Fabrication de la liasse

Amendement n°410

Déposé le lundi 15 février 2021
Retiré
Photo de madame la députée Florence Provendier
Photo de monsieur le député Guillaume Gouffier-Cha
Photo de madame la députée Alexandra Louis
Photo de madame la députée Perrine Goulet
Photo de madame la députée Laurence Gayte
Photo de monsieur le député Pierre-Alain Raphan
Photo de madame la députée Jacqueline Dubois
Photo de monsieur le député Raphaël Gérard
Photo de madame la députée Maud Petit
Photo de madame la députée Bénédicte Pételle
Photo de madame la députée Monique Limon
Photo de madame la députée Béatrice Piron
Photo de madame la députée Jennifer De Temmerman
Photo de madame la députée Michèle Peyron
Photo de madame la députée Danièle Cazarian
Photo de madame la députée Aurore Bergé
Photo de madame la députée Anne-Laurence Petel
Photo de madame la députée Albane Gaillot
Photo de madame la députée Élisabeth Toutut-Picard
Photo de madame la députée Claire O'Petit
Photo de madame la députée Liliana Tanguy
Photo de monsieur le député Nicolas Démoulin
Photo de monsieur le député Grégory Besson-Moreau
Photo de madame la députée Cécile Rilhac
Photo de madame la députée Marion Lenne
Photo de madame la députée Carole Bureau-Bonnard
Photo de madame la députée Sylvie Charrière
Photo de madame la députée Annie Vidal
Photo de monsieur le député Jean-Marc Zulesi
Photo de madame la députée Anne Genetet
Photo de madame la députée Stéphanie Rist
Photo de madame la députée Claire Bouchet
Photo de madame la députée Sonia Krimi
Photo de madame la députée Stéphanie Atger
Photo de madame la députée Cathy Racon-Bouzon
Photo de madame la députée Laurence Vanceunebrock
Photo de monsieur le député Sylvain Templier
Photo de madame la députée Catherine Kamowski
Photo de monsieur le député Yves Blein
Photo de madame la députée Monica Michel-Brassart
Photo de madame la députée Laëtitia Romeiro Dias
Photo de madame la députée Sophie Beaudouin-Hubiere
Photo de monsieur le député Olivier Damaisin
Photo de monsieur le député Éric Poulliat
Photo de madame la députée Véronique Riotton

Après l’alinéa 55, insérer l’alinéa suivant :

« Pour lutter contre le triptyque fragilité-conflit-violence, la France agit pour promouvoir la réalisation, en particulier, de la cible 2 de l’ODD 16 qui tend à mettre un terme à la maltraitance, à l’exploitation et à la traite, et à toutes les formes de violence et de torture dont sont victimes les enfants. Reconnaissant la vulnérabilité particulière des enfants, elle s’applique à soutenir leur accès à la justice et lutte contre l’impunité relative à toutes les situations de violences sexuelles et sexistes, particulièrement en situation de conflits armés »

Exposé sommaire

Selon les Nations Unies, chaque année, un enfant sur deux dans le monde est victime d’actes de violence physique, sexuelle ou psychologique qui entraînent des traumatismes, des handicaps voire son décès, parce que les pays ne parviennent pas à appliquer les stratégies établies pour les protéger. D'après des chiffres de l'Unicef, il y a aujourd'hui environ 200 millions de femmes excisées dans le monde. Parmi elles, on dénombrerait un peu moins d'un quart de jeunes filles de moins de 15 ans soit 44 millions. Les violences faites aux enfants, c’est aussi 250 millions d’enfants sans certificats de naissance et donc sans identité, 12 millions de filles mariées de force chaque année dans le monde ou encore, au Moyen-Orient, 15 millions d’enfants directement affectés par les combats.


Or, la France est partie à la Convention Internationale des Droits de l’Enfant ainsi qu’aux protocoles facultatifs, l’un qui vise à protéger les enfants contre le recrutement dans les conflits armés et l’autre qui concerne la vente d’enfants,  la prostitution et la pornographie mettant en scène des enfants. Elle a donc le devoir d'apporter une protection particulière, dans sa politique d’aide humanitaire, à tous les enfants. 


Cet amendement vise, aisni, à indiquer explicitement la volontée de la France à promouvoir la réalisation en particulier, de la cible 2 de l’ODD 16 qui tend à mettre un terme à la maltraitance, à l’exploitation et à la traite, et à toutes les formes de violence et de torture dont sont victimes les enfants.