Fabrication de la liasse

Amendement n°13

Déposé le mercredi 30 septembre 2020
Discuté
Photo de monsieur le député Julien Dive
Photo de monsieur le député Pierre Cordier
Photo de monsieur le député Dino Cinieri
Photo de madame la députée Josiane Corneloup
Photo de madame la députée Sandra Boëlle
Photo de monsieur le député Jérôme Nury
Photo de madame la députée Valérie Bazin-Malgras
Photo de monsieur le député Jean-Luc Bourgeaux
Photo de monsieur le député Philippe Meyer
Photo de madame la députée Marianne Dubois
Photo de madame la députée Annie Genevard
Photo de monsieur le député Pierre-Henri Dumont
Photo de monsieur le député Thibault Bazin
Photo de monsieur le député Robert Therry
Photo de monsieur le député Bernard Bouley
Photo de monsieur le député Gérard Cherpion
Photo de monsieur le député Patrick Hetzel
Photo de madame la députée Edith Audibert
Photo de monsieur le député Robin Reda
Photo de madame la députée Véronique Louwagie
Photo de monsieur le député Frédéric Reiss
Photo de madame la députée Sylvie Bouchet Bellecourt
Photo de monsieur le député Vincent Descoeur
ARTICLE PREMIER

À la deuxième phrase de l’alinéa 7, après le mot :

« sénateurs »,

insérer les mots :

« représentant proportionnellement les groupes majoritaires et de l’opposition »

Exposé sommaire

Le conseil de surveillance chargé du « suivi et du contrôle de la recherche et de la mise en œuvre d’alternatives aux produits phytopharmaceutiques contenant une ou des substances actives de la famille des néonicotinoïdes ou présentant des modes d’action identiques à ceux de ces substances » s’il doit être composé de quatre députés et quatre sénateurs ces derniers doivent représenter proportionnellement la majorité et l’opposition présentes à l’Assemblée nationale, mais aussi au Sénat. Il s’agit de garantir un équilibre entre la majorité et l’opposition au sein de ce conseil de surveillance.

Cet amendement vise à garantir une juste représentation des parlementaires de l’opposition au sein du conseil de surveillance chargé du « suivi et du contrôle de la recherche et de la mise en œuvre d’alternatives aux produits phytopharmaceutiques contenant une ou des substances actives de la famille des néonicotinoïdes ou présentant des modes d’action identiques à ceux de ces substances ».