Fabrication de la liasse

Amendement n°CE70

Déposé le samedi 6 février 2021
Discuté
Adopté
(mercredi 10 février 2021)
Photo de madame la députée Graziella Melchior
Photo de madame la députée Barbara Bessot Ballot
Photo de monsieur le député Damien Adam
Photo de madame la députée Sophie Beaudouin-Hubiere
Photo de monsieur le député Grégory Besson-Moreau
Photo de madame la députée Anne Blanc
Photo de monsieur le député Éric Bothorel
Photo de madame la députée Pascale Boyer
Photo de madame la députée Anne-France Brunet
Photo de monsieur le député Sébastien Cazenove
Photo de monsieur le député Anthony Cellier
Photo de monsieur le député Yves Daniel
Photo de madame la députée Typhanie Degois
Photo de madame la députée Célia de Lavergne
Photo de monsieur le député Nicolas Démoulin
Photo de monsieur le député Frédéric Descrozaille
Photo de madame la députée Christelle Dubos
Photo de madame la députée Stéphanie Do
Photo de madame la députée Laurence Gayte
Photo de madame la députée Christine Hennion
Photo de monsieur le député Guillaume Kasbarian
Photo de madame la députée Annaïg Le Meur
Photo de monsieur le député Roland Lescure
Photo de monsieur le député Richard Lioger
Photo de monsieur le député Mounir Mahjoubi
Photo de madame la députée Jacqueline Maquet
Photo de monsieur le député Jean-Baptiste Moreau
Photo de monsieur le député Mickaël Nogal
Photo de madame la députée Anne-Laurence Petel
Photo de monsieur le député Jean-Bernard Sempastous
Photo de madame la députée Huguette Tiegna
Photo de monsieur le député Stéphane Travert
Photo de madame la députée Corinne Vignon
Photo de monsieur le député Christophe Castaner

Dans un délai de six mois à compter de la promulgation de la présente loi, le Gouvernement remet au Parlement un rapport concernant l'effet en matière de gaspillage alimentaire des recommandations émises par le groupement d'étude des marchés en restauration collective et nutrition. Le rapport présente, notamment, les pistes envisageables pour réajuster les grammages des plats servis en restauration collective en respectant l'équilibre nutritionnel et en s'inscrivant dans une démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Exposé sommaire

Le rapport demandé dans le présent amendement vise à étudier les conséquences en matière de gaspillage alimentaire des grammages recommandés pour les plats servis en restauration collective. Le rapport permettrait également d'étudier les possibilités de réajustement des recommandations du groupement d'étude des marches en restauration collective et nutrition (GEM-RCN) de 2015, dans une démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire, tout en assurant l'équilibre nutritionnel des différents convives.

En effet, le service en restauration collective reste une source encore trop importante de gaspillage alimentaire: portions trop conséquentes, non adaptées à chaque convive. En 2018, les données compilées par l' ADEME sur plus de 850 établissements de restauration collective ont permis d'identifier la quantité de nourriture gaspillée qui s'échelonnait entre 100 et 170 g par personne et par repas selon les différents types d'établissements.

Or, le rapport d'évaluation de la loi du 11 février 2016 relative a la lutte contre le gaspillage, présenté le 12 juin 2019, avait ainsi rappelé l'importance de remobiliser le GEM-RCN, afin de permettre la publication de recommandations à jour des évolutions sociétales. Ces recommandations visent a adapter  le grammage  des portions  servies a l'âge des convives  ce qui évite le gaspillage  et permet  d'acquérir de bonnes habitudes alimentaires.