda, M. Masson, M. Vialay et M. Abad.

À la fin de l’alinéa 2, substituer à l’année :

« 2019 »

l’année :

« 2020 ».

Amendement n° 1310 présenté par M. Mathiasin.

Rédiger ainsi l’alinéa 2 :

« II.  Le I s’applique aux opérations conclues à compter du 1er janvier 2019. »

Amendement n° 2051 présenté par Mme Bareigts, M. Kamardine, Mme Manin, Mme Kéclard-Mondésir, Mme Sanquer, M. Serville, Mme Bello, M. Letchimy et Mme Sage.

Compléter cet article par l’alinéa suivant :

« III.– Le II ne s’applique pas aux livraisons et importations pour lesquelles les bons de commandes sont édités avant le 1er janvier 2019. »

Amendements identiques :

Amendements n° 1886 présenté par M. Mathiasin,  1931 présenté par M. Serva et  2423 présenté par M. Lorion, Mme Bassire, M. Kamardine, Mme Ramassamy, M. Abad, M. Poudroux, Mme Dalloz, Mme Bazin-Malgras, Mme Anthoine, Mme Louwagie et M. Le Fur.

Compléter cet article par les deux alinéas suivants :

« III. – Le I ne s’applique pas aux investissements pour l’agrément au titre des articles 199 undecies B, 217 undecies et 244 quater W, desquels une demande est parvenue à l’administration avant le 1er janvier 2019 qui font l’objet d’une commande avant le 31 décembre 2018 et pour lesquels des acomptes au moins égaux à 50 % de leur prix ont été versés à cette date ainsi qu’aux acquisitions de biens meubles corporels commandés avant le 1er janvier 2019 et pour lesquels des acomptes au moins égaux à 30 % de leur prix ont été versés à cette date.

Amendement n° 2577 présenté par le Gouvernement.

Compléter cet article par les trois alinéas suivants :

« Toutefois, le I ne s’applique pas aux opérations pour lesquelles l’exigibilité de la taxe sur la valeur ajoutée intervient à compter du 1er janvier 2019 et avant le 1er juillet 2019 lorsque, au plus tard le 16 octobre 2018 :

« 1° S’agissant des importations sur le territoire de la Guadeloupe, de la Martinique ou de La Réunion, la livraison à l’importateur en dehors de ce territoire est intervenue ou a fait l’objet du versement d’un acompte ;

« 2° S’agissant des livraisons réalisées sur le territoire de la Guadeloupe, de la Martinique ou de La Réunion, l’opération a fait l’objet du versement d’un acompte. »

Après l'article 5

Amendements identiques :

