Accueil > Les députés > Mme Colette Langlade

Mme Colette Langlade

Dordogne (3e circonscription)

Mandat en cours

Commission
Biographie
  • Née le 20 juin 1956 à Sorges (Dordogne)
  • Professeur
Suppléant
  • M. Didier Bazinet
Contact

Colette Langlade

Socialiste, républicain et citoyen

Navigation

Actualité

  • DERNIÈRES VIDÉOS

  • Commission

    Commission des affaires culturelles : M. Yves Levy, personnalité pressentie pour présider l'INSERMVoir la vidéo

    Commission des affaires culturelles : M. Yves Levy, personnalité pressentie pour présider l'INSERM

  • Commission

    Commission des affaires culturelles : Vente à distance des livresVoir la vidéo

    Commission des affaires culturelles : Vente à distance des livres

  • Séance publique

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Formation professionnelleVoir la vidéo

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Formation professionnelle

  • Commission

    Commission des affaires culturelles : Formation professionnelle (avis)Voir la vidéo

    Commission des affaires culturelles : Formation professionnelle (avis)

  • Commission

    Commission des affaires culturelles : Formation professionnelle (avis)Voir la vidéo

    Commission des affaires culturelles : Formation professionnelle (avis)

  • Toutes les vidéos de Colette Langlade
  • Travaux récents

  • Compte rendu de réunion n° 29 - Commission des affaires culturelles et de l'éducation

    Mercredi 16 avril 2014 - Séance de 16 heures 30

    • - Audition, ouverte à la presse, de M. Yves Lévy, dont la nomination en qualité de président de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) est envisagée par le Président de la République et vote sur cette nomination en application de l'article 13 de la Constitution
    • - Présences en réunion

    Voir le compte rendu

  • Question écrite n° 52514 publiée le 25 mars 2014
    agriculture - pommes - cueillette. normes de sécurité. conséquences

    Mme Colette Langlade appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt sur les préoccupations des pomiculteurs, et des arboriculteurs en général, liées aux différentes réglementations qui régissent leur profession. Les pomiculteurs déplorent notamment les dispositions de l'arrêté du 12 septembre 2006 sur l'utilisation des produits phytosanitaires susceptibles d'éviter la prolifération de vers et autres nuisibles dans les pommes : selon eux, ces dispositions créent des problèmes techniques qui vont à l'encontre d'une mise en oeuvre rapide et efficace des procédés de traitement. Ils dénoncent aussi l'article R. 4323-63 du code du travail instauré par le décret du 7 mars 2008, qui interdit d'effectuer la cueillette des pommes à l'aide d'échelles ou d'escabeaux, ce qui les contraint à utiliser des plateformes élévatrices, très coûteuses, peu adaptées aux vergers et dangereuses sur les terrains en pente. Trop de réglementation tendrait à provoquer une perte de compétitivité et à décourager une profession qui a déjà perdu nombre de ses membres et de ses vergers en dix ans, et se trouve aujourd'hui affaiblie face à la croissance des marchés mondiaux. Elle souhaiterait connaître les intentions du Gouvernement sur l'avenir de la pomiculture en France et sur les mesures qui pourraient encourager les conditions de son activité.

    Voir la question
  • Réponse à la question écrite n° 47724 publiée le 25 février 2014
    sécurité routière - permis de conduire - présentation aux épreuves. délais

    Mme Colette Langlade attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la diminution des effectifs des inspecteurs et délégués du permis de conduire. Dans le cadre du projet de loi de finances pour 2014, 35 emplois à temps plein seraient menacés après une perte déjà constatée de 40 postes ces deux dernières années. Cette nouvelle diminution des effectifs affaiblirait ce service public véritable gage d'égalité et de cohésion sociale de nos territoires. Alors qu'un groupe de travail chargé de proposer des solutions pour réduire le délai d'attente de présentation a été créé à la demande du ministre de l'intérieur et que l'État souhaite un permis de conduire moins cher pour les usagers des auto-écoles, elle lui demande de bien vouloir prendre en considération les inquiétudes légitimes des auto-écoles et des candidats.

