Fabrication de la liasse
Adopté
(mercredi 11 septembre 2019)
Photo de madame la députée Martine Wonner
Photo de madame la députée Aurore Bergé
Photo de monsieur le député Guillaume Chiche
Photo de monsieur le député Didier Baichère
Photo de madame la députée Anne-France Brunet
Photo de monsieur le député Pierre Cabaré
Photo de monsieur le député Francis Chouat
Photo de madame la députée Bérangère Couillard
Photo de monsieur le député Marc Delatte
Photo de madame la députée Nicole Dubré-Chirat
Photo de madame la députée Emmanuelle Fontaine-Domeizel
Photo de madame la députée Paula Forteza
Photo de monsieur le député Guillaume Gouffier-Cha
Photo de monsieur le député Raphaël Gérard
Photo de madame la députée Caroline Janvier
Photo de madame la députée Anne-Christine Lang
Photo de madame la députée Marie Lebec
Photo de madame la députée Monique Limon
Photo de madame la députée Brigitte Liso
Photo de monsieur le député Jacques Marilossian
Photo de monsieur le député Didier Martin
Photo de madame la députée Sereine Mauborgne
Photo de monsieur le député Thomas Mesnier
Photo de madame la députée Claire Pitollat
Photo de monsieur le député Jean-Pierre Pont
Photo de madame la députée Florence Provendier
Photo de madame la députée Bénédicte Pételle
Photo de monsieur le député Pierre-Alain Raphan
Photo de madame la députée Marie-Pierre Rixain
Photo de madame la députée Laurianne Rossi
Photo de madame la députée Marie Tamarelle-Verhaeghe
Photo de madame la députée Laurence Vanceunebrock
Photo de monsieur le député Guillaume Vuilletet
Photo de monsieur le député Olivier Véran
Photo de monsieur le député Gilles Le Gendre

Après le mot :

« centre, »

rédiger ainsi la fin de l’alinéa 25 :

« composée notamment d’un psychiatre, d’un psychologue, ou d’un infirmier ayant une compétence en psychiatrie, le cas échéant extérieur au centre. Elle fait appel, en tant que de besoin, à un professionnel inscrit sur la liste mentionnée au deuxième alinéa de l’article L. 411‑2 du code de l’action sociale et des familles. »

Exposé sommaire

La mise en oeuvre de la PMA est conditionnée à la réalisation d’entretiens particuliers du ou des demandeurs avec un ou plusieurs médecins de l’équipe clinicobiologique pluridisciplinaire. Cet amendement vise à preciser la compostion de cette équipe. Parmi les personnels réalisant l’entretien, figureront au moins l’un des trois professionnels de santé suivant : un psychiatre, un psychologue ou un infirmier ayant compétence en psychiatrie.