Amendements n° 1570 présenté par M. Giraud, rapporteur général au nom de la commission des finances, Mme de Montchalin, Mme Kerbarh, Mme Abba, M. Colas-Roy, M. Djebbari, Mme Park, Mme Peyrol, Mme Rossi, M. Ahamada, M. Alauzet, Mme Cariou, Mme Cattelot, M. Cazeneuve, M. Chassaing, M. Damaisin, Mme Dominique David, M. Dirx, Mme Dupont, Mme Errante, M. Gaillard, Mme Goulet, M. Grau, Mme Gregoire, M. Guerini, Mme Hai, M. Holroyd, M. Jerretie, M. Jolivet, M. Labaronne, M. Lauzzana, M. Le Vigoureux, Mme Magne, Mme Motin, Mme Osson, M. Paluszkiewicz, M. Pellois, M. Person, Mme Valérie Petit, M. Roseren, M. Saint-Martin, M. Savatier, M. Serva, M. Simian, Mme Verdier-Jouclas, Mme Abadie, M. Damien Adam, M. Lénaïck Adam, Mme Ali, Mme Amadou, M. Anato, M. André, M. Anglade, M. Ardouin, M. Arend, M. Attal, Mme Avia, M. Bachelier, Mme Bagarry, M. Baichère, M. Barbier, M. Batut, Mme Beaudouin-Hubiere, M. Belhaddad, Mme Bergé, M. Berville, M. Besson-Moreau, Mme Bessot Ballot, Mme Blanc, M. Blanchet, M. Blein, M. Bois, M. Bonnell, Mme Bono-Vandorme, M. Borowczyk, M. Bothorel, M. Boudié, Mme Bourguignon, M. Bouyx, Mme Pascale Boyer, Mme Braun-Pivet, M. Bridey, Mme Brocard, Mme Brugnera, Mme Brulebois, Mme Brunet, M. Buchou, Mme Bureau-Bonnard, M. Cabaré, Mme Calvez, M. Causse, Mme Cazarian, Mme Cazebonne, M. Cazenove, M. Cellier, M. Cesarini, Mme Chalas, M. Chalumeau, Mme Chapelier, Mme Charrière, Mme Charvier, M. Chiche, M. Claireaux, Mme Clapot, Mme Cloarec, Mme Colboc, M. Cormier-Bouligeon, Mme Couillard, Mme Crouzet, M. Da Silva, M. Daniel, Mme Yolaine de Courson, Mme de Lavergne, M. de Rugy, Mme De Temmerman, Mme Degois, M. Marc Delatte, M. Delpon, M. Descrozaille, M. Di Pompeo, Mme Do, M. Dombreval, Mme Jacqueline Dubois, Mme Dubos, Mme Dubost, Mme Dubré-Chirat, Mme Dufeu Schubert, Mme Françoise Dumas, M. Démoulin, M. Eliaou, M. Euzet, Mme Fabre, Mme Fajgeles, Mme Faure-Muntian, M. Fauvergue, M. Ferrand, M. Fiévet, M. Folliot, Mme Fontaine-Domeizel, Mme Fontenel-Personne, Mme Forteza, M. Freschi, M. Fugit, Mme Gaillot, M. Galbadon, M. Gassilloud, M. Gauvain, Mme Gayte, Mme Genetet, Mme Gipson, M. Girardin, Mme Givernet, Mme Gomez-Bassac, M. Gouffier-Cha, M. Gouttefarde, Mme Grandjean, Mme Granjus, Mme Guerel, Mme Guévenoux, M. Gérard, Mme Hammerer, M. Haury, Mme Hennion, M. Henriet, M. Houbron, M. Houlié, M. Huppé, Mme Hérin, Mme Iborra, M. Jacques, Mme Janvier, Mme Josso, M. Julien-Laferriere, Mme Kamowski, M. Kasbarian, M. Kerlogot, M. Kervran, Mme Khattabi, Mme Khedher, M. Kokouendo, M. Krabal, Mme Krimi, Mme Kuric, M. Laabid, Mme Lakrafi, M. François-Michel Lambert, Mme Lang, Mme Lardet, M. Larsonneur, Mme Lazaar, M. Le Bohec, Mme Le Feur, M. Le Gac, M. Le Gendre, Mme Le Meur, Mme Le Peih, Mme Lebec, M. Leclabart, Mme Lecocq, Mme Leguille-Balloy, M. Lejeune, Mme Lenne, M. Lescure, Mme Limon, M. Lioger, Mme Liso, Mme Louis, M. Maillard, Mme Maillart-Méhaignerie, M. Maire, Mme Jacqueline Maquet, M. Marilossian, Mme Marsaud, M. Martin, M. Masséglia, M. Matras, Mme Mauborgne, M. Mazars, M. Mbaye, Mme Melchior, M. Mendes, M. Mesnier, Mme Meynier-Millefert, Mme Michel, M. Michels, Mme Mirallès, M. Mis, M. Molac, M. Moreau, M. Morenas, Mme Moutchou, Mme Muschotti, Mme Mörch, M. Nadot, M. Nogal, Mme O, Mme O'Petit, Mme Oppelt, M. Orphelin, Mme Panonacle, M. Paris, M. Perea, M. Perrot, Mme Petel, Mme Peyron, M. Pichereau, M. Pietraszewski, Mme Piron, Mme Pitollat, Mme Pompili, M. Pont, M. Portarrieu, M. Potterie, M. Poulliat, Mme Pouzyreff, M. Questel, Mme Racon-Bouzon, M. Raphan, Mme Rauch, M. Rebeyrotte, M. Renson, Mme Rilhac, Mme Riotton, Mme Rist, Mme Rixain, Mme Robert, Mme Romeiro Dias, M. Rouillard, M. Cédric Roussel, M. Rudigoz, M. Rupin, Mme Saint-Paul, Mme Sarles, M. Sempastous, M. Solère, M. Sommer, M. Son-Forget, M. Sorre, M. Studer, Mme Sylla, M. Taché, Mme Tamarelle-Verhaeghe, M. Tan, Mme Tanguy, M. Taquet, M. Terlier, M. Testé, Mme Thill, Mme Thillaye, M. Thiébaut, Mme Thomas, Mme Thourot, Mme Tiegna, M. Touraine, M. Tourret, Mme Toutut-Picard, Mme Trisse, M. Trompille, Mme Tuffnell, Mme Valetta Ardisson, Mme Vanceunebrock-Mialon, Mme Vidal, M. Vignal, Mme Vignon, M. Villani, M. Vuilletet, M. Véran, Mme Wonner, Mme Zannier, M. Zulesi et M. Giraud,  2087 présenté par Mme Pires Beaune, M. Jean-Louis Bricout, M. Pupponi, Mme Rabault, M. Aviragnet, Mme Bareigts, Mme Battistel, Mme Biémouret, M. Bouillon, M. Carvounas, M. Alain David, Mme Laurence Dumont, M. Faure, M. Garot, M. David Habib, M. Hutin, M. Juanico, Mme Karamanli, M. Jérôme Lambert, M. Letchimy, Mme Manin, Mme Pau-Langevin, M. Potier, M. Pueyo, M. Saulignac, Mme Tolmont, Mme Untermaier, Mme Vainqueur-Christophe, M. Vallaud et Mme Victory,  2167 présenté par Mme de Montchalin, Mme Kerbarh, Mme Abba, M. Colas-Roy, M. Djebbari, Mme Park, Mme Peyrol, Mme Rossi, M. Ahamada, M. Alauzet, Mme Cariou, Mme Cattelot, M. Cazeneuve, M. Chassaing, M. Damaisin, Mme Dominique David, M. Dirx, Mme Dupont, Mme Errante, M. Gaillard, Mme Goulet, M. Grau, Mme Gregoire, M. Guerini, Mme Hai, M. Holroyd, M. Jerretie, M. Jolivet, M. Labaronne, M. Lauzzana, M. Le Vigoureux, Mme Magne, Mme Motin, Mme Osson, M. Paluszkiewicz, M. Pellois, M. Person, Mme Valérie Petit, M. Roseren, M. Saint-Martin, M. Savatier, M. Serva, M. Simian, Mme Verdier-Jouclas, Mme Abadie, M. Damien Adam, M. Lénaïck Adam, Mme Ali, Mme Amadou, M. Anato, M. André, M. Anglade, M. Ardouin, M. Arend, M. Attal, Mme Avia, M. Bachelier, Mme Bagarry, M. Baichère, M. Barbier, M. Batut, Mme Beaudouin-Hubiere, M. Belhaddad, M. Belhamiti, Mme Bergé, M. Berville, M. Besson-Moreau, Mme Bessot Ballot, Mme Blanc, M. Blanchet, M. Blein, M. Bois, M. Bonnell, Mme Bono-Vandorme, M. Borowczyk, M. Bothorel, M. Boudié, Mme Bourguignon, M. Bouyx, Mme Pascale Boyer, Mme Braun-Pivet, M. Bridey, Mme Brocard, Mme Brugnera, Mme Brulebois, Mme Brunet, M. Buchou, Mme Bureau-Bonnard, M. Cabaré, Mme Calvez, M. Causse, Mme Cazarian, Mme Cazebonne, M. Cazenove, M. Cellier, M. Cesarini, Mme Chalas, M. Chalumeau, Mme Chapelier, Mme Charrière, Mme Charvier, M. Chiche, M. Claireaux, Mme Clapot, Mme Cloarec, Mme Colboc, M. Cormier-Bouligeon, Mme Couillard, Mme Crouzet, M. Da Silva, M. Daniel, Mme Yolaine de Courson, Mme de Lavergne, Mme De Temmerman, Mme Degois, M. Marc Delatte, M. Delpon, M. Descrozaille, M. Di Pompeo, Mme Do, M. Dombreval, Mme Jacqueline Dubois, Mme Dubos, Mme Dubost, Mme Dubré-Chirat, Mme Dufeu Schubert, Mme Françoise Dumas, M. Démoulin, M. Eliaou, M. Euzet, Mme Fabre, Mme Fajgeles, Mme Faure-Muntian, M. Fauvergue, M. Fiévet, M. Folliot, Mme Fontaine-Domeizel, Mme Fontenel-Personne, Mme Forteza, M. Freschi, M. Fugit, Mme Gaillot, M. Galbadon, M. Gassilloud, M. Gauvain, Mme Gayte, Mme Genetet, Mme Gipson, M. Girardin, Mme Givernet, Mme Gomez-Bassac, M. Gouffier-Cha, M. Gouttefarde, Mme Grandjean, Mme Granjus, Mme Guerel, Mme Guévenoux, M. Gérard, Mme Hammerer, M. Haury, Mme Hennion, M. Henriet, M. Houbron, M. Houlié, M. Huppé, Mme Hérin, Mme Iborra, M. Jacques, Mme Janvier, Mme Josso, M. Julien-Laferriere, Mme Kamowski, M. Kasbarian, M. Kerlogot, M. Kervran, Mme Khattabi, Mme Khedher, M. Kokouendo, M. Krabal, Mme Krimi, Mme Kuric, M. Laabid, Mme Lakrafi, M. François-Michel Lambert, Mme Lang, Mme Lardet, M. Larsonneur, Mme Lazaar, M. Le Bohec, Mme Le Feur, M. Le Gac, Mme Le Meur, Mme Le Peih, Mme Lebec, M. Leclabart, Mme Lecocq, Mme Leguille-Balloy, M. Lejeune, Mme Lenne, M. Lescure, Mme Limon, M. Lioger, Mme Liso, Mme Louis, M. Maillard, Mme Maillart-Méhaignerie, M. Maire, Mme Jacqueline Maquet, M. Marilossian, Mme Marsaud, M. Martin, M. Masséglia, M. Matras, Mme Mauborgne, M. Mazars, M. Mbaye, Mme Melchior, M. Mendes, M. Mesnier, Mme Meynier-Millefert, Mme Michel, M. Michels, Mme Mirallès, M. Mis, M. Molac, M. Moreau, M. Morenas, Mme Moutchou, Mme Muschotti, Mme Mörch, M. Nadot, M. Nogal, Mme O, Mme O'Petit, Mme Oppelt, M. Orphelin, Mme Panonacle, M. Paris, M. Perea, M. Perrot, Mme Petel, Mme Peyron, M. Pichereau, M. Pietraszewski, Mme Piron, Mme Pitollat, Mme Pompili, M. Pont, M. Portarrieu, M. Potterie, M. Poulliat, Mme Pouzyreff, M. Questel, Mme Racon-Bouzon, M. Raphan, Mme Rauch, M. Rebeyrotte, M. Renson, Mme Rilhac, Mme Riotton, Mme Rist, Mme Rixain, Mme Robert, Mme Romeiro Dias, M. Rouillard, M. Cédric Roussel, M. Rudigoz, M. Rupin, Mme Saint-Paul, Mme Sarles, M. Sempastous, M. Solère, M. Sommer, M. Son-Forget, M. Sorre, M. Studer, Mme Sylla, M. Taché, Mme Tamarelle-Verhaeghe, M. Tan, Mme Tanguy, M. Taquet, M. Terlier, M. Testé, Mme Thill, Mme Thillaye, M. Thiébaut, Mme Thomas, Mme Thourot, Mme Tiegna, M. Touraine, M. Tourret, Mme Toutut-Picard, Mme Trisse, M. Trompille, Mme Tuffnell, Mme Valetta Ardisson, Mme Vanceunebrock-Mialon, Mme Vidal, M. Vignal, Mme Vignon, M. Villani, M. Vuilletet, M. Véran, Mme Wonner, Mme Zannier, M. Zulesi et M. Le Gendre et  2459 présenté par M. Duvergé, M. Barrot, M. Bourlanges, Mme El Haïry, M. Laqhila, M. Mattei, M. Waserman, M. Balanant, Mme Bannier, Mme Benin, M. Berta, M. Bolo, M. Bru, M. Cubertafon, Mme de Sarnez, Mme de Vaucouleurs, Mme Deprez-Audebert, Mme Elimas, Mme Essayan, M. Fanget, M. Fesneau, Mme Florennes, M. Fuchs, Mme Gallerneau, M. Garcia, M. Hammouche, M. Isaac-Sibille, Mme Jacquier-Laforge, M. Joncour, M. Lagleize, M. Lainé, Mme Lasserre-David, M. Latombe, Mme Luquet, M. Mathiasin, Mme Mette, M. Michel-Kleisbauer, M. Mignola, M. Millienne, M. Pahun, M. Frédéric Petit, Mme Maud Petit, Mme Poueyto, M. Ramos, M. Turquois et Mme Vichnievsky.

