Fabrication de la liasse

Amendement n°409

Déposé le vendredi 18 septembre 2020
Discuté
Photo de madame la députée Muriel Ressiguier
Photo de madame la députée Bénédicte Taurine
Photo de madame la députée Clémentine Autain
Photo de monsieur le député Ugo Bernalicis
Photo de monsieur le député Éric Coquerel
Photo de monsieur le député Alexis Corbière
Photo de madame la députée Caroline Fiat
Photo de monsieur le député Bastien Lachaud
Photo de monsieur le député Michel Larive
Photo de monsieur le député Jean-Luc Mélenchon
Photo de madame la députée Danièle Obono
Photo de madame la députée Mathilde Panot
Photo de monsieur le député Loïc Prud'homme
Photo de monsieur le député Adrien Quatennens
Photo de monsieur le député Jean-Hugues Ratenon
Photo de madame la députée Sabine Rubin
Photo de monsieur le député François Ruffin

Supprimer cet article.

Exposé sommaire

Le contrat post-doctoral consiste bien souvent à confier à des jeunes chercheurs précaires des missions qui pourraient être réalisées par des titulaires. Après leur thèse, ils enchaînent pendant des années les post-docs en attendant un emploi pérenne.

Développer les contrats post-doctoraux sans aucune rémunération minimale et sans durée minimale, c'est encore retarder l'entrée dans un emploi titulaire. Cela a des conséquences très concrètes dans la vie de ces chercheurs : difficultés à se loger, précarité matérielle... alors qu'ils sont titulaires d'un doctorat et participent à la création des savoirs, tout comme les chercheurs titulaires.

Nous demandons donc la suppression de cet article.