Fabrication de la liasse

Amendement n°1096

Déposé le jeudi 14 janvier 2021
Discuté
Photo de monsieur le député Alexis Corbière
Photo de madame la députée Clémentine Autain
Photo de monsieur le député Ugo Bernalicis
Photo de monsieur le député Éric Coquerel
Photo de madame la députée Caroline Fiat
Photo de monsieur le député Bastien Lachaud
Photo de monsieur le député Michel Larive
Photo de monsieur le député Jean-Luc Mélenchon
Photo de madame la députée Danièle Obono
Photo de madame la députée Mathilde Panot
Photo de monsieur le député Loïc Prud'homme
Photo de monsieur le député Adrien Quatennens
Photo de monsieur le député Jean-Hugues Ratenon
Photo de madame la députée Muriel Ressiguier
Photo de madame la députée Sabine Rubin
Photo de monsieur le député François Ruffin
Photo de madame la députée Bénédicte Taurine

Supprimer cet article.

Exposé sommaire

Par cet amendement, le groupe parlementaire de la France insoumise s’oppose au nouveau délit de mise en danger de la vie d’autrui dont la rédaction englobe l’article 24 de la proposition de loi sécurité globale telle qu’adoptée en première lecture par l’Assemblée Nationale.

Le délit prévu est différent de l’article 24 de la proposition de loi sécurité globale puisqu’il est prévu par le code pénal et non par la loi de 1881 sur la liberté de la presse, et qu’il s’applique à tout individu et pas seulement aux policiers, policiers municipaux et gendarmes. Sa rédaction n’en demeure pas moins aussi inquiétante.

Dans son avis, la Défenseure des droits souligne d’ailleurs sur la référence aux atteintes à « l’intégrité psychique » qu’il s’agit d’une notion mal définie, au contenu large, susceptible d’étendre considérablement le champ de l’incrimination. Elle ajoute « Le flou qui l’entoure pourrait être de nature à créer une atteinte disproportionnée à la liberté d’expression » et recommande donc de retirer du texte cette référence.