Accueil > Les députés > Mme Isabelle Le Callennec

Mme Isabelle Le Callennec

Ille-et-Vilaine (5e circonscription)

Mandat en cours

Commission
Biographie
  • Née le 14 octobre 1966 à Nantes (Loire-Atlantique)
  • Cadre supérieur du secteur privé
Suppléant
  • M. Jean-Claude Blouin
Contact
Déclaration d’intérêts et d’activités

Isabelle Le Callennec

Union pour un Mouvement Populaire

Navigation

Actualité

  • DERNIÈRES VIDÉOS

  • Séance publique

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Nouvelle organisation territoriale de la République (vote solennel) ; Fin de vie (jusqu'à une partie de la discussion générale (M. Bernard Debré))Voir la vidéo

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Nouvelle organisation territoriale de la République (vote solennel) ; Fin de vie (jusqu'à une partie de la discussion générale (M. Bernard Debré))

  • Séance publique

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Nouvelle organisation territoriale de la République (vote solennel) ; Fin de vie (jusqu'à une partie de la discussion générale (M. Bernard Debré))Voir la vidéo

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Nouvelle organisation territoriale de la République (vote solennel) ; Fin de vie (jusqu'à une partie de la discussion générale (M. Bernard Debré))

  • Séance publique

    2ème séance : Fin de vie (fin de la discussion générale à )Voir la vidéo

    2ème séance : Fin de vie (fin de la discussion générale à )

  • Toutes les vidéos de Isabelle Le Callennec
  • Travaux récents

  • Question écrite n° 76644 publiée le 24 mars 2015
    politique sociale - lutte contre l'exclusion - insertion par l'activité économique. structures d'insertion. financement

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur les incertitudes liées au Fonds social européen (FSE) pour le secteur de l'insertion par l'activité économique (IAE). Il semble que les modalités de mise en œuvre du FSE posent un certain nombre de difficultés mettant en danger la pérennité même des structures de l'IAE : retards de paiement, changement des règles en cours de conventionnement... Pour beaucoup de ces structures, aucun financement au titre du FSE n'a été versé en 2014 ; il pourrait en être de même en 2015. Sans ces financements, les missions de ce secteur sont menacées et des emplois accessibles aux personnes en grandes difficultés sociales pourraient être supprimés. Ces structures souhaitent une sanctuarisation de leurs financements européens, une simplification de l'accès à ces financements et une information claire et précise. Elle lui demande comment le Gouvernement entend répondre aux inquiétudes du secteur de l'insertion par l'activité économique et selon quel calendrier.

    Voir la question
  • Question écrite n° 76546 publiée le 24 mars 2015
    logement - politique du logement - investissements locatifs. Scellier. perspectives

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de Mme la ministre du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité sur les modalités de mise en œuvre de la loi « LMNP Bouvard - Censi ». Un certain nombre de propriétaires ayant acquis un bien grâce au dispositif Scellier par l'intermédiaire de groupes privés ne perçoivent pas ou en très en retard leurs loyers. Pour certains d'entre eux, la situation ne cesse de se dégrader alors même qu'ils doivent rembourser des prêts contractés pour l'acquisition du logement. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelles solutions peuvent être apportées pour répondre aux inquiétudes de ces propriétaires.

    Voir la question
  • Question écrite n° 76375 publiée le 24 mars 2015
    enseignement - politique de l'éducation - accompagnement éducatif. suppression. conséquences

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la suppression des moyens dédiés à l'accompagnement éducatif pour les collèges publics et privés ne relevant pas de l' « éducation prioritaire ». Lancé en 2008, ce dispositif permet de prendre en charge des collégiens en complément du temps scolaire, pour réaliser des actions comme l'aide aux devoirs, des pratiques artistiques, culturelles, sportives... Ce seraient ainsi environ 30 000 heures qui ne seraient plus allouées sur le département d'Ille-et-Vilaine, collèges publics et privés confondus. Elle lui demande comment le Gouvernement entend répondre aux inquiétudes des chefs d'établissements et des enseignants alors même que ces moyens contribuaient à la réussite d'un certain nombre de projets éducatifs.

