Fabrication de la liasse

Amendement n°4710

Déposé le mercredi 3 mars 2021
Discuté
Photo de madame la députée Sylvie Charrière
Photo de madame la députée Marie Lebec
Photo de monsieur le député Vincent Thiébaut
Photo de monsieur le député Pieyre-Alexandre Anglade
Photo de madame la députée Anne-France Brunet
Photo de madame la députée Émilie Chalas
Photo de monsieur le député Jean-Charles Colas-Roy
Photo de monsieur le député Jean-Luc Fugit
Photo de monsieur le député Guillaume Gouffier-Cha
Photo de madame la députée Christine Hennion
Photo de monsieur le député Alexandre Holroyd
Photo de monsieur le député Guillaume Kasbarian
Photo de madame la députée Stéphanie Kerbarh
Photo de monsieur le député Yannick Kerlogot
Photo de madame la députée Sandrine Le Feur
Photo de madame la députée Nicole Le Peih
Photo de monsieur le député Mounir Mahjoubi
Photo de madame la députée Laurence Maillart-Méhaignerie
Photo de madame la députée Sandra Marsaud
Photo de monsieur le député Thierry Michels
Photo de madame la députée Bénédicte Peyrol
Photo de madame la députée Claire Pitollat
Photo de madame la députée Véronique Riotton
Photo de monsieur le député Denis Sommer
Photo de madame la députée Huguette Tiegna
Photo de monsieur le député Stéphane Travert
Photo de monsieur le député Pierre Venteau
Photo de monsieur le député Christophe Castaner

À la seconde phrase de l’alinéa 2, après le mot :

« enjeux »,

insérer les mots :

« et ces savoir-faire ».

Exposé sommaire

Depuis le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité est obligatoire sur certains appareils électriques et électroniques. Ainsi, les fabricants de lave-linges, smartphones, ordinateurs portables, téléviseurs et tondeuses à gazon électriques doivent se plier au calcul de l’indice afin de le communiquer aux distributeurs, qui l’afficheront sur le produit en magasin ou en ligne.

Le présent amendement des députés LaREM vise donc, à la fois, à sensibiliser les jeunes à privilégier les objets ayant un bon indice de réparabilité mais aussi à s’assurer qu’ils puissent acquérir des compétences et habiletés manuelles leur permettant de réparer certains objets grâce à des savoir-faire spécifiques, cultivés et développés tout au long du parcours éducatif.