    Voir la réponse publiée le 25 février 2014
  • Compte rendu de réunion n° 25 - Commission des affaires culturelles et de l'éducation

    Mercredi 12 février 2014 - Séance de 09 heures 30

    • - Examen en deuxième lecture, ouvert à la presse, de la proposition de loi, modifiée par le Sénat, tendant à encadrer les conditions de la vente à distance des livres et habilitant le Gouvernement à modifier par ordonnance les dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives au contrat d'édition (n° 1689) (M. Christian Kert rapporteur)
    • - 15
    • - 16

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu intégral de la première séance du mercredi 05 février 2014

    • 1. Questions au Gouvernement
    • 2. Formation professionnelle
    • 3. Ordre du jour de la prochaine séance

    Voir le compte rendu

  • Réponse à la question écrite n° 29134 publiée le 4 février 2014
    politique sociale - lutte contre l'exclusion - illettrisme. lutte et prévention

    Mme Colette Langlade attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur la question de la formation prévue dans le cadre des emplois d'avenir. Le dispositif des emplois d'avenir mis en place par le Gouvernement entend favoriser l'insertion professionnelle des jeunes peu ou pas qualifiés en leur ouvrant l'accès à l'emploi et à une formation permettant le développement des compétences nécessaires à leur maintien dans l'emploi. Parmi celles-ci, l'apprentissage de la lecture et de l'écriture constitue la première étape vers une insertion professionnelle durable des jeunes en situation d'illettrisme. Le système des emplois d'avenir, parce qu'il prévoit une formation professionnelle adaptée à ceux qui en bénéficient, présente donc une opportunité considérable pour ces jeunes. À ce titre, elle l'interroge sur les dispositions qu'il entend mettre en place avec ses partenaires afin de profiter du dispositif des emplois d'avenir pour lutter contre l'illettrisme des jeunes adultes.

    Voir la réponse publiée le 4 février 2014
  • Rapport n° 1733 déposé le 28 janvier 2014, mis en ligne le 31 janvier 2014

    Travail : formation professionnelle, emploi et démocratie sociale

    Voir le document - Voir le dossier législatif

  • Compte rendu de réunion n° 35 - Commission des affaires sociales

    Mercredi 29 janvier 2014 - Séance de 16 heures 15

    • - Suite de l'examen, ouvert à la presse, des articles du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale (n° 1721) (M. Jean-Patrick Gille, rapporteur)
    • - Présences en réunion

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 22 - Commission des affaires culturelles et de l'éducation

    Mardi 28 janvier 2014 - Séance de 17 heures 30

    • - Examen pour avis, ouvert à la presse, des articles 8, 12 et 13 du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale (n° 1721) (Mme Colette Langlade, rapporteure)
    • - Informations relatives à la commission
    • - Présences en réunion

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 33 - Commission des affaires sociales

    Mercredi 22 janvier 2014 - Séance de 17 heures

    • - Audition, ouverte à la presse, M. Michel Sapin, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social sur le projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale
    • - Présences en réunion

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu intégral de la première séance du mercredi 22 janvier 2014

    • 1. Questions au Gouvernement
    • 2. Interdiction du cumul de fonctions exécutives locales avec le mandat de député ou de sénateur-Interdiction du cumul de fonctions exécutives locales avec le mandat de représentant au Parlement européen
    • 3. Ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires
    • 4. Ordre du jour de la prochaine séance

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 21 - Commission des affaires culturelles et de l'éducation

    Mercredi 15 janvier 2014 - Séance de 09 heures 30

    • - Audition de M. Serge Kancel, inspecteur général des affaires culturelles, Mme Morgane Weill, inspectrice des finances et M. Jérôme Itty, inspecteur des finances, auteurs du rapport sur « L'apport de la culture à l'économie en France »..
    • - Informations relatives à la Commission

