Fabrication de la liasse

Amendement n°CE2421

Déposé le vendredi 26 avril 2024
Discuté
Adopté
(vendredi 3 mai 2024)
Photo de monsieur le député Robin Reda
Photo de monsieur le député Philippe Fait
Photo de monsieur le député Charles Rodwell
Photo de monsieur le député Louis Margueritte
Photo de madame la députée Brigitte Klinkert
Photo de monsieur le député Vincent Ledoux
Photo de monsieur le député Yannick Haury
Photo de monsieur le député Benoit Mournet
Photo de monsieur le député Jean-Marc Zulesi
Photo de monsieur le député Jean-Philippe Ardouin
Photo de monsieur le député Benoît Bordat
Photo de madame la députée Liliana Tanguy
Photo de monsieur le député Stéphane Vojetta
Photo de madame la députée Patricia Lemoine
Photo de monsieur le député Lionel Vuibert
Photo de madame la députée Violette Spillebout
Photo de madame la députée Lysiane Métayer
Photo de madame la députée Constance Le Grip
Photo de madame la députée Laure Miller

Après l’alinéa 1, insérer les deux alinéas suivants :

« 1° A L’article L. 812‑4 est ainsi rédigé : 

« Art. L. 812‑4. – Les établissements publics d’enseignement supérieur agricole peuvent passer des conventions de coopération avec des établissements d’enseignement supérieur privés relevant du ministre chargé de l’agriculture mentionnés à l’article L. 813‑10, en vue de la formation initiale et continue d’ingénieurs, de paysagistes, de vétérinaires ou de cadres selon les dispositions prévues à l’article L. 812‑12. » 

Exposé sommaire

Cet amendement vise à autoriser les établissements publics d’enseignement supérieur agricole à conclure des conventions de coopération avec des établissements d’enseignement supérieur privés relevant du ministre chargé de l’agriculture, comme mentionné à l’article L. 813‑10. L’objectif de ces conventions est de faciliter la formation initiale et continue dans des domaines spécialisés tels que l’ingénierie, le paysagisme, la médecine vétérinaire, et la formation de cadres conformément à l’article L. 812‑12.

L’importance de cet article réside dans son potentiel à enrichir l’offre éducative et à améliorer l’efficacité de la formation agricole en favorisant une collaboration plus étroite entre les institutions publiques et privées. Cette coopération permettra de combiner les ressources, les expertises et les infrastructures de divers établissements pour offrir une formation de haute qualité, adaptée aux besoins du marché du travail et aux défis contemporains de l’agriculture.

Les conventions de coopération envisagées peuvent inclure des échanges de professeurs, la mutualisation de certains cours, la création de programmes conjoints, et des activités de recherche collaborative. Cela favorise non seulement l’excellence académique et professionnelle, mais aussi l’innovation dans les méthodes pédagogiques et les technologies agricoles.