Fabrication de la liasse

Amendement n°CE32

Déposé le samedi 18 janvier 2020
Discuté
Photo de madame la députée Annaïg Le Meur
Photo de monsieur le député Nicolas Démoulin
Photo de madame la députée Sophie Beaudouin-Hubiere
Photo de monsieur le député Damien Adam
Photo de monsieur le député Patrice Anato
Photo de monsieur le député Grégory Besson-Moreau
Photo de madame la députée Barbara Bessot Ballot
Photo de madame la députée Anne Blanc
Photo de monsieur le député Bruno Bonnell
Photo de monsieur le député Éric Bothorel
Photo de madame la députée Pascale Boyer
Photo de madame la députée Anne-France Brunet
Photo de monsieur le député Sébastien Cazenove
Photo de monsieur le député Anthony Cellier
Photo de madame la députée Michèle Crouzet
Photo de monsieur le député Yves Daniel
Photo de madame la députée Typhanie Degois
Photo de monsieur le député Michel Delpon
Photo de monsieur le député Frédéric Descrozaille
Photo de madame la députée Stéphanie Do
Photo de madame la députée Valéria Faure-Muntian
Photo de madame la députée Laurence Gayte
Photo de madame la députée Christine Hennion
Photo de monsieur le député Philippe Huppé
Photo de monsieur le député Guillaume Kasbarian
Photo de madame la députée Frédérique Lardet
Photo de madame la députée Marie Lebec
Photo de monsieur le député Roland Lescure
Photo de monsieur le député Richard Lioger
Photo de madame la députée Jacqueline Maquet
Photo de monsieur le député Didier Martin
Photo de madame la députée Graziella Melchior
Photo de monsieur le député Jean-Baptiste Moreau
Photo de monsieur le député Mickaël Nogal
Photo de madame la députée Anne-Laurence Petel
Photo de monsieur le député Jean-Bernard Sempastous
Photo de monsieur le député Denis Sommer
Photo de madame la députée Huguette Tiegna

I. – Rédiger ainsi l’alinéa 5 :

« Un décret, pris après avis du Conseil national de la consommation, détermine les jours et horaires durant lesquels la prospection commerciale par voie téléphonique est autorisée. »

II. – Compléter cet article par les trois alinéas suivants :

« Le professionnel mentionné au troisième alinéa du présent article s’engage à respecter un code de bonnes pratiques qui détermine les règles déontologiques applicables au démarchage téléphonique.

« Tout professionnel ayant tiré profit de sollicitations commerciales de consommateurs réalisées par voie téléphonique en violation des dispositions du présent article est présumé responsable du non-respect de ces dispositions.

« Tout contrat conclu avec un consommateur à la suite d’un démarchage téléphonique réalisé en violation des dispositions du présent article est nul. »

Exposé sommaire

Cet amendement a pour objet de mieux protéger les consommateurs contre le démarchage téléphonique intrusif en assurant aux consommateurs, y compris ceux qui ne s’opposent pas à des sollicitations commerciales par voie téléphonique, de ne pas être prospecté en dehors des jours et heures autorisés.

À cet égard, le présent amendement entend clarifier la rédaction de cet article en renvoyant à un décret, pris après avis du Conseil national de la consommation le soin de fixer les jours et horaires durant lesquels la pratique du démarchage téléphonique est licite. Par ailleurs, les professionnels ayant recours au démarchage téléphonique devront respecter les règles déontologiques applicables au démarchage téléphonique. Ces dispositions s’appliqueront également à la prospection téléphonique en vue de la fourniture de journaux, de périodiques ou de magazines.

Par ailleurs, cet amendement vise à mieux garantir la bonne application des dispositions interdisant les sollicitations commerciales réalisées par voie téléphonique à l’égard de consommateurs inscrits sur le registre d’opposition au démarchage téléphonique « BLOCTEL » en engageant la responsabilité de tout professionnel ayant tiré profit de pratiques de démarchage téléphoniques illicites, quand bien même ce dernier n’a pas agi directement ou en qualité de donneur d’ordres. 

Enfin, le présent amendement prévoit la nullité d’un contrat conclu avec un consommateur à la suite d’un démarchage téléphonique alors qu’il est inscrit sur BLOCTEL.