Identité numérique : donnez votre avis

Consultation citoyenne
À partir du 9 mars

Suspendue durant un mois, en raison de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Coronavirus-COVID19, la consultation citoyenne reprend le 18 mai, pour deux semaines, avant de prendre fin le dimanche 31 mai à minuit.

En savoir plus

La mission d’information sur l’identité numérique, commune à la commission des Lois et à la commission des Affaires économiques, a lancé, le 9 mars 2020, une consultation citoyenne.

À l'ère du numérique, la dématérialisation des démarches administratives et la multiplication des services en ligne et des outils numériques de démocratie participative posent la question d’une redéfinition de l’identité. Cette question est d'autant plus importante que la gestion de l’identité en France est une prérogative de l’État depuis la création de l’état civil.

Dans un espace numérique grandissant où les acteurs privés se sont déjà saisis de la question de l’identification, il convient de s’interroger, entre autres, sur la définition de l’identité numérique, sur les interactions, parfois concurrentes, entre pouvoirs publics et secteur privé, et sur les moyens techniques de mise en œuvre.

Ces questions sont d’autant plus d’actualité qu’à partir de l’été 2021, la France devra se conformer au droit européen et doter ses ressortissants d’une carte nationale d’identité électronique. Aussi, le Gouvernement a lancé en 2018 une mission interministérielle consacrée au déploiement d’un parcours d’identification numérique sécurisé.

L’Assemblée nationale a également souhaité se saisir de ce sujet par la création d’une mission d’information commune à la commission des Lois et à la commission des Affaires économiques. Présidée par Mme Marietta Karamanli (Soc), cette mission, dont les co rapporteurs sont Mme Christine Hennion et M. Jean-Michel Mis (LaREM), présentera des recommandations sur l’identité numérique en prenant en compte les questions d’éthique, de confiance, de sécurité, d’inclusion des citoyens et de protection de leurs droits.