Accueil > Les députés > M. Pierre Lellouche

M. Pierre Lellouche

Paris (1re circonscription)

Mandat en cours

Commission
Biographie
  • Né le 3 mai 1951 à Tunis (Tunisie)
  • Avocat et universitaire
Suppléant
  • M. Jean-François Legaret
Contact
Déclaration d’intérêts et d’activités

Pierre Lellouche

Union pour un Mouvement Populaire

Navigation

Actualité

  • DERNIÈRES VIDÉOS

  • Commission

    Commission des affaires sociales et commission des affaires étrangères : Table ronde sur les risques épidémiques du virus EbolaVoir la vidéo

    Commission des affaires sociales et commission des affaires étrangères : Table ronde sur les risques épidémiques du virus Ebola

  • Commission

    Commission des affaires étrangères et commission des affaires européennes : M. Harlem Désir, ministre, et M. Michael Roth, ministre allemandVoir la vidéo

    Commission des affaires étrangères et commission des affaires européennes : M. Harlem Désir, ministre, et M. Michael Roth, ministre allemand

  • Séance publique

    2ème séance : PLFSS 2015 (suite)Voir la vidéo

    2ème séance : PLFSS 2015 (suite)

  • Toutes les vidéos de Pierre Lellouche
  • Travaux récents

  • Compte rendu de réunion n° 23 - Commission des affaires étrangères

    Mercredi 12 novembre 2014 - Séance de 16 heures 45

    • - Suite de l'examen, pour avis, du projet de loi relatif à la réforme de l'asile (n° 2182) Mme Chantal Guittet, rapporteure 2
    • - Chine : accord en vue d'éviter les doubles impositions et de prévenir l'évasion et la fraude fiscales en matière d'impôts sur le revenu (n° 2344) M. Michel Destot, rapporteur
    • - accord relatif à l'aide de l'UE dans le cadre financier pluriannuel 2014-2020 (n° 2147) M. Jean-René Marsac, rapporteur
    • - Informations relatives à la commission

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 22 - Commission des affaires étrangères

    Mercredi 12 novembre 2014 - Séance de 10 heures 30

    • - Examen, pour avis, du projet de loi relatif à la réforme de l'asile (n° 2182) Mme Chantal Guittet, rapporteure

    Voir le compte rendu

  • Question écrite n° 68901 publiée le 11 novembre 2014
    santé - épidémies - risques. lutte et prévention

    M. Pierre Lellouche interroge M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur les mesures que le Gouvernement compte prendre pour endiguer l'épidémie d'ebola et sur ce qu'il compte faire pour mobiliser l'Union européenne. Lors de la séance de questions au Gouvernement du mercredi 22 octobre 2014, il a alerté le Gouvernement sur le manque de réponse apportée par l'Union européenne à la grave crise d'ebola en cours de propagation. Lors de cette séance, la secrétaire d'État chargée du développement et de la francophonie s'est félicitée de l'action menée par le ministre des affaires étrangères et l'Union européenne en ces termes : « Vous dites M. Lellouche, que la montagne a accouché d'une souris, mais cela n'est pas vrai. Il était indispensable de nommer un coordinateur européen, afin de coordonner, au niveau national et international, les forces et les moyens européens qui ont été annoncés ». Huit jours plus tard, dans une interview au journal Le Monde, Jean-François Delfraissy, coordinateur auprès du Premier ministre des actions de la France contre l'épidémie de fièvre ebola, jugeait l'action de l'Union européenne en ces termes : « En dehors de la recherche, il manque une cohérence européenne, même si un « M. Ebola » vient d'être désigné par la Commission. Il n'y a pas de mobilisation européenne ». Alors qui croire ? La secrétaire d'État chargée du développement et de la francophonie, qui juge l'action européenne suffisante ou le professeur Jean-François Delfraissy, président de l'institut de microbiologie et des maladies infectieuses d'Aviesan et coordinateur auprès du Premier ministre des actions de la France contre l'épidémie de fièvre Ebola, qui lui juge qu'« il n'y a pas de mobilisation européenne » ? Bon nombre d'experts, français et étrangers, ont le sentiment que l'Union européenne n'a pas pris conscience du danger que représente le virus ebola et qu'elle n'emploie pas les moyens suffisants pour combattre la propagation du virus. Il demande une nouvelle fois au Gouvernement d'intervenir auprès de l'Union européenne pour que cette dernière se mobilise enfin. Enfin, il en profite pour rappeler que la ministre de la santé étant présente dans l'hémicycle le 22 octobre 2014, il eût été fort appréciable d'avoir son sentiment sur le sujet. Sans vouloir mettre en cause les compétences de Mme Annick Girardin, il est quand même curieux que la ministre de la santé cède sa place à la secrétaire d'État chargée du développement et de la francophonie, il lui semblait pourtant que ce sujet relevait pleinement de ses attributions et la dangerosité du phénomène implique une mobilisation totale et constante du ministère de la santé.