Après l'article 5, insérer l'article suivant :

I.  Au premier alinéa du B de l’article 2780 bis du code général des impôts, après le mot : « géothermie, », sont insérés les mots : « de l’énergie solaire thermique, ».

II.  La perte de recettes résultant pour l’État du I est compensée, à due concurrence, par la création d’une taxe additionnelle aux droits prévus aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Article 6

I.  Le code général des impôts est ainsi modifié :

A.  Après le premier alinéa du I de l’article 44 octies A, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :

« Dans les collectivités de Guadeloupe, de Guyane, de Martinique, de La Réunion et de Mayotte, les dispositions du premier alinéa ne s’appliquent qu’aux activités créées dans ces zones jusqu’au 31 décembre 2018. » ;

B.  À l’article 44 quaterdecies :

 Au I :

a) Au 2°, les mots : « ou correspond à l’une des activités suivantes : comptabilité, conseil aux entreprises, ingénierie ou études techniques à destination des entreprises » sont supprimés ;

b) Au 3°, après la référence : « 500 », il est inséré la référence : « , 64 bis » ;

c) Le  est abrogé ;

 Au II :

a) Au premier alinéa, après la référence : « 53 A, », il est inséré la référence : « 64 bis, » ;

b) Au second alinéa, après le pourcentage : « 50 % », la fin de la phrase est supprimée ;

 Au III :

a) Au 1°, après le mot : « Guyane », le signe « , » est remplacé par le mot : « et » et après le mot : « Mayotte », la fin de la phrase est supprimée ;

b) Le 2° et le a du 4° sont abrogés ;

c) Le b du 4° est remplacé par les dispositions suivantes :

« b. bénéficient du régime de perfectionnement actif défini à l’article 256 du règlement (UE) n° 952/2013 du Parlement européen et du Conseil du 9 octobre 2013 établissant le code des douanes de l’Union, à la condition qu’au moins un tiers du chiffre d’affaires de l’exploitation, au titre de l’exercice au cours duquel l’abattement est pratiqué, résulte d’opérations mettant en œuvre des marchandises ayant bénéficié de ce régime. » ;

d) À la seconde phrase du dernier alinéa, après le pourcentage : « 80 % », la fin de la phrase est supprimée ;

 Les IV et V sont abrogés ;

 Les deuxième et troisième alinéas du VI sont supprimés ;

 Au VII :

a) Les références : « 44 octies, 44 octies A, » et : « 44 quindecies, » sont supprimées ;

b) Les mots : « dans les six mois qui suivent la publication de la loi n° 2009594 du 27 mai 2009 pour le développement économique des outre-mer, si elle exerce déjà son activité, ou dans le cas contraire, » sont supprimés ;

 Au IX, le mot : « précité » est remplacé par les mots : « déclarant certaines catégories d’aides compatibles avec le marché intérieur en application des articles 107 et 108 du traité » ;

C.   Après le premier alinéa du I de l’article 44 quindecies, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :

« Dans les zones mentionnées au B du II de l’article 1465 A, les dispositions du premier alinéa ne s’appliquent qu’aux entreprises créées ou reprises jusqu’au 31 décembre 2018. » ;

D.  La dernière phrase du II de l’article 244 quater M est supprimée ;

E.  À l’article 1388 quinquies :

 Au I :

a) Au premier alinéa, les mots : « entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2018 » sont remplacés par les mots : « à compter du 1er janvier 2009 » et le mot : « dégressif » est supprimé ;

b) Au dernier alinéa, les mots : « et au plus tard à compter des impositions établies au titre de 2019 » sont supprimés ;

 Au II, après la première occurrence des mots : « propriétés bâties », la fin de la phrase est supprimée ;

 Au III :

a) Le  est remplacé par les dispositions suivantes :

«  Pour les immeubles ou parties d’immeubles situés en Guyane ou à Mayotte qui sont rattachés à un établissement satisfaisant aux conditions requises pour bénéficier de l’abattement prévu à l’article 1466 F ; » ;

b) Le  est abrogé ;

c) Au 4°, la référence : «  » est remplacée par la référence : « b du  » ;

d) Au dernier alinéa, après la première occurrence des mots : « propriétés bâties », la fin de la phrase est supprimée ;

 Le IV est abrogé ;

 Au premier alinéa du VII, les références : « 1383 B, 1383 C, 1383 C bis, » sont supprimées ;

F.  Au I de l’article 1395 H, après le pourcentage : « 80% », la fin de la phrase est supprimée ;

G.  Au premier alinéa du I de l’article 1465 A, après les mots : « zones de revitalisation rurale » sont insérés les mots : « , à l’exception de celles mentionnées au B du II, » ;

H.  À l’article 1466 F :

 Au II, après les mots : « des entreprises », la fin de la phrase est supprimée ;

 Au III :

a) Le  est ainsi rédigé :

«  pour les établissements situés en Guyane et à Mayotte ; » ;

b) Le  est abrogé ;

c) Au 4°, la référence : «  » est remplacée par la référence : « b du  » ;

d) Le dernier alinéa est remplacé par les dispositions suivantes : 

« Le taux de cet abattement est égal à 100 % de la base nette imposable à la cotisation foncière des entreprises. » ; 

 Au VI, la référence : « 1465 A, » est supprimée.

