Fabrication de la liasse

Amendement n°1241

Déposé le jeudi 5 décembre 2019
Discuté
Photo de monsieur le député Dominique Potier
Photo de monsieur le député Guillaume Garot
Photo de monsieur le député Christophe Bouillon
Photo de madame la députée Marie-Noëlle Battistel
Photo de madame la députée Ericka Bareigts
Photo de monsieur le député Olivier Faure
Photo de monsieur le député Hervé Saulignac
Photo de monsieur le député Joël Aviragnet
Photo de madame la députée Gisèle Biémouret
Photo de monsieur le député Jean-Louis Bricout
Photo de monsieur le député Luc Carvounas
Photo de monsieur le député Alain David
Photo de madame la députée Laurence Dumont
Photo de monsieur le député David Habib
Photo de monsieur le député Christian Hutin
Photo de monsieur le député Régis Juanico
Photo de madame la députée Marietta Karamanli
Photo de monsieur le député Jérôme Lambert
Photo de monsieur le député Serge Letchimy
Photo de madame la députée Josette Manin
Photo de madame la députée George Pau-Langevin
Photo de madame la députée Christine Pires Beaune
Photo de monsieur le député Joaquim Pueyo
Photo de madame la députée Valérie Rabault
Photo de madame la députée Sylvie Tolmont
Photo de madame la députée Cécile Untermaier
Photo de madame la députée Hélène Vainqueur-Christophe
Photo de monsieur le député Boris Vallaud
Photo de madame la députée Michèle Victory
APRÈS L'ARTICLE 12 TER, insérer l'article suivant:

Dans un délai d’un an à compter de la promulgation de la présente loi, le Gouvernement remet au Parlement un rapport sur la mise en place d’un cadre réglementaire adapté pour le recyclage des métaux stratégiques et critiques par agromine.

Exposé sommaire

Cet amendement du Groupe Socialistes et apparentés vise à demander un rapport du Gouvernement sur la mise en place d’un cadre réglementaire adapté pour le recyclage des métaux stratégiques et critiques par agromine.

L’agromine est une technologie mise au point au cours des 30 dernières années visant à extraire les métaux des sols en cultivant des plantes hyperaccumulatrices qui les absorbent sélectivement et les stockent dans leurs parties aériennes récoltées. Une fois séchées, ces plantes sont incinérées pour récupérer :

1) l’énergie contenue dans la biomasse (par exemple en co-génération : électricité et chaleur)

2) les cendres, contenant jusqu’à 30 % de métal en poids (en fonction des plantes et des métaux considérés), qui sont des bio-minerais qui sont valorisés par hydrométallurgie ou tout autre procédé adéquat permettant de récupérer les minéraux.

Tout en créant de la valeur à ces espaces ou matériaux délaissés, cette technologie permet ainsi de recycler des métaux inexploitables par les technologies d’extraction minière classiques .

Étant donné la part croissante que prendra certainement cette technologie dans l’économie circulaire des métaux et des éléments stratégiques ou critiques, il est nécessaire d’envisager un cadre réglementaire et légal adapté.