    Voir la question
  • Question écrite n° 68900 publiée le 11 novembre 2014
    santé - épidémies - ebola. risques. lutte et prévention

    M. Pierre Lellouche interroge M. le secrétaire d'État, auprès de la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche sur les mesures prises pour lutter contre la propagation du virus ebola. Face au risque de propagation du virus ebola sur notre sol, la France a décidé, après la mise en place de mesures du même ordre aux États-unis et en Grande-Bretagne, d'instaurer un dispositif de contrôle à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle. Mesure dont il se félicite, bien que cette décision lui paraisse bien tardive et surtout limitée puisqu'elle ne couvre qu'un seul pays et qu'un seul aéroport français. Les aéroports français, et même les gares, constituent en effet une destination majeure en Europe et une plateforme de transit pour de très nombreux passagers en provenance d'Afrique. Il faut donc craindre qu'avec le développement exponentiel de la pandémie observé actuellement, nous soyons amenés à renforcer et à élargir ce type de mesures dans les prochaines semaines. Concernant ce sujet, il ne peut s'agir en effet, ni d'ostraciser un continent tout entier, ni d'affoler nos concitoyens. Il n'en demeure pas moins qu'un devoir d'information et de précaution s'impose. C'est la raison pour laquelle il demande les précisions suivantes qui devraient être à la disposition des services : le nombre exact de vols journaliers reliant la France avec l'Afrique du Nord et l'Afrique noire, et ayant pour destination non seulement Paris, mais également nos principaux aéroports de province ; le nombre de vols desservant les capitales européennes, notamment Bruxelles et Istanbul, et transitant par Paris; le nombre de passagers concernés par ces vols; la ventilation par compagnie aérienne, ainsi que par aéroport concerné (Roissy Charles de Gaulle, Orly, Lyon, Nice, Marseille, etc.). Il semble important que nous puissions connaître exactement le nombre de passagers concernés par des trajets à risque afin de mettre au plus vite les dispositifs de traçabilité indispensables pour éviter la propagation de l'épidémie sur notre sol.

    Voir la question
  • Question écrite n° 68613 publiée le 11 novembre 2014
    énergie et carburants - énergie nucléaire - centrales nucléaires. sécurité. drones. survols

    M. Pierre Lellouche interroge M. le ministre de l'intérieur sur les mesures qu'il entend prendre pour sécuriser l'accès aux centrales nucléaires, suite aux nombreuses intrusions de drones sur les principaux sites nucléaires français ces derniers jours. La ministre de l'écologie a indiqué dimanche 2 novembre, à propos des récents survols de centrales nucléaires par des drones : « Nous n'avons aucune piste pour l'instant. Nous ne dramatisons pas parce que les survols de centrales aujourd'hui ne font peser aucun risque sur ces centrales, qui sont construites pour résister aux secousses sismiques et même aux chutes d'un avion sur une centrale », se voulant rassurante alors qu'elle n'a absolument « aucune piste » concernant ces survols de drones, il apparaît pour sa part que les citoyens français sont en droit d'exprimer de l'inquiétude à ce sujet. Même si un drone de petite taille ne peut transporter une charge explosive suffisamment importante pour détruire une centrale nucléaire, il est inquiétant et anormal, surtout en cette période de risques terroristes, que des survols aient eu lieu sur une quinzaine de sites. Ces survols doivent nous interpeler sur la nécessité d'assurer la sécurisation de nos centrales et il lui demande donc de traiter le sujet avec tout le sérieux nécessaire.