II.  A.  Les dispositions du B du I s’appliquent aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2019.

Toutefois, l’article 44 quaterdecies du code général des impôts reste applicable dans les conditions prévues par les dispositions antérieures à la présente loi :

 Aux exercices ouverts en 2019 pour les entreprises déjà éligibles à l’abattement dont l’exploitation a pour activité principale la comptabilité, le conseil aux entreprises, l’ingénierie ou les études techniques à destination des entreprises ;

 Aux exercices ouverts en 2019 pour les exploitations déjà éligibles à l’abattement et situées dans les îles des Saintes, à Marie-Galante, à La Désirade et dans les communes de La Réunion définies par l’article 2 du décret n° 78690 du 23 juin 1978 portant création d’une zone spéciale d’action rurale dans le département de La Réunion ;

 Aux exercices ouverts en 2019 pour les exploitations déjà éligibles à l’abattement et mentionnées au 2° et au a du 4° du III de l’article 44 quaterdecies du code général des impôts dans sa rédaction antérieure à la présente loi.

B.  Les dispositions du D du I s’appliquent aux crédits d’impôt calculés au titre des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2019 pour les heures de formation effectuées à compter de cette même date.

C.  Les dispositions du E du I s’appliquent aux impositions de taxe foncière sur les propriétés bâties dues à compter de 2019.

Toutefois, l’article 1388 quinquies du code général des impôts reste applicable dans les conditions prévues par les dispositions antérieures à la présente loi :

 Aux impositions de taxe foncière sur les propriétés bâties dues au titre de 2019 et 2020 pour les immeubles et parties d’immeubles déjà éligibles à l’abattement et rattachés à une entreprise ayant pour activité principale la comptabilité, le conseil aux entreprises, l’ingénierie ou les études techniques à destination des entreprises ;

 Aux impositions de taxe foncière sur les propriétés bâties dues au titre de 2019 et 2020 pour les immeubles et parties d’immeubles déjà éligibles à l’abattement et rattachés à des exploitations situées dans les îles des Saintes, à Marie-Galante, à La Désirade et dans les communes de La Réunion définies par l’article 2 du décret n° 78690 du 23 juin 1978 portant création d’une zone spéciale d’action rurale dans le département de La Réunion ;

 Aux impositions de taxe foncière sur les propriétés bâties dues au titre de 2019 et 2020 pour les immeubles et parties d’immeubles déjà éligibles à l’abattement et rattachés à des exploitations mentionnées aux  et 4° du III de l’article 1388 quinquies du code général des impôts dans sa rédaction antérieure à la présente loi.

D.  Les dispositions du G du I s’appliquent aux impositions de cotisation foncière des entreprises dues à compter de 2019.

Toutefois, l’exonération prévue par l’article 1465 A du code général des impôts dans sa rédaction antérieure à la présente loi reste applicable dans les mêmes conditions, pour la durée restant à courir, aux entreprises et activités mentionnées au I de cet article situées dans les communes mentionnées au B du II du même article.

E.  Les dispositions du H du I s’appliquent aux impositions de cotisation foncière des entreprises dues à compter de 2019.

Toutefois, l’article 1466 F du code général des impôts reste applicable dans les conditions prévues par les dispositions antérieures à la présente loi :

 Aux impositions de cotisation foncière des entreprises dues au titre de 2019 et 2020 pour des établissements déjà éligibles à l’abattement dont l’exploitation a pour activité principale la comptabilité, le conseil aux entreprises, l’ingénierie ou les études techniques à destination des entreprises ;

 Aux impositions de cotisation foncière des entreprises dues au titre de 2019 et 2020 pour des établissements déjà éligibles à l’abattement et situées dans les îles des Saintes, à Marie-Galante, à La Désirade et dans les communes de La Réunion définies par l’article 2 du décret n° 78690 du 23 juin 1978 portant création d’une zone spéciale d’action rurale dans le département de La Réunion ;

 Aux impositions de cotisation foncière des entreprises dues au titre de 2019 et 2020 pour des établissements déjà éligibles à l’abattement et mentionnés aux 2° et 4° du III de l’article 1466 F dans sa rédaction antérieure à la présente loi.

Amendement n° 2088 présenté par Mme Bareigts, M. Letchimy, Mme Manin, Mme Vainqueur-Christophe, Mme Pires Beaune, M. Jean-Louis Bricout, M. Pupponi, Mme Rabault, M. Aviragnet, Mme Battistel, Mme Biémouret, M. Bouillon, M. Carvounas, M. Alain David, Mme Laurence Dumont, M. Faure, M. Garot, M. David Habib, M. Hutin, M. Juanico, Mme Karamanli, M. Jérôme Lambert, Mme Pau-Langevin, M. Potier, M. Pueyo, M. Saulignac, Mme Tolmont, Mme Untermaier, M. Vallaud et Mme Victory.

Supprimer cet article.

Amendements identiques :

Amendements n° 1623 présenté par M. Ahamada et  2418 présenté par M. Lénaïck Adam, Mme Kéclard-Mondésir, M. Brial, Mme Ali, M. Mathiasin, M. Vignal, Mme Bassire, M. Kamardine, Mme Sylla, M. Serva et Mme Gomez-Bassac.

I. – Supprimer l’alinéa 6.

II.  Compléter cet article par l’alinéa suivant :

« III.  La perte de recettes pour l’État résultant du I est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits prévus aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. ».

Amendement n° 2089 présenté par Mme Vainqueur-Christophe, Mme Bareigts, M. Letchimy, Mme Manin, Mme Pires Beaune, M. Jean-Louis Bricout, M. Pupponi, Mme Rabault, M. Aviragnet, Mme Battistel, Mme Biémouret, M. Bouillon, M. Carvounas, M. Alain David, Mme Laurence Dumont, M. Faure, M. Garot, M. David Habib, M. Hutin, M. Juanico, Mme Karamanli, M. Jérôme Lambert, Mme Pau-Langevin, M. Potier, M. Pueyo, M. Saulignac, Mme Tolmont, Mme Untermaier, M. Vallaud et Mme Victory.

