Fabrication de la liasse

Amendement n°918 (Rect)

Déposé le vendredi 19 janvier 2018
Discuté
Photo de monsieur le député Laurent Saint-Martin
Photo de madame la députée Anne-Laure Cattelot
Photo de monsieur le député Jean-Baptiste Moreau
Photo de monsieur le député Grégory Besson-Moreau
Photo de madame la députée Sophie Beaudouin-Hubiere
Photo de monsieur le député Yves Blein
Photo de monsieur le député Éric Bothorel
Photo de monsieur le député Jean-François Cesarini
Photo de monsieur le député Jean-Charles Colas-Roy
Photo de monsieur le député Dominique Da Silva
Photo de monsieur le député Yves Daniel
Photo de madame la députée Typhanie Degois
Photo de madame la députée Sophie Errante
Photo de madame la députée Carole Grandjean
Photo de madame la députée Véronique Hammerer
Photo de madame la députée Stéphanie Kerbarh
Photo de monsieur le député Gaël Le Bohec
Photo de madame la députée Nicole Le Peih
Photo de madame la députée Monique Limon
Photo de madame la députée Sereine Mauborgne
Photo de monsieur le député Stéphane Mazars
Photo de madame la députée Monica Michel
Photo de madame la députée Sandrine Mörch
Photo de madame la députée Cendra Motin
Photo de monsieur le député Hervé Pellois
Photo de monsieur le député Laurent Pietraszewski
Photo de monsieur le député Benoit Potterie
Photo de monsieur le député Bruno Questel
Photo de madame la députée Stéphanie Rist
Photo de monsieur le député Cédric Roussel
Photo de monsieur le député Olivier Serva
Photo de madame la députée Sira Sylla
Photo de monsieur le député Buon Tan
Photo de monsieur le député Adrien Taquet
Photo de monsieur le député Jean Terlier
Photo de madame la députée Alice Thourot
Photo de madame la députée Huguette Tiegna
Photo de monsieur le député Stéphane Trompille
Photo de monsieur le député Richard Ferrand
ARTICLE 19

Compléter l’alinéa 5 par la phrase suivante :

« Le Gouvernement procède à l’évaluation de cette expérimentation et remet au Parlement, au plus tard trois mois avant son terme, un rapport sur l’opportunité de la pérenniser et de la généraliser à l’ensemble du territoire. »

 

Exposé sommaire

L’expérimentation de l’extension des compétences de certaines chambres d’agriculture régionales dépend de fait des caractéristiques spécifiques de la région ou du département dans lequel elle est menée. L’évaluation de chaque expérimentation est dès lors indispensable afin de mesurer l’efficacité de cette mesure sur chaque territoire et d’apprécier l’opportunité d’une généralisation de cette mesure à tous les territoires français.

Un rapport d’évaluation, dressant le bilan des expérimentations dans les différents territoires est par conséquent nécessaire. C’est sur la base de ce rapport d’évaluation que doit être arbitrée l’opportunité de généraliser cette mesure et de l’inscrire dans le cadre législatif français.