    Voir le compte rendu

  • Réponse à la question écrite n° 19711 publiée le 14 janvier 2014
    prestations familiales - CAF - fonctionnement. moyens

    Mme Colette Langlade attire l'attention de Mme la ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée de la famille, sur la nouvelle convention d'objectifs et de gestion (COG) 2013-2016 entre l'État et la CNAF. La CAF de la Dordogne souhaite que la COG conforte une politique familiale et sociale volontariste positionnant les CAF comme animateurs pivot des politiques petite enfance, jeunesse, parentalité et vie sociale, compte tenu de leur expertise dans ces domaines et de leurs actions sur les territoires. Le conseil d'administration veut également poursuivre un accompagnement de qualité des allocataires à travers la proximité et la personnalisation de la relation de service. La CAF Dordogne a une organisation au plus près des territoires. En effet, elle a mis en place cinq points info famille sur le département, sept permanences et quatorze points relais. De plus, elle a fait le choix de ne pas avoir de plateforme téléphonique afin de privilégier la proximité. La COG doit également donner les moyens à la branche famille de porter une politique ambitieuse et pérenne, en accordant aux organismes le personnel nécessaire pour parvenir aux objectifs fixés à la branche dans un contexte de forte demande sociale en tenant compte de la spécificité des territoires ruraux dans l'affectation des moyens. Enfin, la prochaine COG devra conforter le rôle des conseils d'administration de représentants des allocataires en leur accordant des moyens propres suffisant pour adapter les politiques aux besoins des territoires. Aussi, elle lui demande de bien vouloir prendre en compte ces revendications dans la prochaine COG.

    Voir la réponse publiée le 14 janvier 2014
  • Compte rendu de réunion n° 20 - Commission des affaires culturelles et de l'éducation

    Mercredi 8 janvier 2014 - Séance de 16 heures 30

    • - Audition, ouverte à la presse, de Mme Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l'étranger, sur son plan d'actions en faveur de l'enseignement français à l'étranger.

    Voir le compte rendu

  • Réponse à la question écrite n° 36617 publiée le 17 décembre 2013
    hôtellerie et restauration - établissements - mise aux normes. aides de l'Etat

    Mme Colette Langlade attire l'attention de Mme la ministre de l'artisanat, du commerce et du tourisme sur les difficultés rencontrées par certains hôteliers pour satisfaire à l'obligation de mise aux normes de leur établissement. Conformément à l'arrêté du 24 juillet 2006, les exploitants d'hôtels et autres hébergements touristiques doivent mettre leur établissement en conformité avec les normes de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public. Ils doivent également garantir l'accès de leurs bâtiments aux personnes en situation de handicap. Les coûts élevés des travaux à engager n'ont pas permis à de petits établissements de les réaliser, en particulier en milieu rural. Ces hôtels indépendants répondent aux attentes d'un tourisme familial et leur maintien est essentiel pour l'activité touristique et économique des territoires ruraux. Aussi, afin d'éviter leur fermeture, elle lui demande de bien vouloir lui indiquer les dispositions envisagées pour soutenir ce secteur.

    Voir la réponse publiée le 17 décembre 2013
  • Réponse à la question écrite n° 24081 publiée le 17 décembre 2013
    entreprises - auto-entrepreneurs - statut. conséquences. concurrence

    Mme Colette Langlade attire l'attention de Mme la ministre de l'artisanat, du commerce et du tourisme sur les difficultés rencontrées par les artisans du bâtiment depuis la création du régime de l'auto-entrepreneur. Ce régime crée une distorsion de concurrence. Du fait de la faiblesse des charges sociales et fiscales, de l'exonération de TVA, les prix proposés par les auto-entrepreneurs sont beaucoup plus bas que ceux des entreprises artisanales. Ces inégalités viennent aggraver la situation déjà difficile des artisans durement touchés par la crise. Ces entreprises jouent un rôle très important dans l'économie locale en particulier en milieu rural. Les artisans dénoncent une dévalorisation de leur statut et demandent que des mesures soient prises comme la limitation dans le temps du statut d'auto-entrepreneur avant d'opter pour un autre statut. Aussi, elle lui demande de lui indiquer les dispositions qu'elle envisage pour remédier à cette situation et intervenir en faveur des petites et moyennes entreprises du secteur du bâtiment.