I.  Supprimer les alinéas 13 et 14.

II.  En conséquence, supprimer les alinéas 18, 26, 55 à 57, 61, 62, 68 et 69.

III.  Compléter cet article par l’alinéa suivant :

« III.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. »

Amendements identiques :

Amendements n° 1312 présenté par M. Mathiasin,  1529 présenté par M. Serva,  1556 présenté par M. Letchimy, Mme Manin, Mme Pau-Langevin, Mme Vainqueur-Christophe et M. Pupponi et  2352 présenté par M. Lorion, Mme Anthoine, Mme Bazin-Malgras, M. Bazin, Mme Ramassamy, M. Kamardine, M. Le Fur, M. Reda, M. Masson, M. Vialay, M. Abad, M. Serville, M. Brial, Mme Bassire et M. Poudroux.

I. – Après l’alinéa 14, insérer les deux alinéas suivants :

« b bis) le c du 3° est ainsi rédigé :

« c) Tourisme, y compris les activités culturelles, de loisirs, de nautisme et de plaisance s’y rapportant ; »

II.  Compléter cet article par l’alinéa suivant :

« III.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. »

Sous-amendement n° 2570 présenté par le Gouvernement.

À l’alinéa 3, substituer aux mots :

« culturelles, de loisir, de nautisme et de plaisance »

les mots :

« de loisirs et de nautisme ».

Amendement n° 1313 présenté par M. Mathiasin.

I.  Après l’alinéa 14, insérer l’alinéa suivant :

« b bis) Le c du 3° est ainsi rédigé :

« c) Tourisme, y compris les activités de loisirs, de nautisme et de plaisance s’y rapportant » ;

II.  Compléter cet article par l'alinéa suivant :

« III.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. »

Amendements identiques :

Amendements n° 1311 présenté par M. Mathiasin,  1530 présenté par M. Serva et  1557 présenté par M. Letchimy, Mme Manin, Mme Vainqueur-Christophe, Mme Pau-Langevin et M. Pupponi.

I.  Après l’alinéa 14, insérer les trois alinéas suivants :

« b bis) Le 3° est complété par des h et i ainsi rédigés :

« h) L’industrie ; »

« i) Les activités artisanales de production, de transformation et de réparation. »

II.  Compléter cet article par l’alinéa suivant :

« III.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. »

Sous-amendement n° 2590 présenté par le Gouvernement.

Substituer aux alinéas 3 et 4 l’alinéa suivant :

« h) la transformation du bois en matériaux destinés à la construction et la production cosmétique et pharmaceutique ».

Amendement n° 2359 présenté par M. Lorion, Mme Anthoine, Mme Bazin-Malgras, M. Bazin, Mme Ramassamy, M. Kamardine, M. Le Fur, M. Reda, M. Masson, M. Vialay, M. Abad, M. Serville, M. Brial, Mme Bassire et M. Poudroux.

I. – Après l’alinéa 14, insérer les deux alinéas suivants :

« a bis) Le 3° est complété par un h ainsi rédigé :

« h) L’industrie. »

II.  Compléter cet article par l'alinéa suivant :

« III.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. »

Amendement n° 2090 présenté par Mme Rabault, Mme Pires Beaune, M. Jean-Louis Bricout, M. Pupponi, M. Aviragnet, Mme Bareigts, Mme Battistel, Mme Biémouret, M. Bouillon, M. Carvounas, M. Alain David, Mme Laurence Dumont, M. Faure, M. Garot, M. David Habib, M. Hutin, M. Juanico, Mme Karamanli, M. Jérôme Lambert, M. Letchimy, Mme Manin, Mme Pau-Langevin, M. Potier, M. Pueyo, M. Saulignac, Mme Tolmont, Mme Untermaier, Mme Vainqueur-Christophe, M. Vallaud et Mme Victory.

À l’alinéa 50, substituer au taux :

« 100 % »

le taux :

« 90 % ».

Amendement n° 1571 présenté par M. Giraud, rapporteur général au nom de la commission des finances.

Compléter cet article par l’alinéa suivant :

« III.  Les abattements applicables dans les collectivités d’outremer en application des articles 44 quaterdecies, 1388 quinquies, 1395 H et 1466 F du code général des impôts, dans leur rédaction résultant du I du présent article, font l’objet d’une évaluation dont la synthèse et les conclusions sont remises par le Gouvernement au Parlement avant le 1er octobre 2020. »

Après l'article 6

Amendement n° 1572 présenté par M. Giraud, rapporteur général au nom de la commission des finances, Mme Lecocq, Mme Valérie Petit, Mme Cattelot et M. Houbron.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

I. – L’article 44 sexdecies du code général des impôts est ainsi modifié :

1° Au premier alinéa du I, après la deuxième occurrence du mot : « et », sont insérés les mots suivants : « , lorsqu’elles sont situées dans les communes mentionnées au sixième alinéa du II, les entreprises qui sont créées entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2020, » ;

2° Le II est ainsi modifié :

a) Après le 4°, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :

« Sont également classées dans un bassin urbain à dynamiser les communes qui satisfont aux conditions fixées aux 1° à 3° et qui sont limitrophes d’au moins une commune classée en bassin urbain à dynamiser en application du présent II, dans sa rédaction en vigueur au 1er janvier 2018. » ;

b) Il est complété par un alinéa ainsi rédigé :

« Le classement des communes mentionnées au sixième alinéa en bassin urbain à dynamiser est établi au 1er janvier 2019 et pour une durée de deux ans par arrêté des ministres chargés du budget et de l’aménagement du territoire. ».

II. – Le I s’applique à compter du 1er janvier 2019.

III. – La perte de recettes pour l’État résultant du présent article est compensée à due concurrence par l’instauration d’une taxe additionnelle aux droits visés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 2483 présenté par M. Acquaviva, M. Castellani et M. Colombani.

Après l'article 6, insérer la division et l'intitulé suivants :

Création d’une zone fiscale prioritaire de montagne en Corse

Art. ...

I.  Le livre premier du code général des impôts est ainsi modifié :

 Après le 2 undecies du Le II de la 1re sous-section de la section II du chapitre premier du titre premier de la première partie, il est inséré un 2 duodecies ainsi rédigé :

« 2 duodecies : Entreprises implantées dans les zones contraintes de Corse

« Art. 44 septdecies. – I. – Dans les zones contraintes de Corse définies au II, les entreprises existantes au 1er janvier 2019 et celles qui sont créées entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2028 et qui exercent une activité industrielle, commerciale ou artisanale au sens de l’article 34, une activité agricole au sens de l’article L. 3111 du code rural et de la pêche maritime ainsi que les professions libérales définies à l’article 29 la loi n° 2012387 du 22 mars 2012 sont exonérées d’impôt sur le revenu ou d’impôt sur les sociétés à raison des bénéfices réalisés, à l’exception des plus-values constatées lors de la réévaluation des éléments d’actif, jusqu’au terme du vingt-troisième mois suivant celui de leur création et déclarés selon les modalités prévues pour chaque activité.

« Les bénéfices ne sont soumis à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés que pour le quart, la moitié ou les trois quarts de leur montant selon qu’ils sont réalisés respectivement au cours de la première, de la seconde ou de la troisième période de douze mois suivant cette période d’exonération.

