Accueil > Les députés > Mme Danielle Auroi

Mme Danielle Auroi

Puy-de-Dôme (3e circonscription)

Mandat en cours

Commission
Biographie
  • Née le 29 février 1944 à Clermont Ferrand (Puy-de-Dôme)
  • Retraitée de l'enseignement
Suppléant
  • M. Roger Gardes
Contact
Déclaration d’intérêts et d’activités

Danielle Auroi

Écologiste

Navigation

Actualité

  • DERNIÈRES VIDÉOS

  • Séance publique

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Délimitation des régions (lecture définitive) ; Habilitation code mondial antidopageVoir la vidéo

    1ère séance : Questions au Gouvernement ; Délimitation des régions (lecture définitive) ; Habilitation code mondial antidopage

  • Commission

    Commission des affaires européennes : Examen annuel de croissance (communication)Voir la vidéo

    Commission des affaires européennes : Examen annuel de croissance (communication)

  • Commission

    Commission des affaires européennes : Examen annuel de croissance (communication)Voir la vidéo

    Commission des affaires européennes : Examen annuel de croissance (communication)

  • Toutes les vidéos de Danielle Auroi
  • Travaux récents

  • Compte rendu intégral de la première séance du mercredi 17 décembre 2014

    • 1. Questions au Gouvernement sur des sujets européens
    • 2. Délimitation des régions et modification du calendrier électoral
    • 3. Habilitation du Gouvernement à prendre les mesures législatives nécessaires au respect du code mondial antidopage
    • 4. Ordre du jour de la prochaine séance

    Voir le compte rendu

  • Question écrite n° 70939 publiée le 9 décembre 2014
    relations internationales - sécurité - armement nucléaire. réduction. attitude de la France

    Mme Danielle Auroi attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur la participation de la France à la conférence sur l'impact humanitaire des armes nucléaires qui aura lieu les 8 et 9 décembre prochains à Vienne. Pour la troisième année consécutive après les conférences d'Oslo en mars 2013 et de Nayarit en février 2014, la France a exprimé par la voix de son ambassadeur le 8 octobre 2014 à l'ONU son refus de participer à cette nouvelle conférence, qualifiant d' « approche idéologique » cette dimension humanitaire du désarmement nucléaire pourtant inscrite dans la feuille de route du traité de non-prolifération qu'elle a adopté en 2010. Les États-Unis, absents des précédentes conférences jusqu'alors, ont quant à eux récemment annoncé leur participation à cette conférence qui réunira plus de 150 États. Au vu de ces nouveaux éléments, elle souhaiterait savoir si la France, troisième puissance nucléaire mondiale, envisage de reconsidérer sa position quant à sa future participation à cette grande échéance internationale qui constituera un pas décisif vers un processus global de désarmement et non-prolifération nucléaires.

    Voir la question
  • Question écrite n° 70929 publiée le 9 décembre 2014
    professions de santé - masseurs-kinésithérapeutes - formation. revendications

    Mme Danielle Auroi attire l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès de la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, chargée de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la situation des étudiants en kinésithérapie. La fédération nationale des étudiants en kinésithérapie a appelé à une mobilisation nationale le mercredi 5 novembre dernier pour dénoncer la réingénierie de la formation qui dure depuis maintenant 7 ans. Le programme de formation date en effet de 1989 et les étudiants en kinésithérapie ne sont toujours pas intégrés au système LMD - Licence Master Doctorat - mis en place depuis pourtant 15 ans. Dans le cadre de cette réforme attendue de la formation initiale en kinésithérapie, ils demandent donc la reconnaissance du diplôme d'État au grade de master, avec accréditation de 300 ECTS, suite à une formation de 5 ans dont une première année universitaire d'orientation majoritairement par la PACES première année commune aux études de santé (PACES). Aussi, elle souhaiterait savoir si le Gouvernement envisage de répondre favorablement aux revendications légitimes de ces étudiants en kinésithérapie.

    Voir la question
  • Question écrite n° 70882 publiée le 9 décembre 2014
    politique extérieure - Kazakhstan - demande d'extradition. risques

    Mme Danielle Auroi attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur la situation de l'opposant politique kazakh Moukhtar Abliazov, interpellé en France le 31 juillet 2013 sur la base d'un mandat d'arrêt diffusé par Interpol et actuellement détenu sur le territoire français. La cour d'appel de Lyon a rendu le 24 octobre 2014 un avis favorable à l'extradition vers l'Ukraine ou la Russie, en donnant priorité à la Russie. Or il semblerait qu'une telle extradition ferait courir de grands risques à l'intéressé, la Russie pouvant le renvoyer au Kazakhstan où sa vie serait menacée. De façon plus générale, selon les rapports concordants de plusieurs ONG, des atteintes aux droits humains continuent à être commises dans ce pays, notamment contre les opposants politiques. Elle souhaite donc connaître la position du Gouvernement français sur cette affaire, étant précisé que si la France n'a pas à se prononcer sur le fond, elle se doit néanmoins de veiller à ce que cette personne, qui avait obtenu l'asile politique en Grande-Bretagne, ne soit pas exposée à des risques de traitements inhumains ou dégradants ou à des risques pour sa vie, du fait d'une extradition.