    Voir la question
  • Compte rendu de réunion n° 18 - Commission des affaires étrangères

    Mardi 4 novembre 2014 - Séance de 17 heures

    • - Table ronde, ouverte à la presse, conjointe avec la commission des affaires sociales, sur les risques épidémiques du virus Ébola, avec M. le Professeur Jean-François Delfraissy, coordinateur interministériel de la lutte contre Ébola, de M. Marc Meunier, directeur général de l'Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) et de M. Stéphane Mantion, directeur général de la Croix-Rouge.

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 14 - Commission des affaires sociales

    Mardi 4 novembre 2014 - Séance de 16 heures 15

    • - Table ronde, ouverte à la presse, conjointe avec la commission des affaires étrangères, sur les risques épidémiques du virus Ébola :
    • - • audition de M. le Professeur Jean-François Delfraissy, coordinateur interministériel de la lutte contre Ébola, de M. Marc Meunier, directeur général de l'Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS), et de M. Stéphane Mantion, directeur général de la Croix-Rouge
    • - 19

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 16 - Commission des affaires étrangères

    Mercredi 29 octobre 2014 - Séance de 16 heures 30

    • - Audition, conjointe avec la commission des affaires européennes et ouverte à la presse, de M. Michael Roth, secrétaire d'État aux Affaires européennes de la République fédérale d'Allemagne, et de M. Harlem Désir, secrétaire d'État aux affaires européennes auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, sur le Conseil européen

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 166 - Commission des affaires européennes

    Mercredi 29 octobre 2014 - Séance de 16 heures 30

    • - I. Audition de M. Harlem Désir, secrétaire d'État aux affaires européennes, et de M. Michael Roth, secrétaire d'État aux Affaires européennes de la République fédérale d'Allemagne, conjointe avec la Commission des affaires étrangères, sur le Conseil européen des 23 et 24 octobre
    • - II. Examen de textes soumis à l'Assemblée nationale en application de l'article 88-4 de la Constitution

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de la commission élargie n° 6

    Jeudi 23 octobre 2014 - Séance de 09 heures

    • 1. Projet de loi de finances pour 2015 - Commission élargie : Défense

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu intégral de la deuxième séance du jeudi 23 octobre 2014

    • 1. Projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 (suite)
    • 2. Ordre du jour de la prochaine séance

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 10 - Commission des affaires étrangères

    Mercredi 22 octobre 2014 - Séance de 09 heures 45

    • - Audition de son Exc. M. Laurent Bili, ambassadeur de France en Turquie

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu intégral de la première séance du mercredi 22 octobre 2014

    • 1. Questions au Gouvernement sur des sujets européens
    • 2. Projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 (suite)
    • 3. Ordre du jour de la prochaine séance

    Voir le compte rendu

  • Question écrite n° 66589 publiée le 14 octobre 2014
    sécurité publique - sécurité des biens et des personnes - délinquance et criminalité. statistiques. Paris

    M. Pierre Lellouche appelle l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur l'évolution de la délinquance dans le 20e arrondissement de Paris (département de Paris). Il le prie de lui indiquer les statistiques disponibles relatifs au nombre d'escroqueries et infractions économiques et financières, pour l'année 2014 (premier semestre) et pour l'année 2013 (premier et second semestres), permettant de rendre compte de l'évolution du nombre de faits constatés dans ce territoire.