« II. – Sont classées dans les zones contraintes de Corse les communes qui satisfont aux conditions suivantes :

« 1° La densité de population de la commune est inférieure à la moyenne régionale ;

« 2° La moyenne annuelle de l’emploi est inférieure à la moyenne régionale ;

« 3° La surface communale a une pente supérieure ou égale à 20 % ;

« 4° Le temps d’accès au pôle supérieur de rattachement est supérieur au temps moyen régional ;

« 5° L’accès aux principaux services de la vie courante par la population est supérieur à sept minutes ;

« Les données utilisées sont établies par l’Institut national de la statistique et des études économiques à partir de celles disponibles au 31 décembre de l’année précédant l’année du classement. La population prise en compte est la population municipale définie à l’article R. 21511 du code général des collectivités territoriales dans sa rédaction en vigueur à la date de publication de la loi n°        du         de finances pour 2019.

« Le classement des communes corses en zones contraintes est établi au 1er janvier 2019 et pour une durée de trois ans par arrêté des ministres chargés du budget et de l’aménagement du territoire sur proposition de la collectivité de Corse.

« III. – Pour bénéficier de l’exonération mentionnée au I, l’entreprise doit répondre aux conditions suivantes :

« 1° L’entreprise est une petite entreprise au sens de la recommandation 2003/361/CE de la Commission européenne ;

« 2° L’entreprise est une microentreprise au sens du décret 20081354 du 18 décembre 2008 ;

« 3° Le siège social de l’entreprise ainsi que l’ensemble de son activité et de ses moyens d’exploitation sont implantés dans les zones contraintes de Corse mentionnées au II.

« Lorsqu’une entreprise exerce une activité non sédentaire, réalisée en partie en dehors des bassins précités, la condition d’implantation est réputée satisfaite dès lors qu’elle réalise au plus 15 % de son chiffre d’affaires en dehors de ce bassin. Au-delà de 15 %, les bénéfices réalisés sont soumis à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés dans les conditions de droit commun en proportion du chiffre d’affaires réalisé en dehors des bassins déjà citées. Cette condition de chiffre d’affaires s’apprécie exercice par exercice ;

« 4° Son capital n’est pas détenu, directement ou indirectement, pour plus de 50 % par d’autres sociétés.

 « Le capital d’une société nouvellement créée est détenu indirectement par d’autres sociétés lorsque l’une au moins des conditions suivantes est remplie :

« a) Un associé exerce en droit ou en fait une fonction de direction ou d’encadrement dans une autre entreprise, lorsque l’activité de celle-ci est similaire à celle de l’entreprise nouvellement créée ou lui est complémentaire ;

« b) Un associé détient avec les membres de son foyer fiscal 25 % au moins des droits sociaux dans une autre entreprise dont l’activité est similaire à celle de l’entreprise nouvellement créée ou lui est complémentaire ;

« 5° l’entreprise n’est pas liée à une autre entreprise par contrat de franchise au sens des articles L. 3301 à L. 3303 du Code du commerce

« 6° les entreprises n’exercent pas des activités bancaires, financières, d’assurances, de gestion ou de location d’immeubles.

« IV. – Lorsqu’elle répond aux conditions requises pour bénéficier de l’un des régimes prévus aux articles 44 sexies, 44 sexies A, 44 septies, 44 octies A, 44 duodecies, 44 terdecies ou 44 quindecies et du régime prévu au présent article, l’entreprise peut opter pour ce dernier régime dans les six mois suivant celui du début d’activité. L’option est irrévocable et emporte renonciation définitive aux autres régimes.

« V.  Dans les zones d’aide à finalité régionale, le bénéfice de l’exonération est subordonné au respect des article 13 et 14 du règlement (UE) n° 651/2014 de la Commission, du 17 juin 2014, déclarant certaines catégories d’aides compatibles avec le marché intérieur en application des articles 107 et 108 du traité.

« En dehors des zones d’aide à finalité régionale, le bénéfice de l’exonération est subordonné au respect de l’article 17 du règlement (UE) n° 651/2014 de la Commission, du 17 juin 2014, précité. » ;

 Le 2 du C du I de la section II du chapitre Ier du titre Ier de la deuxième partie est intitulé : « Zones contraintes de Corse ».

II.  La perte de recettes résultant pour l’État du I et du II ci-dessus est compensée, à due concurrence, par la création d’une taxe additionnelle aux droits prévus aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

III.  La perte de recettes pour les collectivités territoriales est compensée par la majoration à due concurrence de la dotation globale de fonctionnement, et corrélativement pour l’État par la création d’une taxe additionnelle aux droits visés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1345 présenté par Mme Bassire, M. Lorion, M. Poudroux et Mme Ramassamy.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

I.  Après le b du I de l’article 219 du code général des impôts, il est inséré un b bis ainsi rédigé :

« b bis. Par exception au deuxième alinéa du présent I et à titre expérimental pour l’ensemble des redevables situés sur le territoire de la Réunion, le taux de l’imposition est ramené, sans limite de bénéfice imposable, à 15 % pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2019 et clos au 31 décembre 2023. Les conditions tenant à la détention du capital mentionnées au second alinéa du b ne s’appliquent pas.»

II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1765 présenté par M. Acquaviva.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

I.  À la troisième phrase du premier alinéa du I de l’article 244 quater B du code général des impôts, après le mot: "situées", sont insérés les mots : « sur le territoire de la Collectivité de Corse ».

II.  Le I entre en vigueur à compter du 1er janvier 2019 pour les entreprises qui satisfont aux conditions fixées au chapitre Ier et à la section 1 du chapitre III du règlement (UE) n° 651/2014 de la Commission, du 17 juin 2014, précité et, pour les autres entreprises, à une date fixée par décret, qui ne peut être postérieure de plus de six mois à la date de réception par le Gouvernement de la réponse de la Commission européenne permettant de regarder le dispositif législatif lui ayant été notifié comme conforme au droit de l’Union européenne en matière d’aides d’État.

III.  La perte de recettes résultant pour l’État est compensée, à due concurrence, par la création d’une taxe additionnelle aux droits prévus aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

III.  Le I n’est applicable qu’aux sommes venant en déduction de l’impôt dû.

Amendement n° 1574 présenté par M. Giraud, rapporteur général au nom de la commission des finances, M. Acquaviva, M. Colombani et M. Jolivet.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

Le I de l’article 244 quater E du code général des impôts est ainsi modifié :

1° Après le a du 1°, il est inséré un a bis ainsi rédigé :

« a bis. La gestion et la location de meublés de tourisme situés en Corse ; » ;

2° Le premier alinéa du 3° est complété par les mots : « , à l’exclusion des meublés de tourisme ».

Sous-amendement n° 2611 présenté par M. Giraud.

I.  Au début de l’alinéa 1, insérer la mention :

« I.  ».

II.  En conséquence, compléter cet amendement par l’alinéa suivant :

« II.  Le I s’applique aux investissements réalisés à compter du 1er janvier 2019. »

Amendement n° 2220 présenté par M. Acquaviva, M. Castellani et M. Colombani.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

Après le a du 1° du I de l’article 244 quater E du code général des impôts, il est inséré un a bis rédigé :

« a bis) les prestations consistant en la gestion et la location de meublés de tourisme au sens du 5° bis de l’article 35 et les activités relevant du régime de la para-hôtellerie visées au b du 4° de l’article 261 D. Demeure éligible toutefois au crédit d’impôt l’exploitation de chambres d’hôtes telles que définies à l’article L. 3243 du code du tourisme. »

Sous-amendement n° 2553 rectifié présenté par M. Ferrara.