    Voir la question
  • Question écrite n° 70844 publiée le 9 décembre 2014
    mort - suicide - lutte et prévention

    Mme Danielle Auroi attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur la prévention du suicide en France. Selon l'OMS, 800 000 personnes se suicident chaque année dans le monde, soit un suicide toutes les 40 secondes. La France avec 10 093 suicides en 2012 enregistre un des taux de suicide les plus élevés d'Europe, soit 16,2 suicides pour 100 000 habitants alors que la moyenne européenne s'établit à 10,2 suicides pour 100 000 habitants. Le taux de suicide des hommes de plus de 70 ans se situe à un niveau particulièrement élevé: 54 pour 100 0000. 220 000 tentatives de suicide sont également recensées tous les ans, conduisant à une prise en charge dans les services d'urgence. La moitié d'entre elles débouche sur une hospitalisation. Au vu de ces chiffres alarmants, elle lui demande de bien vouloir lui indiquer quelles mesures de prévention le Gouvernement entend mettre en place et s'il envisage de suivre la recommandation du conseil économique, social et environnemental (CESE) qui, dans son avis rendu en février 2013, préconise de faire de la prévention du suicide une grande cause nationale.

    Voir la question
  • Compte rendu de réunion n° 175 - Commission des affaires européennes

    Mercredi 3 décembre 2014 - Séance de 17 heures

    • - I. Audition de M. Michel Sapin, ministre des Finances et des comptes publics, sur le conseil Affaires économiques et financières (ECOFIN) du 9 décembre
    • - II. Communication de la Présidente Danielle Auroi sur les contributions des banques au fonds de résolution unique (COM(2014) 710 final E 9889).

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 27 - Commission des affaires étrangères

    Mardi 2 décembre 2014 - Séance de 17 heures 30

    • - Audition, conjointe avec la commission des affaires européennes, de son Exc. M. Pierre Sellal, ambassadeur, représentant permanent de la France auprès de l'Union européenne à Bruxelles

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 174 - Commission des affaires européennes

    Mardi 2 décembre 2014 - Séance de 17 heures 30

    • - Audition, conjointe avec la commission des Affaires étrangères, de M. Pierre Sellal, représentant permanent de la France auprès de l'Union européenne

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 173 - Commission des affaires européennes

    Mercredi 26 novembre 2014 - Séance de 08 heures 30

    • - Audition de M. David Gordon-Krief, rapporteur du Conseil économique social et environnemental (CESE) sur « L'influence de la France sur la scène européenne et internationale par la promotion du droit continental »

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu intégral de la deuxième séance du mercredi 26 novembre 2014

    • 1. Modification du règlement de l’Assemblée nationale
    • 2. Ordre du jour de la prochaine séance

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 172 - Commission des affaires européennes

    Mardi 25 novembre 2014 - Séance de 17 heures

    • - I. Examen du rapport d'information de MM. Bernard Deflesselles, Jérôme Lambert et Arnaud Leroy sur les négociations internationales relatives au climat
    • - II. Communication de M. Jean-Louis Roumegas sur la consultation publique engagée par la Commission européenne sur les perturbateurs endocriniens
    • - III. Communication de Mme Estelle Grelier sur la proposition de règlement relative aux possibilités de pêche pour certains stocks de poissons d'eau profonde (COM[2014] 613 final E 9732)
    • - IV. Communication de la Présidente Danielle Auroi sur la mission du Bureau de la commission à Berlin dans le cadre du Triangle de Weimar (13-14 novembre 2014)
    • - V. Examen de textes soumis à l'Assemblée nationale en application de l'article 88-4 de la Constitution

    Voir le compte rendu

  • Question écrite n° 69942 publiée le 25 novembre 2014
    presse et livres - politique et réglementation - annonces judiciaires et légales. suppression. conséquences

    Mme Danielle Auroi attire l'attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur la suppression éventuelle des annonces judiciaires et légales (AJL) « vie des sociétés et fonds de commerce ». Dans un contexte économique particulièrement fragile pour la presse écrite, la perte de cette ressource essentielle pour la presse habilitée mettrait particulièrement en danger ce secteur. Selon une récente étude réalisée pour l'association de la presse pour la transparence économique (APTE), la suppression des AJL conduirait à la destruction d'environ 300 titres et menacerait ainsi 2 490 emplois directs dans la presse habilitée. La presse judiciaire, la presse agricole et la presse hebdomadaire régionale seraient principalement touchées. Le choc financier pour les finances publiques s'élèverait à 200 millions d'euros alors que les AJL représentent un marché estimé à 193 millions d'euros annuels. Aussi, elle lui demande si le Gouvernement envisage de maintenir ce dispositif et de préserver par là même le pluralisme de la presse dans nos territoires.