    Voir la question
  • Question écrite n° 66588 publiée le 14 octobre 2014
    sécurité publique - sécurité des biens et des personnes - délinquance et criminalité. statistiques. Paris

    M. Pierre Lellouche appelle l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur l'évolution de la délinquance dans le 19e arrondissement de Paris (département de Paris). Il le prie de lui indiquer les statistiques disponibles relatifs au nombre d'escroqueries et infractions économiques et financières, pour l'année 2014 (premier semestre) et pour l'année 2013 (premier et second semestres), permettant de rendre compte de l'évolution du nombre de faits constatés dans ce territoire.

    Voir la question
  • Question écrite n° 66587 publiée le 14 octobre 2014
    sécurité publique - sécurité des biens et des personnes - délinquance et criminalité. statistiques. Paris

    M. Pierre Lellouche appelle l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur l'évolution de la délinquance dans le 18e arrondissement de Paris (département de Paris). Il le prie de lui indiquer les statistiques disponibles relatifs au nombre d'escroqueries et infractions économiques et financières, pour l'année 2014 (premier semestre) et pour l'année 2013 (premier et second semestres), permettant de rendre compte de l'évolution du nombre de faits constatés dans ce territoire.

    Voir la question
  • Question écrite n° 66586 publiée le 14 octobre 2014
    sécurité publique - sécurité des biens et des personnes - délinquance et criminalité. statistiques. Paris

    M. Pierre Lellouche appelle l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur l'évolution de la délinquance dans le 17e arrondissement de Paris (département de Paris). Il le prie de lui indiquer les statistiques disponibles relatifs au nombre d'escroqueries et infractions économiques et financières, pour l'année 2014 (premier semestre) et pour l'année 2013 (premier et second semestres), permettant de rendre compte de l'évolution du nombre de faits constatés dans ce territoire.

    Voir la question
  • Question écrite n° 66585 publiée le 14 octobre 2014
    sécurité publique - sécurité des biens et des personnes - délinquance et criminalité. statistiques. Paris

    M. Pierre Lellouche appelle l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur l'évolution de la délinquance dans le 16e arrondissement de Paris (département de Paris). Il le prie de lui indiquer les statistiques disponibles relatifs au nombre d'escroqueries et infractions économiques et financières, pour l'année 2014 (premier semestre) et pour l'année 2013 (premier et second semestres), permettant de rendre compte de l'évolution du nombre de faits constatés dans ce territoire.

    Voir la question
  • Question écrite n° 66584 publiée le 14 octobre 2014
    sécurité publique - sécurité des biens et des personnes - délinquance et criminalité. statistiques. Paris

    M. Pierre Lellouche appelle l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur l'évolution de la délinquance dans le 15e arrondissement de Paris (département de Paris). Il le prie de lui indiquer les statistiques disponibles relatifs au nombre d'escroqueries et infractions économiques et financières, pour l'année 2014 (premier semestre) et pour l'année 2013 (premier et second semestres), permettant de rendre compte de l'évolution du nombre de faits constatés dans ce territoire.

    Voir la question
  • Question écrite n° 66583 publiée le 14 octobre 2014
    sécurité publique - sécurité des biens et des personnes - délinquance et criminalité. statistiques. Paris

    M. Pierre Lellouche appelle l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur l'évolution de la délinquance dans le 14e arrondissement de Paris (département de Paris). Il le prie de lui indiquer les statistiques disponibles relatifs au nombre d'escroqueries et infractions économiques et financières, pour l'année 2014 (premier semestre) et pour l'année 2013 (premier et second semestres), permettant de rendre compte de l'évolution du nombre de faits constatés dans ce territoire.

    Voir la question

Fonctions

  • Fonctions dans les instances internationales ou judiciaires

    • Membre titulaire de la délégation française à l'Assemblée parlementaire de l'OTAN
    • Membre de la section française de l'Assemblée parlementaire de la francophonie
  • Mandats locaux en cours

    • Conseiller de Paris, Paris
    • Conseiller de Paris

Contact

  • Mél et site internet

  • Adresses

    • Assemblée nationale

      126 Rue de l'Université

      75355 Paris 07 SP

    • Permanence parlementaire (1, 2, 8, 9)