I.  Au début de la seconde phrase de l’alinéa 2, substituer aux mots :

« Demeure éligible »

les mots :

« Demeurent éligibles ».

II.  En conséquence, compléter la même phrase par les mots :

« , ainsi que les habitations en rénovation ou en construction sur des terrains transmis dans le cadre d’une succession ou acquis par le propriétaire depuis au moins dix ans ».

Amendement n° 2325 présenté par M. Pupponi.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

Le I de l’article 244 quater E du code général des impôts est ainsi modifié :

1° Après le a du 1°, il est inséré un a bis ainsi rédigé :

« a bis) la gestion et la location de meublés de tourisme situés en Corse pour un chiffre d affaires annuel supérieur à 20 000 euros »

2° Le 3° est complété par les mots : « , à l’exclusion des meublés de tourisme ».

Amendement n° 2319 présenté par M. Pupponi.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

Le I de l’article 244 quater E du code général des impôts est ainsi modifié :

 Après le a du 1°, il est inséré un a bis ainsi rédigé :

« a bis La gestion et la location de meublés de tourisme situés en Corse pour des investissements commencés après le 31 décembre 2018 et des travaux liés à des permis de construire obtenus après le 31 décembre 2018. »

 Le 3° est complété par les mots : « , à l’exclusion des meublés de tourisme. »

Amendement n° 2332 présenté par M. Pupponi.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

Le I de l’article 244 quater E du code général des impôts est ainsi modifié :

 Après a, il est inséré un a bis ainsi rédigé :

« a bis) la gestion et la location de meublés de tourisme situés en Corse proposé par des entreprises non dirigées par des personnes fiscalement domiciliées en Corse ; »

 Le 3° est complété par les mots : « , à l’exclusion des meublés de tourisme »

Amendement n° 1780 présenté par M. Pupponi et M. Letchimy.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

Après le a du 1° du I de l’article 244 quater E du code général des impôts, il est inséré un a bis ainsi rédigé :

« a bis) les locations saisonnières non professionnelles proposées par des personnes non fiscalement domiciliées en Corse ».

Amendement n° 2271 présenté par M. Acquaviva.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

I.  Après le 3° bis du I de l’article 244 quater E du code général des impôts, il est inséré un 3° ter ainsi rédigé :

«  ter Le taux mentionné au premier alinéa du 3° est porté à 50 % du prix de revient hors taxe pour les besoins d’une activité agricole, sylvicole, agroalimentaire et industrielle. »

II.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1531 présenté par M. Serva.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

I.  Le 1 de l’article 295 du code général des impôts est complété par un 7° ainsi rédigé :

« 7° Les affrètements et locations de courte durée, au sens du a du 1° de l’article 259 A, de navires de plaisance qui sont d’une longueur de coque supérieure à vingt-quatre mètres et dont la jauge brute est inférieure à trois mille, mis à disposition à partir du territoire de la Guadeloupe ou de la Martinique en vue de réaliser des voyages d’agréments en dehors des eaux territoriales ; ».

II.  La perte de recettes résultant pour l’État du I est compensée, à due concurrence, par la création d’une taxe additionnelle aux droits prévus aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Amendement n° 1760 présenté par Mme Ménard.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

Le I de la section VII du chapitre Ier du titre Ier de la deuxième partie du livre Ier du code général des impôts est complété par un G ainsi rédigé :

« G : Taxe pour la revitalisation des centres-villes

« Art. 1519 K.  Sont créés des dispositifs fiscaux dissuasifs par décret en cas de non renouvellement des zones franches périurbaines dans les villes dont les centres-villes connaissent des taux de vacance commerciale supérieurs à 10 %. »

Amendement n° 106 présenté par M. Descoeur, M. Straumann, Mme Anthoine, Mme Bazin-Malgras, M. Leclerc, M. Bony, M. Kamardine, Mme Dalloz, M. Viry, M. Brun, M. Le Fur, M. Sermier, M. Vialay, Mme Bonnivard, M. Masson, M. Bazin, Mme Bassire, M. Saddier, M. Hetzel, M. Viala, Mme Poletti, M. Emmanuel Maquet, M. Abad et M. Reda.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

I.  Après l’article L. 24113 du code de la sécurité sociale, il est inséré un article L. 24114 ainsi rédigé :

« Art. L. 24114.  Par dérogation aux dispositions en vigueur, l’embauche en contrat à durée indéterminée d’un salarié au sens des deux premiers alinéas de l’article L. 12229 du code du travail ouvre droit aux entreprises situées en zone de revitalisation rurale, pour une période de deux ans à compter de la date de conclusion du contrat, à l’exonération des cotisations sociales patronales et salariales d’origine légale et conventionnelle et à une réduction d’impôt sur les sociétés de 50 % de leurs dépenses liées au développement du télétravail. »

II.  La perte de recettes pour les organismes de sécurité sociale est compensée à due concurrence par la majoration des droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

III.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. 

Amendement n° 998 présenté par M. Brun, M. Abad, M. Bony, M. Breton, M. Dassault, M. Descoeur, M. Ferrara, M. de Ganay, M. Leclerc, M. Masson, M. Pauget, M. Jean-Pierre Vigier et M. Viry.

Après l'article 6, insérer l'article suivant :

I.  À titre expérimental du 1er avril 2019 au 31 décembre 2020 il est mis en œuvre un dispositif de zones franche rurales dans les bassins d’emploi ruraux défavorisés au sens de la nomenclature l’Institut national de la statistique et des études économiques.

Les conditions de mise en œuvre de ce dispositif sont définies par décret.

II.  Le Gouvernement remet au Parlement un rapport d’évaluation de l’expérimentation au plus tard le 15 septembre 2020.

III.  La perte de recettes pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

IV.  La perte de recettes pour les organismes de sécurité sociale est compensée à due concurrence par la majoration des droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Article 7

I.  Le code général des impôts est ainsi modifié :

 A l’article 1520 :

a) Au premier alinéa du I, après le mot : « territoriales », sont insérés les mots : « ainsi qu’aux dépenses directement liées à la définition et aux évaluations du programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés mentionné à l’article L. 541151 du code de l’environnement » ;

b) Après le premier alinéa du I, sont insérés quatre alinéas ainsi rédigés :

« Les dépenses du service de collecte et de traitement des déchets mentionnées au premier alinéa comprennent :

«  les dépenses réelles de fonctionnement ;

«  les dépenses d’ordre de fonctionnement au titre des dotations aux amortissements des immobilisations lorsque, pour un investissement, la taxe n’a pas pourvu aux dépenses réelles d’investissement correspondantes, au titre de la même année ou d’une année antérieure ;

«  les dépenses réelles d’investissement lorsque, pour un investissement, la taxe n’a pas pourvu aux dépenses d’ordre de fonctionnement constituées des dotations aux amortissements des immobilisations correspondantes, au titre de la même année ou d’une année antérieure. » ;

c) Cet article est complété par un IV ainsi rédigé :

