Fabrication de la liasse

Amendement n°CL40

Déposé le samedi 13 juin 2020
Discuté
Photo de madame la députée Laurence Vichnievsky
Photo de madame la députée Élodie Jacquier-Laforge
Photo de monsieur le député Erwan Balanant
Photo de monsieur le député Vincent Bru
Photo de madame la députée Isabelle Florennes
Photo de monsieur le député Philippe Latombe
Photo de madame la députée Géraldine Bannier
Photo de monsieur le député Jean-Noël Barrot
Photo de monsieur le député Stéphane Baudu
Photo de madame la députée Justine Benin
Photo de monsieur le député Philippe Berta
Photo de monsieur le député Philippe Bolo
Photo de monsieur le député Jean-Louis Bourlanges
Photo de monsieur le député Jean-Pierre Cubertafon
Photo de madame la députée Marielle de Sarnez
Photo de madame la députée Michèle de Vaucouleurs
Photo de madame la députée Marguerite Deprez-Audebert
Photo de monsieur le député Bruno Duvergé
Photo de madame la députée Sarah El Haïry
Photo de madame la députée Nathalie Elimas
Photo de madame la députée Nadia Essayan
Photo de monsieur le député Michel Fanget
Photo de monsieur le député Bruno Fuchs
Photo de monsieur le député Laurent Garcia
Photo de monsieur le député Brahim Hammouche
Photo de monsieur le député Cyrille Isaac-Sibille
Photo de monsieur le député Bruno Joncour
Photo de monsieur le député Jean-Luc Lagleize
Photo de monsieur le député Fabien Lainé
Photo de monsieur le député Mohamed Laqhila
Photo de madame la députée Florence Lasserre
Photo de monsieur le député Patrick Loiseau
Photo de madame la députée Aude Luquet
Photo de monsieur le député Max Mathiasin
Photo de monsieur le député Jean-Paul Mattei
Photo de madame la députée Sophie Mette
Photo de monsieur le député Philippe Michel-Kleisbauer
Photo de monsieur le député Patrick Mignola
Photo de monsieur le député Bruno Millienne
Photo de monsieur le député Jimmy Pahun
Photo de monsieur le député Frédéric Petit
Photo de madame la députée Maud Petit
Photo de madame la députée Josy Poueyto
Photo de monsieur le député Richard Ramos
Photo de monsieur le député Nicolas Turquois
Photo de monsieur le député Sylvain Waserman

Supprimer l’alinéa 14.

Exposé sommaire

Cet amendement vise à supprimer la possibilité de placement sous surveillance électronique mobile de la liste des mesures de sûreté pouvant être ordonnées à l'encontre des auteurs d'infractions terroristes. 

En effet, il existe actuellement des insuffisances dans les mesures applicables à ces personnes en sortie de détention, que cette proposition de loi propose de combler, afin de prévenir le risque de récidive. Néanmoins,il faut, pour que ce texte soit efficace, que les dispositions soient considérées comme des mesures préventives, afin de permettre une application immédiate à des personnes condamnées pour des faits commis antérieurement.

Or le placement sous surveillance électronique mobile a un caractère particulièrement restrictif de liberté, davantage assimilable à une mesure punitive que préventive, faisant ainsi craindre un risque d'inconstitutionnalité.

Actuellement, le placement sous surveillance électronique mobile (PSEM) peut être prononcé dans le cadre d'un suivi socio-judiciaire, qui est une peine complémentaire prononcée par la juridiction de jugement, ou dans le cadre d'une surveillance judiciaire. 

La surveillance judiciaire est bien considérée comme une mesure de sûreté, à visée préventive et non punitive. Néanmoins, elle ne s'applique que pour la durée de la peine (elle débute à la libération du condamné et ne peut excéder la durée correspondant aux crédits de peine automatiques et aux réductions de peine supplémentaire dont celui-ci a bénéficié). 

Ici, il s'agit d'une mesure de sûreté prononcée à l'issue de la détention, pour une période allant au-delà de la condamnation initiale ; il est probable que le juge constitutionnel estime donc qu'il s'agit d'une mesure privative de liberté. Dès lors, il apparaît souhaitable de ne pas inclure le PSEM dans ce nouveau régime de sûreté.