      9 Bis Rue de Maubeuge

      75009 Paris

      Téléphone : 01 48 78 24 10

      Télécopie : 01 48 78 24 03

Historique

  • Anciens mandats et fonctions à l'Assemblée nationale

    • Mandat de député
        • 10e législature : Élu le 28/03/1993 - Mandat du 02/04/1993 (élections générales) au 21/04/1997 (Fin de législature)
        • 11e législature : Réélu le 01/06/1997 - Mandat du 01/06/1997 (élections générales) au 18/06/2002 (Fin de législature)
        • 12e législature : Réélu le 09/06/2002 - Mandat du 19/06/2002 (élections générales) au 19/06/2007 (Fin de législature)
        • 13e législature : Réélu le 10/06/2007 - Mandat du 20/06/2007 (élections générales) au 23/07/2009 (Nomination comme membre du Gouvernement)
        • 13e législature : Réélu le 10/06/2007 - Mandat du 17/06/2012 (reprise de l'exercice du mandat d'un ancien membre du Gouvernement en remplacement de) au 19/06/2012 (Fin de législature)
    • Commission permanente
      • Commission de la défense nationale et des forces armées
        • du 08/04/1993 au 02/04/1994 (Secrétaire)
        • du 08/04/1993 au 02/04/1994 (Membre)
        • du 13/06/1997 au 02/02/1998 (Membre)
        • du 03/02/1998 au 18/06/2002 (Secrétaire)
        • du 03/02/1998 au 18/06/2002 (Membre)
        • du 27/06/2007 au 23/07/2009 (Membre)
      • Commission des affaires étrangères
        • du 04/04/1995 au 21/04/1997 (Membre)
        • du 26/06/2002 au 26/11/2002 (Membre)
        • du 28/11/2002 au 30/11/2002 (Membre)
        • du 14/12/2002 au 19/06/2007 (Membre)
      • Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République
        • du 03/04/1994 au 03/04/1995 (Membre)
        • du 27/11/2002 au 27/11/2002 (Membre)
        • du 01/12/2002 au 13/12/2002 (Membre)
    • Commission d'enquête
      • Commission d'enquête sur la transparence et la sécurité sanitaire de la filière alimentaire en france
        • du 12/10/1999 au 05/04/2000 (Membre)
      • Commission d'enquête sur les agissements, l'organisation, le fonctionnement, les objectifs du groupement de fait dit "département protection sécurité" et les soutiens dont il bénéficierait
        • du 15/12/1998 au 01/03/1999 (Membre)
    • Délégation
      • Délégation de l'Assemblée nationale pour l'Union européenne
        • du 23/01/1998 au 18/06/2002 (Membre)
        • du 03/07/2002 au 19/06/2007 (Membre)
      • Délégation de l'Assemblée nationale pour l'union européenne
        • du 11/06/1994 au 21/04/1997 (Membre)
      • Délégation de l'Assemblée nationale pour les communautés européennes
        • du 14/04/1993 au 10/06/1994 (Membre)
  • Anciens mandats nationaux ou fonctions ministérielles

    • Secrétaire d'État chargé des affaires européennes
      • du 23/06/2009 au 13/11/2010
    • Secrétaire d'État auprès de la ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, chargé du commerce extérieur
      • du 14/11/2010 au 29/06/2011
    • Secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, chargé du commerce extérieur
      • du 29/06/2011 au 10/05/2012
  • Anciennes fonctions dans les instances internationales ou judiciaires

    • Vice-Président de la délégation française de la Conférence sur la Sécurité et la Coopération en Europe du 01/06/1993 au 05/12/1994
    • Vice-Président de la délégation française à l'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe du 05/12/1994 au 21/04/1997
    • Membre titulaire de la délégation française à l'Assemblée parlementaire de l'OTAN du 12/06/1997 au 18/06/2002
    • Président de la délégation française à l'Assemblée parlementaire de l'OTAN du 20/07/2002 au 19/06/2007
    • Président de la délégation française à l'Assemblée parlementaire de l'OTAN du 19/07/2007 au 23/07/2009

Retour haut de pageImprimer