Fabrication de la liasse
Photo de monsieur le député Laurent Saint-Martin
Photo de madame la députée Anne Genetet
Photo de monsieur le député Alexandre Holroyd
Photo de monsieur le député Roland Lescure
Photo de madame la députée Paula Forteza
Photo de monsieur le député Pieyre-Alexandre Anglade
Photo de madame la députée Samantha Cazebonne
Photo de monsieur le député Joachim Son-Forget
Photo de madame la députée Amélia Lakrafi
Photo de madame la députée Sophie Beaudouin-Hubiere
Photo de monsieur le député Grégory Besson-Moreau
Photo de monsieur le député Yves Blein
Photo de monsieur le député Éric Bothorel
Photo de madame la députée Anne-Laure Cattelot
Photo de monsieur le député Jean-François Cesarini
Photo de monsieur le député Jean-Charles Colas-Roy
Photo de monsieur le député Dominique Da Silva
Photo de monsieur le député Yves Daniel
Photo de madame la députée Typhanie Degois
Photo de madame la députée Sophie Errante
Photo de madame la députée Carole Grandjean
Photo de madame la députée Véronique Hammerer
Photo de madame la députée Stéphanie Kerbarh
Photo de monsieur le député Gaël Le Bohec
Photo de madame la députée Nicole Le Peih
Photo de madame la députée Monique Limon
Photo de madame la députée Sereine Mauborgne
Photo de monsieur le député Stéphane Mazars
Photo de madame la députée Monica Michel
Photo de madame la députée Sandrine Mörch
Photo de monsieur le député Jean-Baptiste Moreau
Photo de madame la députée Cendra Motin
Photo de monsieur le député Hervé Pellois
Photo de monsieur le député Laurent Pietraszewski
Photo de monsieur le député Benoit Potterie
Photo de monsieur le député Bruno Questel
Photo de madame la députée Stéphanie Rist
Photo de monsieur le député Cédric Roussel
Photo de monsieur le député Olivier Serva
Photo de madame la députée Sira Sylla
Photo de monsieur le député Buon Tan
Photo de monsieur le député Adrien Taquet
Photo de monsieur le député Jean Terlier
Photo de madame la députée Alice Thourot
Photo de madame la députée Huguette Tiegna
Photo de monsieur le député Stéphane Trompille
Photo de monsieur le député Richard Ferrand
APRÈS L'ARTICLE 23, insérer l'article suivant:

I. – À titre expérimental, pour les Français établis hors de France, une attestation de résidence, délivrée par un poste diplomatique ou consulaire, datée de moins de trois mois et dont les modalités de délivrance seront fixées par décret, se substitue à toute demande de justificatif de domicile ou de résidence pour les demandes de duplicata d’un permis de conduire français et pour les demandes de certificat d’immatriculation d’un véhicule détenu en France.

II. – Cette expérimentation est menée dans l’ensemble du réseau consulaire français dans le monde pour une durée de dix-huit mois à compter de la promulgation de la présente loi. Dans les six mois qui précèdent la fin de l’expérimentation, le ministre en charge des affaires étrangères adresse au Premier ministre une évaluation de ce dispositif.

III. – Un décret en Conseil d’État fixe les modalités d’application du présent article.

Exposé sommaire

Cet amendement vise à simplifier la démarche de délivrance et renouvellement des permis de conduire et certificat d’immatriculation d’un véhicule détenu en France aux Français établis hors de France.

À ce jour il est impossible de renouveler un permis de conduire français égaré, détruit ou volé, et il est également impossible d’obtenir un certificat d’immatriculation d’un véhicule lorsque l’on est résident hors de France, faute de justificatif de domicile en France exigé par l’administration française. En accord avec les conditions fixées dans le décret 81‑778 du 13 Août 1981 fixant le tarif des droits à percevoir dans les chancelleries diplomatiques et consulaires, cette attestation servira de justificatif pour les Français établis hors de France dans le cadre des démarches citées dans cet amendement.

Le décret fixant les modalités d’application précisera que l’attestation de résidence ne sera délivrée qu’à la seule condition que le ressortissant se présente en personne au consulat muni d’un justificatif de domicile local datant de moins de 3 mois, sur le même principe que la délivrance des certificats de vie.

L’inscription tout comme le renouvellement d’inscription au registre consulaire est subordonné à la présentation d’un justificatif de domicile dans la circonscription consulaire où est faite la demande.