A la une

  Google+ Dailymotion

Les Agendas

Travaux parlementaires

Déposer une contribution

Espace presse

Déontologie

Représentants d'intérêts

Bloc notes

  • Buste de Clemenceau dans la Bibliothèque de l'Assemblée nationale - Source : Assemblée nationale

    175ème anniversaire de la naissance de Georges Clemenceau

    Grande figure de la IIIème République, parlementaire durant 35 ans, Président du Conseil à deux reprises mais également journaliste, grand voyageur et ami de Claude Monet, Georges Clemenceau est né le 28 septembre 1841 à Mouilleron-en -Pareds, en Vendée, d’un père médecin et républicain. Devenu lui-même médecin, Clemenceau voyage, notamment aux États-Unis, où il se marie. Il entre en politique comme maire de Montmartre au lendemain de la proclamation de la République le 4 septembre 1870 puis comme membre de l'Assemblée nationale en février 1871. Clemenceau est ensuite élu député de Paris, de 1876 à 1885, puis du Var jusqu’en 1893 où il est battu dans le contexte du scandale de Panama. Représentant de la gauche radicale, il est surnommé "le Tigre" et le "Tombeur de ministères" redouté pour ses interpellations contre la politique coloniale de Jules Ferry et ses attaques anticléricales. Éditorialiste du journal L’Aurore, il relance l’affaire Dreyfus en participant à la publication le 13 janvier 1898 de l’article de Zola dont il choisit le titre "J’accuse !...". Ministre de l’Intérieur puis Président du Conseil d’octobre 1906 jusqu’en 20 juillet 1909, il réprime sévèrement les mouvements sociaux en brisant plusieurs grèves. Parallèlement, il modernise la police et crée le ministère du travail. De nouveau Président du Conseil en 1917, il forme un Gouvernement consacré à la poursuite de la guerre en faveur d'une victoire totale sur l'Empire allemand, ce qui lui vaut le surnom de "Père la Victoire". Le 11 novembre 1918, accueilli par une longue ovation, il annonce la signature de l’armistice à la Chambre de députés. Après l’élection présidentielle de 1920 où il est battu par Deschanel, Clemenceau se retire de la politique, voyage à travers le monde et se consacre à ses mémoires. Il meurt à Paris le 24 novembre 1929, à l’âge de 88 ans.
  • Montage de 4 photographies sur la prison - Source : Conseil de l'Europe

    Comité européen pour la prévention de la torture : appel à candidatures

    Le mandat du membre du Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) désigné au titre de la France prendra fin le 19 décembre 2017. La délégation française à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe doit élaborer une liste de trois candidats qui sera présentée aux autorités compétentes du Conseil de l’Europe afin de pourvoir le siège au titre de la France. Pour en savoir plus et connaître les modalités de candidature, cliquer sur le titre.
  • Magnets avec image de la colonnade  - Source : Assemblée nationale

    La Boutique de l'Assemblée nationale

    Depuis 1989, l'Assemblée nationale dispose d'une Boutique, située au 7 rue Aristide Briand dans le 7ème arrondissement de Paris, qui permet au public de s'informer sur l'activité de l'institution. Son rayon librairie présente des ouvrages portant sur des sujets historiques et institutionnels. Des collections exclusives d'objets souvenirs, régulièrement renouvelées, sont également proposées. Elles s'inspirent des couleurs de la République et des symboles historiques et architecturaux de l'Assemblée nationale.Visitez notre boutique en ligne en cliquant sur le titre ci-dessus.

Autres actualités