    Voir la question
  • Question écrite n° 76369 publiée le 24 mars 2015
    énergie et carburants - stations-service - aides. FISAC. perspectives

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès du ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique, chargée du commerce, de l'artisanat, de la consommation et de l'économie sociale et solidaire sur les difficultés des distributeurs de carburants et sur l'avenir des stations-service de proximité. À la suite de l'annonce de la disparition du Comité professionnel de la distribution de carburants fin 2014, il avait été annoncé par le Gouvernement qu'une solution pérenne serait trouvée pour les futures demandes d'aides des professionnels afin de garantir un maillage territorial des stations-service. Il semblerait toutefois qu'à l'heure actuelle, cela ne soit toujours pas le cas ; l'enjeu étant de permettre des travaux de modernisation et de diversification des points de vente de carburants et de rendre éligibles ces commerces au FISAC. Alors que les stations-service de proximité connaissent de sérieuses difficultés, la modernisation des points de vente devient essentielle pour la profession. Elle lui demande comment le Gouvernement entend répondre aux inquiétudes des distributeurs de carburants et selon quel calendrier.

    Voir la question
  • Question écrite n° 76251 publiée le 24 mars 2015
    agriculture - PAC - aides. surfaces admissibles. BCAE. haies. réglementation

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur les nouvelles règles envisagées pour la gestion des haies conformément à la BCAE 7 relative au maintien des particularités topographiques. Ces nouvelles règles visent notamment à créer un régime d'autorisation -déclaration administrative pour tout changement décidé par l'exploitant. Alors que la Bretagne compte 182 530 kilomètres de haie, cette nouvelle réglementation pénaliserait en l'état les agriculteurs bretons qui ont su préserver le bocage. Elle lui demande de bien vouloir préciser comment le Gouvernement entend répondre aux inquiétudes des agriculteurs quant à ces nouvelles règles.

    Voir la question
  • Question écrite n° 76250 publiée le 24 mars 2015
    agriculture - normes - ICPE. autorisations. simplification

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur les intentions du Gouvernement en matière d'enregistrement des ICPE. Il semblerait qu'un projet de décret soit à l'étude. Il prévoirait de complexifier le régime de l'autorisation simplifiée (régime de l'enregistrement) mis en place pour les élevages bovins en 2011, les élevages porcins en 2013 et promis aux élevages avicoles. Elle lui demande de bien vouloir préciser la volonté du Gouvernement en la matière.

    Voir la question
  • Réponse à la question écrite n° 72254 publiée le 24 mars 2015
    enseignement supérieur - universités - bacheliers professionnels. nouvelles filières. perspectives

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès de la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, chargée de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la création d'une nouvelle filière supérieure pour les titulaires d'un baccalauréat professionnel. Le Gouvernement a annoncé vouloir créer une voie spécialement dédiée aux baccalauréats professionnels qui délivrera un nouveau diplôme, le brevet professionnel supérieur (BPS) qui se fera entièrement en alternance. Elle lui demande selon quelles modalités le Gouvernement entend mettre en œuvre cette nouvelle voie et selon quel calendrier.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70913 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Réunion.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70912 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Martinique.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70911 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Guyane.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70910 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Guadeloupe.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70909 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Corse.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70908 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Limousin.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70907 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Franche-Comté.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70906 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Lorraine.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70905 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Bourgogne.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70904 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Auvergne.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70903 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Centre.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70902 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Île-de-France.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015
  • Réponse à la question écrite n° 70901 publiée le 24 mars 2015
    politiques communautaires - enseignement supérieur - programme Erasmus. régions. moyens

    Mme Isabelle Le Callennec attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes sur le programme Erasmus+ lancé pour la période 2014-2020. Ce programme bénéficiera, non seulement aux étudiants, mais aussi aux apprentis, stagiaires, enseignants ou professionnels en formation qui pourront ainsi vivre une expérience à l'étranger. Pour l'année 2014, la France bénéficie de 132 millions d'euros du programme Erasmus+. Elle lui demande de bien vouloir préciser quelle part de ce fonds sera attribuée à la région Champagne-Ardenne.

    Voir la réponse publiée le 24 mars 2015

Fonctions

Contact

Historique

  • Anciens mandats et fonctions à l'Assemblée nationale

    • Commission spéciale et commission ad hoc
      • Commission spéciale pour l'examen du projet de loi relatif à la simplification de la vie des entreprises
        • du 03/07/2014 au 19/12/2014 (Membre)
    • Commission d'enquête
      • Commission d'enquête chargée d'étudier les difficultés du monde associatif dans la période de crise actuelle
        • du 06/06/2014 au 20/11/2014 (Membre)
      • Commission d'enquête relative aux causes du projet de fermeture de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord, et à ses conséquences économiques, sociales et environnementales et aux enseignements liés au caractère représentatif qu'on peut tirer de ce cas
        • du 02/07/2013 au 11/12/2013 (Membre)
      • Commission d'enquête sur l'impact sociétal, social, économique et financier de la réduction progressive du temps de travail
        • du 23/06/2014 au 06/01/2015 (Membre)
        • du 01/07/2014 au 06/01/2015 (Vice-Présidente)

Retour haut de pageImprimer