Édouard HERRIOT
(1872-1957)

Edouard Herriot
© Assemblée nationale

Présidence du 22 avril 1925 au 20 juillet 1926,
du 4 juin 1936 au 9 juillet 1940
et du 21 janvier 1947 au 11 janvier 1954
(12 ans et 3 mois)

[Biographie et mandats]

Agrégé de lettres en 1893, maire de Lyon en 1905, sénateur du Rhône en 1912, à la tête du parti radical de 1916 à 1926, de 1931 à 1936 et de 1945 à 1957, Édouard Herriot incarne néanmoins avant tout la présidence de l'Assemblée nationale.

Chef du gouvernement en juin 1924, après la victoire électorale du cartel des gauches, Herriot est renversé par le Sénat en avril 1925 et élu à la présidence de la Chambre pour la première fois.

Il redevient président du Conseil en 1932, puis membre de plusieurs gouvernements de coalition.

Vidéo

(Internet Explorer 6 : rafraîchir la page)

De nouveau président de la Chambre en juin 1936, il s'abstient lors du vote du 10 juillet 1940 sur les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain et est déporté en Allemagne en 1944.

En 1947, il est élu à l'Académie française et retrouve le « perchoir » qu'il abandonne fin 1953, pour raisons de santé.