Accueil > Dossiers

Les nouvelles techniques d'information et de communication


Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques


- Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques
La Mission d'information a nommé M. Franck Sérusclat rapporteur le 4 juillet 1997
Rapport sur les techniques des apprentissages essentiels pour une bonne insertion dans la société de l'information n° 45 déposé le 4 juillet 1997 par M. Franck Sérusclat


En savoir plus
Liens utiles
Summary
Résumé

Liens utiles



Texte du rapport (sur le site du Sénat)

Summary



The new information and communications technologies: from the schoolchild to the man in the street
Mr. Franck Sérusclat, Senator (1997)
For a number of years, OPECST has taken an interest in the impact of the new information and communications technologies on the daily life of the public. This new report considers the use of these tools for educational and civic purposes.
What should be the place and the functions of the computer, and the role of networks, in every school curriculum? As regards education, the report stresses how the present situation can give rise to inequalities: there is no generalisation of local initiatives.
However there is a need for a determined policy, in this field as in that of civics: the objective of a democracy is to create the conditions in which a member of the public not only receives respect, but can also participate in the political life of the country. Using the new information and communications technologies is a prerequisite for the development of political life. The issues raised by networks are far more than a mere technical problem: in the future neither the role of the press nor the public's way of thinking will be the same.

Résumé



Les nouvelles techniques d'information et de communication : de l'élève au citoyen.
M. Franck SÉRUSCLAT, sénateur (1997)
Depuis plusieurs années, l'Office s'est intéressé aux conséquences des nouvelles techniques d'information et de communication sur la vie des hommes. Ce nouveau rapport s'interroge sur l'utilisation de ces outils à des fins éducatives et citoyennes.
Quels doivent être la place et les fonctions de l'ordinateur, le rôle des réseaux dans tous les parcours scolaires ? En matière d'éducation, le rapport souligne les risques d'inégalité de la situation actuelle : les initiatives prises au niveau local ne font l'objet d'aucune généralisation.
Pourtant, une politique volontariste est nécessaire, dans ce domaine comme dans celui de la citoyenneté : l'objectif d'une démocratie est de créer les conditions à la fois du respect du citoyen, mais aussi de sa participation à la vie politique de son pays. Le renouveau de la vie politique passe par l'utilisation des NTIC. Les enjeux des réseaux vont bien au-delà d'un seul problème technique : le rôle de la presse, le mode de réflexion du citoyen ne seront plus les mêmes à l'avenir.


© Assemblée nationale