Accueil > Base de données des députés français depuis 1789

Victor, Petit-Frère MAZULINE

(1789 - 1854)

Informations générales
  • Né le 21/07/1789 à PORT-ROYAL (MARTINIQUE - FRANCE)
  • Décédé le 28/01/1854 à PARIS (PARIS - FRANCE)

Navigation

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

  • 23/04/1848 - 26/05/1849 : Martinique

Biographie

  • Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

    représentant du peuple en 1848, né à Port-Royal (Martinique) le 21 juillet 1789, mort à Paris le 28 janvier 1854. homme de couleur, né de père et mère esclaves, quitta son île natale eu 1862, avec son maître, M. Mottet, chef d'escadron de gendarmerie, et le suivit aux Etats-Unis. puis en France ou cet officier mourut dans la misère au Val-de Grâce. Mazuline resta quelque temps sans place et finit par entrer au service de M. Henrion de Pansey qui l'attacha spécialement à la personne de sa fille. Cette dernière ayant épouse le vicomte de Pernety, pair de France, Mazuline suivit sa jeune maîtresse, à laquelle il ne cessa de donner des preuves d'attachement et de fidélité. Il épousa la femme de charge du vicomte de Pernety, une blanche, qui lui donna une petite fille. Grâce à la bienveillance de ses maîtres, celle-ci fit d'assez bonnes études, passa ses examens de capacité à l'Hôtel de Ville et alla enfin fonder un pensionnat à la Martinique. Plus tard, elle contribua beaucoup, dit-on, à l'élection de son père. Ce dernier, qui avait quitté le service de M. de Pernety et était devenu rentier à Paris, fut en effet élu, le 23 avril 1848, représentant suppléant de la Martinique à l'Assemblée constituante, par 18,504 voix (20,698 votants) ; ; M. Schœlcher ayant opté pour la Guadeloupe, Mazuline fut admis de suite à siéger à sa place. Il vota contre la sanction de la Constitution par le peuple, pour l'ensemble de la Constitution, contre la proposition Rateau, et, ayant obtenu un congé, ne prit aucune part aux votes ultérieurs. Il ne fut pas réélu à la Législative. Mazuline avait acquis une certaine notoriété dans le quartier du Luxembourg, grâce à sa couleur et aux dimensions de ses boucles d'oreilles d'or.


Retour haut de pageImprimer