    Voir la question
  • Question écrite n° 69918 publiée le 25 novembre 2014
    pharmacie et médicaments - psychotropes - consommation et prescriptions. encadrement

    Mme Danielle Auroi attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur la surconsommation de médicaments psychiatriques en France, en particulier destinés à des enfants. Selon les récentes études, un Français sur quatre a consommé au moins un médicament psychotrope au cours des douze derniers mois et un Français sur trois en a déjà consommé au cours de sa vie. On assiste à une banalisation du recours à ces médicaments dans la population française. Ainsi depuis cinq ans, la consommation de ritaline, médicament prescrit pour soigner le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) des enfants de plus de six ans a connu une hausse de 70 % alors même que le rapport bénéfice-risque est contesté. Au-delà de l'augmentation significative des ventes de ritaline en France, les inquiétudes portent sur les effets secondaires à long terme du méthylphénidate, psychostimulant proche des amphétamines, classé comme stupéfiant. La commission de transparence de la Haute autorité de santé estime ainsi que « des incertitudes demeurent sur les effets à moyen et long terme du méthylphénidate, notamment en termes d'évènements cardiovasculaires, neurologiques et psychiatriques ». Aussi, elle lui demande quelles mesures le Gouvernement envisage de prendre pour éviter des prescriptions abusives.

    Voir la question
  • Réponse à la question écrite n° 67351 publiée le 25 novembre 2014
    défense - armement - DGA. restructuration. perspectives

    Mme Danielle Auroi attire l'attention de M. le ministre de la défense sur le détachement de la Direction générale de l'armement (DGA) du ministère de la défense. Les syndicats s'inquiètent quant à l'avenir de cette direction. Les agents craignent en effet une remise en cause de leur statut, la suppression d'emplois ainsi que le transfert de missions et compétences vers le secteur privé. Aussi, elle souhaite savoir ce que le ministère envisage de mettre en place pour garantir la protection de ces agents si ce changement de statut venait à se confirmer.

    Voir la réponse publiée le 25 novembre 2014
  • Réponse à la question écrite n° 65404 publiée le 25 novembre 2014
    TVA - taux - bois de chauffage

    Mme Danielle Auroi attire l'attention de M. le ministre des finances et des comptes publics sur la hausse du taux de TVA applicable aux produits de la filière du bois énergie. Cette TVA a en effet augmenté significativement ces dernières années passant successivement de 5,5 % à 7 % puis de 7 % à 10 % en 2014, soit une augmentation de plus de 80 % en trois ans. Elle porte sur l'ensemble des combustibles bois et notamment le bois de chauffage sous forme de bûche, de granulé et de plaquette. Force est de constater que cette décision fragilise fortement les entreprises productrices de bois de chauffage sous forme de bûche. Aussi, elle demande quelles mesures concrètes le Gouvernement compte mettre en place pour stimuler la filière du bois énergie et s'il envisage le cas échéant de revenir sur l'augmentation du taux de TVA du bois énergie dans le prochain projet de loi de finances.

    Voir la réponse publiée le 25 novembre 2014
  • Réponse à la question écrite n° 61941 publiée le 25 novembre 2014
    logement - maisons individuelles - hébergements d'urgence des demandeurs d'asile. statut particulier. pertinence

    Mme Danielle Auroi attire l'attention de Mme la ministre du logement et de l'égalité des territoires sur le statut particulier des hébergements d'urgence des demandeurs d'asile (HUDA). Ces hébergements offrent une solution temporaire mais ô combien indispensable pour de nombreuses personnes. Or ces hébergements ne sont pas pris en compte dans le calcul de la loi relative à la solidarité et au logement urbains au titre de logements sociaux. Aussi, elle lui demande à quel titre ces hébergements ne sont pas considérés comme relevant du logement social et si une évolution vers une telle prise en compte est envisageable.

    Voir la réponse publiée le 25 novembre 2014
  • Compte rendu de réunion n° 171 - Commission des affaires européennes

    Mercredi 19 novembre 2014 - Séance de 16 heures 30

    • - I. Audition de M. Hubert Védrine et de M. Jean-Louis Bourlanges, sur les priorités pour l'avenir de l'Union et de la zone euro, au début de la nouvelle législature européenne
    • - II. Examen de textes soumis à l'Assemblée nationale en application de l'article 88-4 de la Constitution

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 23 - Commission de la défense nationale et des forces armées

    Mercredi 19 novembre 2014 - Séance de 09 heures 30

    • - 2

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 170 - Commission des affaires européennes

    Mardi 18 novembre 2014 - Séance de 17 heures

    • - Audition de M. Gil Arias, directeur exécutif de l'agence Frontex

    Voir le compte rendu

  • Compte rendu de réunion n° 22 - Commission de la défense nationale et des forces armées

    Mercredi 12 novembre 2014 - Séance de 16 heures 30

    • - 2

    Voir le compte rendu

Contact

  • Mél et site internet

  • Adresses

    • Assemblée nationale

      126 de l'Université

      75355 Paris 07 SP

    • 7 Rue Montlosier

      63000 Clermont Ferrand

Historique

  • Anciens mandats et fonctions à l'Assemblée nationale

    • Commission permanente
      • Commission des affaires étrangères
        • du 28/06/2012 au 30/09/2014 (Membre)
  • Anciennes fonctions dans les instances internationales ou judiciaires

    • Membre titulaire de la délégation française à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe du 02/08/2012 au 05/11/2014

Retour haut de pageImprimer