Fabrication de la liasse

Amendement n°1353

Déposé le jeudi 25 juin 2020
Discuté
Rejeté
(jeudi 9 juillet 2020)
Photo de madame la députée Marie-Christine Verdier-Jouclas
Photo de monsieur le député Éric Girardin
Photo de madame la députée Sophie Mette
Photo de monsieur le député Didier Paris
Photo de madame la députée Mireille Robert
Photo de monsieur le député Florent Boudié
Photo de madame la députée Fabienne Colboc
Photo de monsieur le député François Cormier-Bouligeon
Photo de monsieur le député Olivier Damaisin
Photo de monsieur le député Adrien Morenas
Photo de madame la députée Danielle Brulebois
Photo de monsieur le député Anthony Cellier
Photo de madame la députée Michèle Crouzet
Photo de madame la députée Célia de Lavergne
Photo de monsieur le député Michel Delpon
Photo de madame la députée Françoise Dumas
Photo de madame la députée Stella Dupont
Photo de monsieur le député Jean-François Eliaou
Photo de madame la députée Laurence Gayte
Photo de madame la députée Perrine Goulet
Photo de madame la députée Valérie Gomez-Bassac
Photo de madame la députée Véronique Hammerer
Photo de madame la députée Danièle Hérin
Photo de monsieur le député Jacques Krabal
Photo de monsieur le député Pascal Lavergne
Photo de madame la députée Sandra Marsaud
Photo de monsieur le député Didier Martin
Photo de monsieur le député Stéphane Mazars
Photo de madame la députée Patricia Mirallès
Photo de monsieur le député Rémy Rebeyrotte
Photo de madame la députée Véronique Riotton
Photo de madame la députée Laetitia Saint-Paul
Photo de monsieur le député Jean Terlier
Photo de madame la députée Huguette Tiegna
Photo de monsieur le député Jean-Philippe Ardouin
Photo de madame la députée Géraldine Bannier
Photo de monsieur le député Stéphane Baudu
Photo de madame la députée Pascale Boyer
Photo de monsieur le député Jean-René Cazeneuve
Photo de monsieur le député Sébastien Cazenove
Photo de madame la députée Fannette Charvier
Photo de monsieur le député Jean-Pierre Cubertafon
Photo de monsieur le député Yves Daniel
Photo de madame la députée Jacqueline Dubois
Photo de madame la députée Catherine Fabre
Photo de monsieur le député Philippe Folliot
Photo de madame la députée Pascale Fontenel-Personne
Photo de monsieur le député Jean-Luc Fugit
Photo de monsieur le député Raphaël Gérard
Photo de madame la députée Émilie Guerel
Photo de monsieur le député Yannick Haury
Photo de monsieur le député Pierre Henriet
Photo de madame la députée Martine Leguille-Balloy
Photo de madame la députée Nicole Le Peih
Photo de madame la députée Cécile Muschotti
Photo de monsieur le député Jean-Bernard Sempastous
Photo de madame la députée Valérie Thomas
Photo de madame la députée Alice Thourot
Photo de monsieur le député Pierre Venteau
Photo de madame la députée Souad Zitouni
ARTICLE 18

I. – Après l’alinéa 5, insérer l’alinéa suivant :

« c) Soit les travailleurs non-salariés agricoles exerçant dans les secteurs agricoles, quelle que soit la forme sous laquelle elles sont exercées, classées selon les critères de la nomenclature d’activités et de produits français dans sa version consolidée du 19 juin 2020 à l’une ou l’autre des sections cultures permanentes, production animale et produits de l’élevage ou cultures et élevage associés et qui ont été particulièrement affectés par les conséquences économiques et financières de la propagation de l’épidémie de covid-19 au regard de la réduction de leur activité en raison notamment de leur dépendance à l’activité des secteurs mentionnés au a. Si la baisse d’activité des entreprises relevant du présent c est comprise entre 50 % à 80 %, l’exonération est de 80 %. Si la baisse d’activité des entreprises relevant du présent c est inférieure à 50 %, l’exonération est réduite de moitié. »

II. – Compléter cet article par l’alinéa suivant :

« X - La perte de recettes pour les organismes de sécurité sociale est compensée à due concurrence par la majoration des droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. »

 

Exposé sommaire

A la lecture du l’article 18 du PLFR3, il y a une distinction entre 3 catégories. Les entreprises de la liste S1, les entreprises S1 bis, et les autres entreprises.

1.  Les entreprises S1 bénéficient automatiquement des exonérations de cotisation

2.  Les entreprises S1 bis bénéficient des exonérations de cotisation, si 80 % de perte de CA

3.  Les autres entreprises bénéficient soit d’un plan d’apurement ou d’une remise de dette :

  • Plan d’apurement concerne l’ensemble des contributions et cotisations restant dues au 30 juin 2020, et pourra être étalé maximum sur 36 mois
  • Remise de dette ne concernera que les entreprises de moins de 50 salariés et ayant subi une baisse de 50 % du CA

Or les activités agricoles ont été particulièrement impactées, elles ne peuvent pas être exclues de ce dispositif.

Notre amendement vise donc à intégrer clairement dans le schéma d’entreprises de première ou de seconde lignes nos exploitants vulnérabilisés par la crise du COVID.