« IV.  Le dégrèvement de la taxe consécutif à la constatation, par une décision de justice passée en force de chose jugée, de l’illégalité des délibérations prises par la commune ou l’établissement public de coopération intercommunale, fondée sur la circonstance que le produit de la taxe et, par voie de conséquence, son taux, sont disproportionnés par rapport au montant des dépenses mentionnées au premier alinéa du I de l’article 1520 et non couvertes par des recettes ordinaires non fiscales, tel qu’il peut être estimé à la date du vote de la délibération fixant ce taux, est à la charge de cette commune ou de cet établissement public de coopération intercommunale. Il s’impute sur les attributions mentionnées aux articles L. 23322, L. 36622 et L. 521981 du code général des collectivités territoriales. » ;

 Au 6 de l’article 1636 B undecies, après le mot : « excéder », sont insérés les mots : « de plus de 10 % » ;

 À l’article 1641 :

a) Le A du I est complété par un alinéa ainsi rédigé :

« h. par exception au d du 1 du B, la taxe d’enlèvement des ordures ménagères au titre des trois premières années au cours desquelles est mise en œuvre la part incitative mentionnée au I de l’article 1522 bis. » ;

b) Le d du 1 du B du I est ainsi complété : « , sauf dans le cas prévu au h du A » ;

II.  A.  Le c du 1° du I s’applique aux délibérations relatives au vote du taux et, le cas échéant, des tarifs de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères prises en application de l’article 1639 A du code général des impôts à compter du 1er janvier 2019.

B.  Le 3° du I s’applique aux impositions établies à compter du 1er janvier 2019, lorsque la délibération instituant la part incitative mentionnée au I de l’article 1522 bis du code général des impôts est postérieure au 1er janvier 2018.

Amendements identiques :

Amendements n° 2221 présenté par M. Giraud, rapporteur général au nom de la commission des finances, M. Cazeneuve, Mme Peyrol, M. Jerretie, M. Castellani, Mme Pires Beaune, M. Jean-Louis Bricout, M. Pupponi, Mme Rabault, M. Aviragnet, Mme Bareigts, Mme Battistel, Mme Biémouret, M. Bouillon, M. Carvounas, M. Alain David, Mme Laurence Dumont, M. Faure, M. Garot, M. David Habib, M. Hutin, M. Juanico, Mme Karamanli, M. Jérôme Lambert, M. Letchimy, Mme Manin, Mme Pau-Langevin, M. Potier, M. Pueyo, M. Saulignac, Mme Tolmont, Mme Untermaier, Mme Vainqueur-Christophe, M. Vallaud, Mme Victory, M. Gaillard, Mme Françoise Dumas et M. Simian,  161 présenté par M. Jean-Pierre Vigier, Mme Anthoine, Mme Bazin-Malgras, M. Sermier, M. Cattin, M. Le Fur, M. Descoeur, Mme Kuster, M. Vialay, M. Masson, M. Hetzel, M. Viry, M. Abad, Mme Poletti, M. Viala, M. Reda et M. de Ganay,  481 présenté par Mme Dalloz, Mme Valentin, M. Straumann, M. Pierre-Henri Dumont, Mme Bonnivard, M. de la Verpillière, M. Boucard, M. Ramadier, M. Breton, M. Reiss, M. Lurton et M. Emmanuel Maquet,  1160 présenté par M. Castellani et  2091 présenté par Mme Pires Beaune, M. Jean-Louis Bricout, M. Pupponi, Mme Rabault, M. Aviragnet, Mme Bareigts, Mme Battistel, Mme Biémouret, M. Bouillon, M. Carvounas, M. Alain David, Mme Laurence Dumont, M. Faure, M. Garot, M. David Habib, M. Hutin, M. Juanico, Mme Karamanli, M. Jérôme Lambert, M. Letchimy, Mme Manin, Mme Pau-Langevin, M. Potier, M. Pueyo, M. Saulignac, Mme Tolmont, Mme Untermaier, Mme Vainqueur-Christophe, M. Vallaud et Mme Victory.

Après l’alinéa 3, insérer l’alinéa suivant :

« a bis) Le premier alinéa du I est complété par une phrase ainsi rédigée : « Une disproportion de 15 % est admise entre le produit de la taxe et les dépenses susmentionnées. » ; »

Amendements identiques :

Amendements n° 286 présenté par Mme Louwagie, Mme Dalloz, M. Vialay, M. Abad, M. Hetzel, M. Reda, M. Viala, M. Nury, Mme Valérie Boyer, M. Leclerc, Mme Bazin-Malgras, Mme Valentin, M. Door, M. Lurton, M. Bazin, Mme Duby-Muller, M. Masson, M. Brun, M. Le Fur, M. Viry, Mme Beauvais, M. Perrut, M. Dive, M. Straumann, M. Parigi, M. Descoeur, Mme Bonnivard, M. Aubert, M. Reiss, Mme Poletti, M. Menuel et M. Schellenberger,  723 présenté par M. Guy Bricout, M. Demilly, Mme Sage, Mme Sanquer, M. Leroy, M. Naegelen, M. Zumkeller, Mme Auconie, M. Ledoux et Mme Descamps,  1179 présenté par M. Castellani et  1924 présenté par Mme Rossi, rapporteure pour avis au nom de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire.

Après l’alinéa 8, insérer l’alinéa suivant :

« Le produit de la taxe ne peut excéder de plus de 15 % le montant des dépenses du service de collecte et de traitement des déchets mentionnées au premier alinéa non couvertes par des recettes ordinaires non fiscales. »

Amendements identiques :

Amendements n° 1086 présenté par Mme Magnier, M. Becht, M. Benoit, M. Guy Bricout, M. Charles de Courson, Mme de La Raudière, M. Demilly, Mme Firmin Le Bodo, M. Herth, M. Lagarde, M. Ledoux, M. Leroy, Mme Sanquer, M. Vercamer, M. Philippe Vigier et M. Zumkeller,  1136 présenté par M. Castellani,  1332 présenté par M. Descoeur, M. Leclerc, M. Bony, Mme Dalloz, M. Brun, M. Hetzel, M. Thiériot, M. de la Verpillière, M. Abad, Mme Anthoine, Mme Bazin-Malgras et M. Ramadier,  1384 présenté par Mme Louwagie, M. Forissier, M. Gosselin, M. Lurton, Mme Poletti, Mme Valérie Boyer, M. Menuel, M. Nury, Mme Valentin, M. Pierre-Henri Dumont, M. Bazin, M. Straumann, Mme Beauvais, M. Minot, M. Reda, M. Lorion, M. Aubert et M. Perrut,  2148 présenté par Mme Pires Beaune, M. Jean-Louis Bricout, M. Pupponi, Mme Rabault, M. Aviragnet, Mme Bareigts, Mme Battistel, Mme Biémouret, M. Bouillon, M. Carvounas, M. Alain David, Mme Laurence Dumont, M. Faure, M. Garot, M. David Habib, M. Hutin, M. Juanico, Mme Karamanli, M. Jérôme Lambert, M. Letchimy, Mme Manin, Mme Pau-Langevin, M. Potier, M. Pueyo, M. Saulignac, Mme Tolmont, Mme Untermaier, Mme Vainqueur-Christophe, M. Vallaud et Mme