Fabrication de la liasse
Photo de madame la députée Aurore Bergé
Photo de madame la députée Nathalie Sarles
Photo de monsieur le député Jean-Michel Mis
Photo de monsieur le député Raphaël Gérard
Photo de madame la députée Séverine Gipson
Photo de monsieur le député Rodrigue Kokouendo
Photo de madame la députée Nicole Dubré-Chirat
Photo de madame la députée Monique Limon
Photo de madame la députée Danièle Cazarian
Photo de monsieur le député Didier Baichère
Photo de monsieur le député Patrice Perrot
Photo de madame la députée Danielle Brulebois
Photo de madame la députée Anne-Laure Cattelot
Photo de monsieur le député Mounir Mahjoubi
Photo de madame la députée Jacqueline Dubois
Photo de madame la députée Hélène Zannier
Photo de madame la députée Claire Pitollat
Photo de monsieur le député Stéphane Claireaux
Photo de monsieur le député Pierre Cabaré
Photo de madame la députée Caroline Janvier
Photo de madame la députée Anne Brugnera
Photo de monsieur le député Yannick Haury
Photo de madame la députée Valérie Gomez-Bassac
Photo de monsieur le député Jacques Marilossian
Photo de monsieur le député Sylvain Templier
Photo de monsieur le député Patrick Vignal
Photo de madame la députée Laurianne Rossi
Photo de monsieur le député Denis Masséglia
Photo de madame la députée Catherine Fabre
Photo de madame la députée Anne Genetet
Photo de madame la députée Laëtitia Romeiro Dias
Photo de madame la députée Béatrice Piron
Photo de madame la députée Florence Provendier
Photo de madame la députée Véronique Riotton
Photo de monsieur le député Nicolas Démoulin
Photo de monsieur le député Grégory Besson-Moreau
Photo de madame la députée Liliana Tanguy
Photo de madame la députée Marion Lenne
Photo de madame la députée Sophie Beaudouin-Hubiere
Photo de madame la députée Sylvie Charrière
Photo de monsieur le député Yves Blein
Photo de madame la députée Samantha Cazebonne
Photo de madame la députée Bérangère Couillard
Photo de monsieur le député Frédéric Barbier
Photo de madame la députée Carole Bureau-Bonnard
Photo de monsieur le député Jean-Philippe Ardouin
Photo de monsieur le député Yannick Kerlogot

L’article L. 4151‑4 du code de la santé publique est ainsi rédigé :

« Art. L. 4151‑4. – Les sages-femmes peuvent prescrire les dispositifs médicaux, dont la liste est fixée par l’autorité administrative et, le cas échéant, mise à jour après la mise sur le marché d’un nouveau dispositif médical nécessaire à l’exercice de la profession de sage-femme, ainsi que les examens et médicaments strictement nécessaires à l’exercice de leur profession. Elles peuvent également prescrire des substituts nicotiniques à toutes les personnes qui vivent régulièrement dans l’entourage de la femme enceinte ou de l’enfant jusqu’au terme de la période postnatale ou assurent la garde de ce dernier. »

Exposé sommaire

Les sages-femmes sont des professionnelles de premier recours dans le parcours de santé des femmes. Elles les écoutent, elles les dépistent, elles les accompagnent à tous les âges de la vie et dans leur maternité.

Le présent amendement vise à élargir le droit de prescription de médicaments par les sages-femmes, aujourd'hui limité par une liste fixée par voie réglementaire. Cette restriction n’est pas prévue pour les autres professions médicales. Il convient d’étendre le champ d’action des sages-femmes par la suppression de cette liste de médicaments pouvant être prescrits qui nuit à la qualité de prise en charge du patient. En effet, les sages-femmes doivent pouvoir prescrire tous les médicaments nécessaires à l'exercice de leur profession.

Aussi, cet amendement vient préciser que la liste des dispositifs médicaux pouvant être prescrits par les sages-femmes devra être mise à jour dès la mise sur le marche d'un nouveau dispositif. En effet, cette liste pouvant devenir rapidement obsolète expose la patiente à une double consultation, d’abord chez la sage-femme, puis chez le médecin.

Ces dispositions permettront donc de simplifier l'accès aux soins sur l'ensemble de notre territoire, tout en préservant la sécurité des soins, et de mieux faire connaître et reconnaître les missions des sages-femmes.