Proposition de loi nº 5000 visant à supprimer les droits de succession sur les résidences principales