    Voir la réponse publiée le 17 décembre 2013
  • Compte rendu intégral de la première séance du jeudi 05 décembre 2013

    • 1. Libre choix des maires concernant les rythmes scolaires dans l’enseignement du premier degré
    • 2. Ouverture la nuit des commerces situés dans les zones touristiques d’affluence exceptionnelle ou d’animation culturelle permanente
    • 3. Ordre du jour de la prochaine séance

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 016 - Commission des affaires culturelles et de l'éducation

    Mercredi 4 décembre 2013 - Séance de 16 heures 30

    • - Examen pour avis, ouvert à la presse, des articles 26 et 27 du projet de loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt (n° 1548) (M. Jean-Pierre Le Roch, rapporteur)

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 015 - Commission des affaires culturelles et de l'éducation

    Mercredi 4 décembre 2013 - Séance de 09 heures 30

    • - Examen pour avis, ouvert à la presse, du projet de loi renforçant la protection du secret des sources des journalistes (n° 1127) (M. Michel Pouzol, rapporteur)
    • - Présences en réunion

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 014 - Commission des affaires culturelles et de l'éducation

    Mercredi 27 novembre 2013 - Séance de 09 heures 30

    • - Examen, ouvert à la presse, de la proposition de loi de M. Xavier Bertrand permettant le libre choix des maires concernant les rythmes scolaires (n° 1491) (M. Xavier Bertrand, rapporteur)
    • - Examen, ouvert à la presse, en deuxième lecture, de la proposition de loi visant à harmoniser les délais de prescription prévues par la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881, commises en raison du sexe, de l'orientation ou de l'identité sexuelle ou du handicap (n° 711) (Mme Catherine Quéré, rapporteure)
    • - Informations relatives à la commission

    Voir le compte rendu

Fonctions

    • Mandats locaux en cours

      • Membre du Conseil municipal de Thiviers, Dordogne
      • Vice-présidente du conseil général (Dordogne)

    Contact

    • Mél et site internet

    • Adresses

      • Assemblée nationale

        126 Rue de l'Université

        75355 Paris 07 SP

      • Permanence parlementaire de Thiviers

        3 Rue Notre-Dame

        24800 Thiviers

        Téléphone : 05 53 52 39 38

        Télécopie : 05 53 55 27 41

      • Permanence parlementaire de Nontron

        2 Impasse des Laurières

        24300 Nontron

        Téléphone : 05 53 60 54 94

        Télécopie : 05 53 56 63 20

      • colette-langlade@orange.fr

    Historique

    • Anciens mandats et fonctions à l'Assemblée nationale

      • Mandat de député
          • 13e législature : Élue le 17/06/2007 - Mandat du 07/03/2008 (remplacement d'un député décédé : M. Michel Debet) au 19/06/2012 (Fin de législature)
      • Commission permanente
        • Commission des affaires culturelles et de l'éducation
          • du 01/07/2009 au 19/06/2012 (Membre)
        • Commission des affaires économiques, de l'environnement et du territoire
          • du 01/04/2008 au 30/06/2009 (Membre)
      • Commission spéciale et commission ad hoc
        • Commission spéciale chargée d'examiner la proposition de loi sur l'enfance délaissée et l'adoption
          • du 12/10/2011 au 21/05/2012 (Membre)

    Retour haut de pageImprimer